SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Détente - rien à voir :-)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Ven 10 Jan 2014 - 22:39

Bonsoir PAT,
Le blabla est tout un art qui consiste peu ou prout à parler pour ne rien. Bien maîtrisée sa pratique mène loin dans le temps (cf. ma chronique marocaine) ou dans l'espace puisqu'il peut nous conduire d'un Etat à un autre Etat (idem), par exemple de la France au Maroc, mais aussi d'un état à un autre. Dans ce dernier cas, le blabla confine au génie mais il est aussi difficile de déceler le génie dans kes propos d'un blablateur que de troiver des coprolithes sur un trottoir parisien où, pour ma part, je n'en ai encore pas plus piétinés du pied gauche qu'applatis du pied droit. Je m'apesantirai donc sur aucun de les deux pieds, le blabla garantissant d'ailleurs un état de parfaite apesanteur, mais je me permets de relever ce fait qu'en aucun cas les bordures en granit des caniveaux parisiens n'atteignent la hauteur de la falaise dont je parlais.
Il était question d'un certain état de pétrification du syndicalisme pouvant mettre en danger jusque et y compris ceux ou selles qui s'approchent un peu trop près de ses entrailles et de leurs produits, dans l'espoir de mieux le comprendre pour mieux le faire évoluer.
Nous étions donc assez loin des trottoirs parisiens mais comme je viens de le suggérer, le blabla étant l'art de ne rien dire d'abondance, libre à chacun d'y trouver ce qu'il veut.
La pratique est ancienne et sans doute non brevetable; je t'en donne un exemple tiré du Don Quichotte de Cervantès, en indiquant lui même la source dans des vieux livres de chevalerie qui ne sont bons qu'à être cramés.
Tu trouveras ainsi dans une merveilleuse traduction d'A line Schulmann, un exemple de blabla merveilleux tendant à indiquer qu'on blanlatte depuis que la terre tourne et que c'est même un des seuls moyens de se donner du courage devant les graves difficultés de l'inexistence;
"La raison de la déraison que vous donnez à mes raisons affaiblit si bien ma raison que j'ai toutes raisons de me plaindre de.../..."
Voilà, après cette leçon numéro un de nlabla, je te suggère de rentrer chez toi et de bien frotter tes souliers avant de passer le pas de ta porte puis de relire ensuite mon brillant blabla d'hier où tu trouveras alors des sources d'amusement sans conséquences fâcheuses, rien dans mes propos n'ayant pour but de salir ou blesser maus seulement de faire partager une première idée en amenant en principe plein d'autres), à savoir; tiens, c'est vrai, là il y a comme une couille dans le piano.
Là.
Quant à bla bla car, je n'ai pas besoin de ses services n'ayant be soin de lever que le pouce au bord de la route pour provoquer carambolages et bouchons de jeunes filles belles comme Dulcinées, s'arrachant tout ce que je veux et disposées â me conduire jusqu'à toi pour te rendre visite et poursuivre cette conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat.22



Nombre de messages : 36
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 09/11/2013

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Lun 13 Jan 2014 - 11:42

Bonjour marzolf,

Comme tu le dis si bien, le blabla est l'art (que tu maîtrises plutôt bien je le conçois ) de ne rien dire d'abondance, libre à chacun d'y trouver ce qu'il veut, au même titre qu’une œuvre de Robert Ryman, que bien des critiques d’art chevronnés peuvent commenter de mille et une manières pendant des heures, alors que ses peintures  ne représentent que de « magnifiques monochromes » de couleur blanche, idem pour un Pierre Soulage qui lui donne dans le noir !
Pour ma part ce que je redoute le plus, c’est que nos bons vieux crocodiles se réveillent tardivement, nous ne pourront que pleurer à chaudes larmes.

