SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Détente - rien à voir :-)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Matérialisme et notariat...   Mar 7 Mai 2013 - 0:16

Devant son office notarial, un notaire fraichement nommé, gare sa Porsche flambant neuve, histoire de frimer devant ses salariés et clients.
Au moment où il commence à sortir de sa voiture, un camion arrive à toute allure et passe si près qu'il arrache la portière de la Porsche puis disparaît aussi vite.
Le notaire se rue sur son portable et appelle la police.
Cinq minutes après les flics sont là.
Avant même qu'un des policiers n'ait pu poser la moindre question, le notaire commence à hurler :
"Ma superbe Porsche turbo est foutue. Quoi que fassent les carrossiers, ce ne sera plus jamais la même ! Elle est foutue, elle est foutue !"
Quand il semble avoir enfin fini sa crise, le policier hoche la tête avec dégoût et dit :
"C'est absolument incroyable à quel point, vous autres notaires, vous êtes matérialistes ! Vous êtes si concentrés sur vos biens que vous ne pensez à rien d'autre dans la vie."
"Comment pouvez-vous dire une chose pareille à un moment pareil ?" sanglote alors le propriétaire de la Porsche.
Le policier répond :
"Vous n'avez même pas conscience que votre avant-bras gauche a été arraché quand le camion vous a heurté."
Le notaire regarde son bras avec horreur et hurle :
"Putain, ma Rolex !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Ven 17 Mai 2013 - 0:51

A la fin de l’emploi, la touche
(allégorie gaguesque des clercs bafoués et bottés).

D’un bon clerc mal chassé, les bras tombés en poches,
Comptant juste ses amis, entouré, sans reproches,
A son notaire servi, ayant bien son content :
Un vieux Comte parmi vos… tous meilleurs clients,
N’aurait parlé qu’à moi de… ses vrais sentiments.
Son compte bien garni de si bel argent
N’aurait jamais suffi qu’à vous tenir lieu d’entregent.
Ce ne seraient qu’hommages à mes loyaux services,
Où ses nombreux amis vous passent pour servile.

Du même notaire pansu, la mine rouge et joufflue,
Comptant ses rares amis, et se sentant fort seul,
A son clerc ébahi, forcé de le revoir pourtant:
Reste donc à ma botte ! Et tais-toi matelot !
Croûte debout, forban ! Et ne toise pas ton hôte !
Tu n’as fait que servir sous mon entier pouvoir.
Ne sois donc à jamais qu’en mon sacré vouloir.
Les comptes du petit Comte ne sont que mes pourboires.
Sers-moi encore du Maître ! Ne fais rien de plus pour moi !

Le vieux Comte assis las, comptait pour ses amis
Qui semblaient nobles aussi, de cœur comme lui.
C’étaient tous, des maçons jusque même de l’avis
Général des Anges, aux riches seulement d’esprit,
Rien de moins, comme lui, que des vivants le paradis.
Au scribouillard hilare, ils dirent alors : hère !
N’as tu jamais subi que de tels petits pouvoirs ?
Tu nous serviras mieux par ton seul bon vouloir.
Reviens donc nous voir, ailleurs dès demain soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Ven 24 Mai 2013 - 0:52

Petit fictionnaire syndical dans le notariat - un bon gag piqué à mon Maître que je ne vous présente pas :
C.O.N. - collaborateur d'office notarial.
C.O.N.S. - collaborateur d'office notarial syndiqué.
N.B. (nota bene) : dans les deux cas c'est au singulier, mais au singulier pluriel dans le second cas. C'est la magie du syndicalisme: même au singulier, on peut être au pluriel.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Dim 26 Mai 2013 - 19:23

En mai fais ce qu'il te pluie (proverbe nuageux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Dim 26 Mai 2013 - 21:11

Comme tu dis Exclamation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Un peu d'histoire de LA BASOCHE   Lun 27 Mai 2013 - 1:29