J’aurai plaisir non pas à lever le pouce mais le coude lors de ta prochaine visite afin de poursuivre ce petit entretien …et pour ma seconde leçon, ce que j' accepte bien volontiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Lun 13 Jan 2014 - 18:39

Ami Pat22 bonjour!
Tu me parles de tableau noir, j'en déduis que tu fais appel à mon enseignement brillant et partant, je m'exécute bien que ne souhaitant pointement faire école; tu vas t'en rendre compte par toi même dans un bref instant, en te délivrant à toi même me seconde leçon de blabla qui se trouve être tout à la fois la dernière et la plus essentielle.
Je n'ai jamais cédé à la détestable pédagogie de ces escrocs, tous plus titrés les uns que les autres, ayant pour habitude de donner le principe puis de l'illustrer d'un exemple bidon. Moi
je (farpaitement, moi je), je disais-je, je pars du principe qu'il faut d'abord l'exemple, et en ou n'en faire ensuite ou qu'ensuite qu'à sa tête, ceci étant en fait le seul principe général dont on peut induire qu'il forme la trame de ma philososchtroumpf, et en assure la tension intellectuelle, tout en garantissant son caractère parfaitement tri voir quadrilogique. Mais voici donc ma seconde leçon, ne tenant qu'en ces quelques mots (la concision est un vilain défaut mais là, je dois vaquer); pour être et avoir toujours la garantie d'être le premier de la classe, il faut et il suffit d'en êtte tout à la fois le seul élève et le seul professeur.
Débrouille- toi avec çà et bien entendu, j'accepte ton aimable invitation à lever le coude, et non le pouce, comme tu dis; je propose un menu fait de fricassée d'ailes de crocodiles (car ils
en battent beaucoup, de l'aile, et on peut se les payer sans prendre le risque d'un coup de dents, toujours à craindre, te rappelant que les courageux qui ne savent pas ce quils risquent sont idiots par nature, seule la làcheté étant signe de vertu et d'intelligence); menu audacieux que nos pourrions accompagner d'un très bon Pinot Gris d'Alsace, tenant toujours la distance avec le gibier, lorsque ce dernier a été bien occis, bien rassis, bien cuisiné et bien assaisonné, etc. sachant que les vins d'Alsace sont les meilleurs vins de tois les univers connus et inconnus.
Je te remercie de ton attention, de m'avoir parlé de Soulage, et te mets un bonnet d'âne pour avoir tout à la fois tenté de me flater, et manqué au second et au troisième de mes principes qui sont, je te les rappelle, ne faire école que pour soi même et à soi même, donner le bon exemple et (n')en faire (qu')ensuite un principe.
Par Toutatis et par tout à la fois, je te salue PAT 22, en attendant de te délivrer tous les titres reconnus que peut justifier la stricte observance de mon rare enseignement qui, suivi à la lettre, fait les plus fins esprits.
Là. Il suffit d'y croire.
Salut, citoyen camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Se détendre par la réflexion personnelle   Jeu 16 Jan 2014 - 15:40

Le silence des pantoufles
est plus dangereux que le bruit des bottes.
Un homme dont la famille faisait partie de l'aristocratie allemande, avant la seconde guerre mondiale, possédait un certain nombre de grandes usines et de propriétés.  Quand on lui demandait combien d'allemands étaient de véritables nazis, il faisait une réponse qui peut guider notre attitude au regard du fanatisme.

Peu de gens sont de vrais nazis, disait-il, mais nombreux sont ceux qui se réjouissent du retour de la fierté allemande, et encore plus nombreux ceux qui sont trop occupés pour y faire attention.  J'étais l'un de ceux qui pensaient simplement que les nazis étaient une bande de cinglés.  Aussi la majorité se contenta-t-elle de regarder et de laisser faire. Soudain, avant que nous ayons pu réaliser, ils nous possédaient, nous avions perdu toute liberté de manœuvre et la fin du monde était arrivée.  Ma famille perdit tout, je terminai dans un camp de concentration et les alliés détruisirent mes usines.

La Russie communiste était composée de russes qui voulaient tout simplement vivre en paix, bien que les communistes russes aient été responsables du meurtre d'environ vingt millions de personnes.  La majorité pacifique n'était pas concernée.