Extrait de « Le cœur de Paris à la veille de la Révolution » - Étude de géographie sociale - Auteur Youri Carbonnier
Parmi LES VINGT-QUATRE CATÉGORIES SOCIOPROFESSIONNELLES
Les auxiliaires de justice, avocats ou procureurs, huissiers et greffiers, ainsi que des notaires, des commissaires au Châtelet et des inspecteurs de police. Les membres de la basoche y sont agrégés, dans la mesure où ils aspirent à faire partie de ce monde et, surtout, parce qu’ils logent le plus souvent chez leur employeur. Dans l’optique d’une recherche sur la spatialisation des activités, il serait donc illogique de les classer à part. L’effectif augmente fortement selon l’Almanach royal : 1591, dont plus de 700 avocats rattachés au Parlement ou au Conseil (11,2 %). Malgré l’importance de ces professions dans la population parisienne, il est évident que les sources employées faussent l’effectif global en le gonflant : la présence récurrente des clercs de notaires dans les minutes de ceux-ci, l’usurpation probable du titre d’avocat en Parlement par une partie des clients sont autant de barrières à la crédibilité de ce résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Mar 28 Mai 2013 - 0:56

Et alors, Gracky craque?! Je te préviens que le prochain WE pourrait encore être sous l'eau. Il va falloir noyer ton désespoir. Je te suggère une activité adaptée à ce besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Mar 28 Mai 2013 - 20:29

Et bien je te conseille également un endroit complétement adapté à ton cas



Dernière édition par gracky le Mar 28 Mai 2013 - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Mar 28 Mai 2013 - 21:12

euhhh vous préférez pas une journée spa ou balnéo ? non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Mer 29 Mai 2013 - 4:02

Hi! Très jolie chambre d'ami, c'est tout joli comme çà chez toi ? Merci Gracky, j'accepte l'invitation à condition qu'il y ait un lit à deux places et que je puisse un peu décorer la pièce. Je voudrais aussi une chaise pour poser mes chaussettes et ma culotte que je n'enlève pas toujours dans la précipitation. Sacrée Gracky, tu sais que je t'aime, Toi ?! Que ne t'ai-je rencontrée en vraie et plus tôt, nous aurions pu faire bon usage de ces jolis petits carrés blancs pour cacher pudiquement nos ébats et nos débats à la vue de Pépita. J'ai l'impression que ce WE va être animé. Basketball

PS - Ne te mêle pas de çà Pépita, c'est une affaire entre Gracky et moi. Tu vois bien que nous sommes sur le point de conclure. D'ailleurs, je te fais une infidélité certes, mais j'ai aussi une très belle chambre d'amie pour toi, ne sois pas jalouse (cf. image ci-dessous)! Depuis cette chambrette, tu vas pouvoir nous envoyer d'autres messages endiablés comme ce soir, bien au sec. Je te mettrai aussi un verre et quelques breuvages de vins alsaciens; cette petite cure devrait te te faire revenir à de meilleurs sentiments à l'égard de ces vins qui sont, restent et demeurent pour l'éternité passée et future, les meilleurs vins de tous les univers connus et inconnus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Mer 29 Mai 2013 - 20:50

Bonsoir marzolf,
Finalement c'est au bout de ce lien (sans vilain jeu de mots), qu'est la solution à ton problème ci-devant exprimé :
http://www.toutlecine.com/film/0001/00018156-the-jacket.html
Bonne soirée, tout de même.
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Jeu 30 Mai 2013 - 1:48

Bonsoir RWM,

Euh... Là franchement, je dois dire que je me sens un peu dans le rôle de l'arroseur arrosé. Mais je l'ai un peu cherché, c'est vrai. Ceci étant, je ne suis pas certain d'avoir bien compris ton message. Je me demande si je ne t'ai pas un peu contrarié sur ce coup, avec mes nouvelles farces (dans le sujet détente rien à voir tout de même). Ma foi, si ton idée de "solution à mon problème" (?) est celle qui figure au bout du bout de ton lien, ce n'est tout de même pas très relaxant. C'est même un peu désolant.

http://www.toutlecine.com/images/film/0009/00099946-the-jacket.html

Si l'idée est de me traiter de fou dangereux à enfermer là ou ailleurs, c'est pas top non plus.

Finalement, tant qu'à passer le WE au frais ou dans l'eau, je préfère la suggestion balnéo de Pépita!

En tout cas, je trouve que l'idée d'introduire quelques images sur cet austère forum est assez bonne. Merci Gracky ! Tes deux messages illustrés étaient assez désopilants!

Bonne soirée, tout de même.

Sacré RWM ! Il m'a mis un joli coup de papatte là. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Jeu 30 Mai 2013 - 2:13

Bonsoir marzolf,
N'aurais-tu pas remarqué que la chambre proposée par gracky est capitonnée du sol au plafond, avec un lit sans pied également capitonné, une simple couverture et un petit oreiller, comme on en trouve dans les établissements d'aliénés ?
C'est pour une raison de poursuite logique, que j'ai plaisanté avec une référence "sous camisole de force" ... Mon bon sens paysan, bien entendu.
Très amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Jeu 30 Mai 2013 - 7:13

Il n'avait pas échappé à mon entendement qu'en effet, la turne ressemblait furieusement à la description faite par quelques vrais amis, de celles où l'on m'enfermerait assez volontiers, on le dit avec fiel ici (mais c'est une vilaine légende totalement infondue). J'avais noté aussi (mais pas toi il me semble) que, pour une fois, l'aimable proposition de traitement m'était faite ici avec le soucis jusque dans le moindre détail, d'une parfaite adaptation aux exigences de mon cas rarissimement joyeux. C'est sans doute parce que ladite proposition illustrée venait de Gracky, habituée aux terribles avanies que l'on peut subir d'un affreux Gargamel sévissant sur cet abominable forum. Gracky a fait preuve une nouvelle fois d'une délicate et souriante attention à l'endroit du digne héritier de Don Quichotte et d'Ubu que je suis. Je l'élève au rang des Dulcinées et de la Mère Ubu.
La proposition qui a suivi - la tienne, misérable ! - est en revanche de nature à me pousser aux pires extrémités; il est hors de question de me laisser enfermer dans un frigo glacial et malodorant avec une étiquette rectangulaire sur l'orteil, sous le prétexte fumeux que je me rendrais coupable (c'est aussi une légende) de quelques incartades plumitives par ici. affraid Tu peux t'attendre à une farouche résistance de ma part, Tonton RWM, si tu m'envoies de nouveau tes hommes en blanc avec leur bout de chiffon dont on n'arriverait jamais à sortir une fois qu'on y est ficelé. Je demande l'asile immédiat à Gracky ce WE pour m'éviter d'avoir à te pourfendre de haut en bas en un combat singulier dont tu ne saurais te sortir qu'en mille et un morceaux, ma bravoure étant sans limites. En plus j'ai horreur de salir mon heaume et ma côte de maille. Gracky ne manquera sans doute pas l'occasion de m'éviter les ennuis qui résulteraient scandaleusement d'un tel exploit chevaleresque. Afin de sauver ainsi la misérable victime potentielle (Moi Même) des agissements d'un affreux ennemi public prêt à se faire sournoisement hacher menu, rien que pour me faire enfermer. Je parle d'un ennemi des arts, de la liberté de tout et de rien, de l'économie, de la croissance, de la compétitititititivité, du vin d'Alsace, des riches, des pauvres. Je parle d'un ennemi du genre humain, en somme d'un syndicaliste. Affreux RWM ! Suspect Heureusement que Gracky et Pépita sont avec moi et veillent sur ma Glorieuse Majesté. clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Sam 1 Juin 2013 - 9:47

Il y a un petit farceur qui s'est inscrit sur le forum avec un pseudo particulièrement amusant (Justinclercquidithelp). Alors celui là j'aimerais bien qu'il nous cause un peu! Rien que son pseudo me met en appétit de lecture.

En attendant, après mon petit vers solitaire de l'autre jour (en mai fais ce qu'il te pluie) qui a provoqué une belle cascade de mots, je vous propose d'autres vers qui sont d'un dénommé Hubert Mingarelli, je crois. Un type dont l'histoire plairait sans doute à RWM. Moi j'aime beaucoup.

Le dictionnaire se réveille en sursaut. Il voit la fenêtre ouverte et un mot qui court entre les herbes.
Il appelle le mot « soldat » et lui montre le mot qui s’enfuit.
Le « soldat » hoche la tête, glisse de sa page et sort par la fenêtre.
Dehors, il court sur le chemin d’herbe froissée jusqu’à la clôture en fils barbelés.
Il voit bouger sous la feuille d’un trèfle le mot qu’il cherche, il se penche et reconnaît le mot « liberté ».
Le « soldat » revient par le chemin d’herbe froissée, passe par la fenêtre, s’allonge en face de sa définition et dit au dictionnaire : " je ne l’ai pas trouvé " !