L'immense population chinoise était, elle aussi, pacifique, mais les communistes chinois réussirent à tuer le nombre stupéfiant de soixante-dix millions de personnes

Le japonais moyen, avant la deuxième guerre mondiale, n'était pas un belliciste sadique. Le Japon, cependant, jalonna sa route, à travers l'Asie du sud-est, de meurtres et de carnages dans une orgie de tueries incluant l'abattage systématique de douze millions de civils chinois, tués, pour la plupart, à coups d'épée, de pelle ou de baïonnette.

Et qui peut oublier le Rwanda qui s'effondra dans une boucherie.  N'aurait-on pu dire que la majorité des Rwandais était pour la Paix et l'Amour ?

Les leçons de l'Histoire sont souvent incroyablement simples et brutales, cependant, malgré toutes nos facultés de raisonnement, nous passons souvent à côté des choses les plus élémentaires et les moins compliquées : les musulmans pacifiques sont devenus inconséquents par leur silence.

Aujourd'hui, des experts et des têtes bien pensantes, ne cessent de nous répéter que l'Islam est la religion de la paix, et que la vaste majorité des musulmans ne désire que vivre en paix.  Bien que cette affirmation gratuite puisse être vraie, elle est totalement infondée.  C'est une baudruche dénuée de sens, destinée à nous réconforter, et, en quelque sorte, à diminuer le spectre du fanatisme qui envahit la Terre au nom de l'Islam.

Le fait est que les fanatiques gouvernent l'Islam, actuellement.  Ce sont les fanatiques qui paradent.  Ce sont les fanatiques qui financent chacun des cinquante conflits armés de par le monde.  Ce sont des fanatiques qui assassinent systématiquement les chrétiens ou des groupes tribaux à travers toute l'Afrique et mettent peu à peu la main sur le continent entier, à travers une vague islamique.

Ce sont les fanatiques qui posent des bombes, décapitent, massacrent ou commettent les crimes d'honneur.  Ce sont les fanatiques qui prennent le contrôle des mosquées, l'une après l'autre.  Ce sont les fanatiques qui prêchent avec zèle la lapidation et la pendaison des victimes de viol et des homosexuels.  La réalité, brutale et quantifiable, est que la majorité  pacifique, la majorité silencieuse y est étrangère et se terre.

Les musulmans pacifiques deviendront nos ennemis s'ils ne réagissent pas, parce que, comme mon ami allemand, ils s'éveilleront un jour pour constater qu'ils sont la proie des fanatiques et que la fin de leur monde aura commencé.

Les Allemands, les Japonais, les Chinois, les Russes, les Rwandais, les Serbes, les Albanais, les Afghans, les Irakiens, les Palestiniens, les Nigériens, les Algériens, tous amoureux de la Paix, et beaucoup d'autres peuples, sont  morts parce que la majorité pacifique n'a pas réagi avant qu'il ne soit trop tard.

Quant à nous, qui contemplons tout cela, nous devons observer le seul groupe important pour notre mode de vie : les fanatiques.

Enfin, au risque de choquer ceux qui doutent que le sujet soit sérieux et détruiront simplement ce message, sans le faire suivre, qu'ils sachent qu'ils contribueront à la passivité qui permettra l'expansion du problème.

Aussi, détendez-vous un peu et propagez largement ce message.

Espérons que des milliers de personnes, de par le monde, le liront, y réfléchiront et le feront suivre...

Quand ils sont venus chercher les communistes, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n'ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.

Et lorsqu'ils sont venus me chercher, il n'y avait plus personne pour protester.

Texte de Martin NIEMOLLER (1892-1984), pasteur protestant arrêté en 1937 et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen.  Il fut ensuite transféré en 1941 au camp de concentration de Dachau.  Libéré du camp par la chute du régime nazi, en 1945.