J'ajoute un petit bouquet de verdure pour RWM. Histoire de me faire pardonner mon faux coup de gueule de l'autre jour. J'ai pris cette photo il y a quelques jours, sous la pluie bien entendu. C'est rien qu'une petite tulipe qui a réussi à se faufiler tardivement et fragilement à travers le sombre tapis de lierre envahissant tout un coin du jardin de ma maison de famille. La vie est joyeuse mais c'est une bagarre permanente Wink .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Mar 4 Juin 2013 - 3:42

Vu le taux de féminisation de 85 % dans la profession de clerc de notaire, je pense que Don Juan se serait fait clerc et que nous l'aurions entendu dans une étude, faire sa tirade célèbre dont je vous donne un extrait que j'aime bien.

".../... toutes les Belles ont droit de nous charmer, et l'avantage d'être rencontrée la première, ne doit point dérober aux autres les justes prétentions qu'elles ont toutes sur nos coeurs. .../..."

Là ! Et comment va Gracky ? albino

Cool

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THORGAL



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: PROBLEMES ADMINISTRATIFS   Jeu 20 Juin 2013 - 10:18

Le Notariat n’est pas seul à être confronté aux problème administratifs, à preuve,
une version actualisée d'un passage de l'Ancien Testament dont je viens d’avoir connaissance :

En 2013 après Jésus-Christ, Dieu visite Noé et lui dit :
Une fois encore, la terre est devenue invivable et surpeuplée.
Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant ainsi que quelques bons humains. Dans six mois, j'envoie la pluie durant quarante jours et quarante nuits, et je détruis tout !!!
Six mois plus tard, Dieu retourne visiter Noé et ne voit qu'une ébauche
de construction navale.
Mais, Noé, tu n'as pratiquement rien fait ! Demain il commence à pleuvoir !
Pardonne-moi, Tout Puissant, j'ai fait tout mon possible mais les temps ont changé:
J'ai essayé de bâtir l'arche mais il faut un permis de construire et l'inspecteur me fait des ennuis au sujet du système d'alarme anti-incendie.
Mes voisins ont créé une association parce que la construction de l'échafaudage dans ma cour viole le règlement de copropriété et obstrue-leur vue. J'ai dû recourir à un conciliateur pour arriver à un accord.
L'Urbanisme m'a obligé à réaliser une étude de faisabilité et à déposer un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour transporter l'arche jusqu'à la mer. Pas moyen de leur faire comprendre que la mer allait venir jusqu'à nous. Ils ont refusé de me croire.
La coupe du bois de construction navale s'est heurtée aux multiples Associations pour La Protection de l'Environnement sous le triple motif que je contribuais à la déforestation, que mon autorisation donnée par les Eaux et Forêts n'avait pas de valeur aux yeux du Ministère de l'environnement, et que cela détruisait l'habitat de plusieurs espèces animales. J'ai pourtant expliqué qu'il s'agissait, au contraire de préserver ces espèces, rien n'y a fait.
J'avais à peine commencé à rassembler les couples d'animaux que la SPA et WWF me sont tombés sur le dos pour acte de cruauté envers les animaux parce que je les soustrayais contre leur gré à leur milieu naturel et que je les enfermais dans des pièces trop exiguës.
Ensuite, l'agence gouvernementale pour le Développement Durable a exigé une étude de l'impact sur l'environnement de ce fameux déluge.
Dans le même temps, je me débattais avec le Ministère du Travail qui me reprochait de violer la législation en utilisant des travailleurs bénévoles.
Enfin le Fisc a saisi tous mes avoirs, prétextant que je me préparais à fuir illégalement le pays tandis que les Douanes menaçaient de m'assigner devant les tribunaux pour "tentative de franchissement de frontière en possession d'espèces protégées ou reconnues comme dangereuses".
Aussi, pardonne-moi, Tout Puissant, mais j'ai manqué de persévérance et j'ai abandonné ce projet.

Aussitôt les nuages se sont dissipés, un arc-en-ciel est apparu et le Soleil a lui.
Tu renonces à détruire le monde ? demanda Noé
Inutile, répondit Dieu, l'administration s'en charge

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Jeu 20 Juin 2013 - 15:05

:-)))tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Le notaire selon Balzac   Sam 13 Juil 2013 - 21:19

Pour celles et ceux que les études de mœurs des notaires intéressent, un lien culturel intéressant :
http://www.lenouveleconomiste.fr/art-et-culture/le-notaire-selon-balzac-19116/
Bonne lecture de vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Histoire de Sainte RITA de CASCIA   Lun 25 Nov 2013 - 20:10

Racontez-nous Sainte RITA de CASCIA :
Extrait du passage où il est question d'un notaire :
"... Les gens du village, ceux qui l'avaient connue toute petite, ceux qui étaient allés aux champs avec elle, ou à son mariage, ou aux enterrements de ses proches, ses voisins, ses amis, et tous ceux qu'elle soutenait, aidait, écoutait sans relâche, ne furent que trop heureux de raconter ce qu'ils avaient vu de leurs propres yeux ... et ils en avaient vues, des choses!... une vie extraordinaire, des miracles... toutes choses que l'on n'oublie pas, et que l'on n'a même pas besoin d'enjoliver. Comme Cascia était à l'époque (1373-1447) un important nœud commercial, les récits se répandirent vite, parfois très loin .
Et puis , il y eut aussi le notaire. Eh oui!... à l'époque l'entrée dans la vie religieuse nécessitait l'intervention d'un notaire (grimoires, épargnés par les souris du coin !) . Par souci d'authenticité, on enregistra aussi "par-devant notaire", dès sa mort, les nombreux miracles qui se produisirent... enfin, pendant un temps, parce qu'au fil des années, les notaires se lassèrent ....)"


ndlr : Intéressant non ? Dire qu'aujourd'hui le notariat est toujours à la recherche de créneaux nouveaux, alors que Sainte RITA est la patronne des causes désespérées... Si ce n'est pas un signe symbolique, qu'est-ce que c'est? (lol)
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Lun 25 Nov 2013 - 23:32

J'espère qu'à l'avenir il y aura des archéologues électroniques bien formés (genre archéologue salarié, ou archéologue stagiaires ou assistant ou candidat, enfin un trou du . qualifié, voir un mini archéologue avec un "cqp" de son métier) pour exhumer cette page et la mettre en rapport, comme deux miettes de
poteries, avec la pensée du jour de RWM décrivant le notaire mutant de l'après futur, tout en faisant (les notaires sont les clowns absolus en matiêre de com) une description particulièrement efficace de ce qu'ils seraient aujourd'hui. Conditionnel de politesse. RWM si on te retrouve un jour en morceaux dans la patée d'un lion de cirque, soumis aux quolibets aigris d'un clown naphtaliné, ce ne sera que justice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Nos regrets, avant de mourir.   Mer 4 Déc 2013 - 21:51

Infirmière en soins palliatifs, Bronnie Ware, s'est rendue compte que la plupart des gens avaient les mêmes regrets avant de mourir.

Vous êtes-vous déjà demandé quels seraient vos regrets si vous décédiez demain ?

Dans son livre The Top Five Regrets of the Dying, Bronnie Ware donne les cinq plus courants :

- Ne pas avoir vécu sa vie selon ses envies et ses rêves, mais en fonction de ce qu'attendent les autres. "La plupart des gens n'avaient pas honoré la moitié de leurs rêves et devaient mourir en sachant que c'était à cause de leurs propres choix" commente l'infirmière cité par le Dailymail.

- Avoir fait passer le travail avant sa vie personnelle. "Ce regret a été prononcé par tous les patients de sexe masculin que j'ai soigné. Ils ont raté la jeunesse de leurs enfants et la relation avec leur partenaire à cause de leur travail" indique Bronnie Ware.

- Ne pas avoir eu le courage d'exprimer ses sentiments. "Beaucoup de gens ont caché leurs sentiments afin de maintenir la paix avec les autres. Ils se sont installés dans une vie médiocre et ne sont jamais devenus ce qu'ils auraient pu. Beaucoup ont développé des maladies liées à l'amertume et le ressentiment qu'ils portaient en eux."

- Ne pas être resté en contact avec ses vieux amis. "Beaucoup étaient tellement occupé dans leur vie qu'ils ont laissé des amitiés se perdre au fil des années. Mais au moment de mourir, on repense tous aux amis oubliés, et ils nous manquent."

- Ne pas avoir assez profité des bonheurs de la vie. "C'est un regret surprenant mais commun. Beaucoup ne se rendent pas compte avant la fin de leur vie que le bonheur est un choix. Ils se sont contentés de ce qu'ils avaient par peur du changement."