On ne peut s’empêcher de repenser à cette phrase de l’un de nos congénères les plus éclairés, lui aussi allemand d’origine :

"Le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire"
Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Casse tête de notaire   Lun 14 Avr 2014 - 15:30

Objet : un casse tête de notaire

A PRÉVOIR POUR LA PROFESSION DE NOTAIRE : UNE FORTE AUGMENTATION DE LA CONSOMMATION DE MÉDICAMENTS CONTRE LA MIGRAINE

Femmes cougars, familles recomposées : il va y avoir du pain sur la planche pour les notaires (et les généalogistes) en charge de régler les successions !
Voici un exemple de ce qui les attend :
Je suis un homme de 27 ans et je me suis marié à une divorcée de 46 ans, mère d'une fille de 25 ans.
Comme cette dernière aime les hommes mûrs, elle s'est éprise de mon père qu'elle a épousé !
Dès lors, mon père est devenu mon gendre, puisqu'il a épousé ma belle-fille.
Mais, dans le même temps, ma belle-fille est devenue ma belle-mère, puisqu'elle est désormais la femme de mon père.
Là, le notaire commencera déjà à transpirer…
Or, ma femme et moi avons donné naissance à un fils.
Cet enfant est naturellement devenu le frère de la femme de mon père… c'est à dire le beau-frère de mon père.
Et, dans le même temps, il est devenu mon oncle, puisqu'il est le frère de ma belle-mère.
Mon fils est donc mon oncle !
Là, le notaire se fait apporter un Doliprane par son clerc… Mais il n'est pas au bout de ses surprises !
En effet, mon père et sa femme ont donné le jour à un garçon qui, de fait, est devenu mon frère puisqu'il est le fils de mon père… mais aussi mon petit-fils puisqu'il est le fils de la fille de ma femme.
Je me retrouve ainsi le frère de mon petit-fils !
Et notre grand-mère commune n'est autre que ma femme… Du coup, je me retrouve mon propre grand-père !!
Là, le notaire fait un malaise !…
Le pauvre… imaginez ce que cela va être pour lui, après le Mariage Pour Tous, lorsqu'un père sera la mère ou une mère sera le père !!!

(le Doliprane, c'est 4 par jours, pas plus)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Lun 14 Avr 2014 - 19:40

oups, j'ai perdu le fil à partir de la 3ème ligne....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Lun 14 Avr 2014 - 19:53

Chère pepita,
Prends-vite un premier Doliprane et attends sagement la prochaine mise à jour du Roulois, pour tenter de comprendre cette situation abracadabrantesque, comme aurait dit JC... (lol).
Quant on lit ça, on n'est pas mécontent d'être à la retraite du notariat!
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Lun 14 Avr 2014 - 20:03

OHHHH OUI!!!
d'autant que les successions n'étaient pas ma spécialité, j'ai réussi à m'en tenir éloignée durant ma carrière et ce n'est surement pas avec les nouvelles donnes que celà donne envie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Lun 14 Avr 2014 - 20:13

Bonjour pepita,
Je n'étais pas non plus un clerc aux successions. Pourtant les ami(e)s qui travaillaient cette spécialité étaient toujours très satisfaits du principal "intéressé"... le défunt, car il ne leur réclamait jamais rien... sinon la paix éternelle!
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Mar 13 Mai 2014 - 3:13

Je délaisse un peu ce sujet, c'est bien dommage.


Pour Pat22 (pas le temps de répondre au bon endroit), en effet l'empaillage de RWM mérite une souscription. En me relisant, je me rends compte que j'ai déjà voulu lui appliquer divers traitements (dont les lions), mais à la réflexion la taxidermie me semble vraiment une bonne idée et en plus, on économisera en frais sur la caisse du syndicat (les alsaciens savent épargner leur trésor de guerre). S'il veut bien se laisser pousser désormais la barbe, ce qui ferait autant d'économisé sur la paille.


Pour tous les autres collègues et camarades pouvant être tentés, comme moi ainsi que vous venez de le constater (rapport aux économies de paille), de faire grotesquement du zèle chacun à leurs niveaux, à savoir ;

1.- les uns en bas, dans le productivisme ou la recherche de solutions aux problèmes de leurs patrons, ou bien encore dans l'application de mesures à priori discutables selon moi (à priori mais j'insiste bien sur ce point, Liloo, je peux effectivement me tromper, mais je