Publié sur internet par Aurélie Blaize, journaliste santé, le lundi 02 décembre 2013 à 10h38
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat.22



Nombre de messages : 36
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Ven 3 Jan 2014 - 21:07

Presque la " pensée du jour "  Very Happy 

En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chances que ça marche !

Devise Shadok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Dans la série "presque la pensée du jour" ouverte par PAT!   Mer 8 Jan 2014 - 17:30

Eh !
Bonjour les Amis de la Grande Famille du Notariat.
Nous sommes en 2014 !
Et revoilà l’impayable marzolf, toujours vivant, et même bien vivant !
Pour commencer l’année en fanfare, on va commencer par une petite lecture de presse ; c’est mon activité favorite de chômeur endurci.
D’accord ?
Ok.
Au passage, et pour commencer, bonne année, même si je me demande quel est le zoulou qui a décidé que l’année commence à ce moment précis ; le rythme des saisons  etcetera, d’accord ; mais qui peut me dire quand la terre finit une révolution, et surtout,  quand elle a commencé à tourner pour la première fois, hein ? Je vous le demande.
C’est le  genre de réflexions qui me viennent quand j’attends contemplativement le bonheur, assis (farpaitement, comme disait Talon, le roi de la science friction), et comme dirait RWM citant lui-même Baden Powell ici même l’autre jour (chacun ses références !).
Baden Powell : cet affreux militaire à la mentalité d’assiégé, qui a commencé sa brillante carrière en envoyant des pauvres gosses en éclaireurs, pour ruser avec une troupe armée d’envahisseurs Boers assiégeant justement « sa » cité, en nombre trois fois supérieur à ses propres forces défensives so british. Un petit malin, ce Baden Powell, bien dans l’esprit de la première moitié du vingtième, où des  gens de bonne volonté ont essayé de changer l’esprit mécanique et conquérant hérité du dix neuvième siècle  (foutu progrès) en pacifisme combattant. Avec le succès que l’on sait. Il a même fini par se faire repérer par le MI5, le Baden Powell, en revenant de chez ce salaud de Ribbentrop,  avec qui il aurait essayé de discuter pour pacifier les Hitler Jugent. L’honneur entre soldats, comme dira le Maréchal un peu plus tard. Bon, on ne va pas le lui reprocher (à Baden Powell s’entend), car il  n’est pas nécessaire de réussir pour entreprendre et sincèrement, je le crois d’assez bonne foi.
Inutile de vous dire quand même que je n’aime pas du tout Baden Powell, ce bon chrétien se foutant néanmoins d’une certaine encyclique de Pie XI je crois (de mémoire, « avec une préoccupation brûlante » dénonçant le nazisme et les misères qu’il fit à l’Eglise).
RWM a donné sur ce forum, en 2013, une citation bien plus magnifique, de Jan van RUYSBROECK (cf. pensées du jour en décembre 2013).
Une citation sur la méditation qui vous ouvre des portes merveilleuses.
Assis, debout, couché, à genoux ou sur la tête, actif ou pas, il n’y a aucune position idéale pour méditer et toucher aux joies de l’Esprit, pas d’accord RWM ?
Je m’en va vous le prouver irréfutablement à toutes et à tous, vu que RWM est déjà d’accord, je le sais.
Ou en étions-nous justement ? Ah oui !
Je vous ai promis une revue de presse.
Je m’exécute, tééééé Pépita, pas d’immmpatience là !
Le Monde et Libé. Je sais, c’est orienté les amis, mais je lis aussi La Croix, Le Provençal, l’Express, Ouest France, tout ce qui est imprimé et s’appelle plus ou moins journal m’intéresse, sauf les torche culs pour amateurs de quenelles et d’étoiles rouges etc.
Vu que l’actualité est aussi joyeuse en 2014 qu’en 2013, direction, le Maroc direct ! Je choisis Le Monde parce que ce que raconte Libé autour du Maroc et d’un certain marchand de canons volants, d’ambassade du Maroc, d’immunité parlementaire et de mitraillages à la kalachnikov dans les rues de je ne sais où, pouah !
Non, on reste au Maroc ; en plein désert, c’est idéal pour la méditation, mieux en tout cas que certaines circonscriptions électorales franchouillardes.
Le Maroc, donc.
Ce royaume a l’air calme, propre et bien tenu, depuis toujours on y chie proprement et dans ses mines de phosphates à ciel ouvert, on fait même des découvertes épatantes.
Jugez vous-même.
Le Monde du 8 janvier 2014, dans un article intitulé « Fossiles, une mine marocaine ». Un reportage assez rabelaisien de Viviane Thivent (je voudrais bien la connaître, j’adore sa bonne plume)
Je cite.
« Restez groupés  et, surtout ne vous approchez pas des falaises car elles peuvent s’effondrer à tout moment », avait prévenu le responsable de la sécurité de la plus grande mine de phosphates à ciel ouvert du monde …/…
Une mise en garde énoncée en toute décontraction, après s’être poliment inquiété que chaque visiteur, une quinzaine ce jour là, ait bien reçu son gilet jaune fluorescent, son casque de chantier blanc et ses chaussures de sécurité noire. A maintes reprises. Y compris pour tenter de retenir les trois paléontologues du CNRS et Muséum national d’histoire naturelle de Paris (MNHN) qui, à peine débarqués sur place, traversent l’exploitation d’un trait pour venir s’agenouiller pile poil sous une falaise de 15 à 20 mètres de haut ».
Je m’interromps un instant pour vous dire ceci ; comme vous voyez, ces trois olibrius ne sont pas du genre à attendre le bonheur assis.
Je reprends.
« Voici une couche fossilifère », indique l’un (des scientifiques), tout en frappant au sol avec un marteau une zone plus blanche et plus dure que les couches environnantes, sableuses, composées à presque 90% de phosphates :
‘’Veuillez vous éloigner des fal… ‘’
‘’Un coprolithe !’’ coupe le chercheur en brandissant fièrement une sorte de boudin blanc (bran, en bon vieux pur français d’après Charles Martel signifie crotte – note de marzolf).
Constatant que sa trouvaille laisse de marbre les visiteurs, il ajoute ‘’il s’agit d’un excrément de crocodile fossilisé. Il date de l’exocène basal… soit moins de 55 millions d’années.’’
Effet immédiat : l’auditoire s’agenouille comme un seul homme et se met à gratter le sol, sortant ici des dents de requins, là des vertèbres de poissons. En dix minutes et presque autant d’ « éloignez-vous » suppliants, ce sont des poignées de fossiles qui sont sortis de terre ».
Voilà, fin de citations, c’est tout. J’arrête ici ma revue de presse. En fait, après ces quelques lignes, il m’est venu une irrépressible envie de rigoler. C’est que je me suis vu, moi marzolf, venant comme un « benêt » dans la carrière du notariat, au pied de son instable et monumentale falaise syndicale. J'ose pas vous dire ce que j’y ai trouvé ! Des coprolithes comme çà (j’ouvre grand les bras), au moins comme des sardines dans le port de Marseille.
Et voilà comment que le marzolf i se fait des amis partout, avec ses sorties impertinentes et très très mal élevées. Il est pourtant très gentil ce marzolf, mais vraiment, il fait trop chier les vieux crocodiles.
Ben oui, on ne se refait pas, et 2014 sera pire que 2013 ; c’est promis juré.
Salut les fossiles ! Et salut RWM !
(Je vais me cacher fissa, là où je lis mes BD d’Achille Talon tout seul, sinon je sens que je vais encore en prendre sérieusement pour mon grade).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat.22



Nombre de messages : 36
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Ven 10 Jan 2014 - 20:45

Dis donc marzolf c’est la grande forme olympique ! elle était fourrée à quoi ta galette ?

Excellente revue de presse, nous nous cultivons, mais sans vouloir te contrarier, pas besoin de risquer sa vie au bord de ces fragiles falaises marocaines, chez nous à PARIS, il ne se passe pas une journée sans que l’on aperçoive des coprolithes sur nos trottoirs ! à ta décharge et sans être un expert, ils ne me semblent pas datés de l’exogène basal, mais d’après certains grands scientifiques en piétinant du pied gauche le bonheur est au rendez-vous. Laughing 

Un petit clin d’œil rien que pour toi, vise la suite, as-tu déposé auprès de l’ INPI bla bla ….




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Aujourd'hui à 19:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Détente - rien à voir :-)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Détente - rien à voir :-)
» doudou38 : Besoin de parler
» Mon logo, mais maintenant si changement de module internet
» BBsm : Peur de ne pas pouvoir le voir ..
» Supporter algérien tué en Egypte :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: DIVERS :: DETENTE-
Sauter vers: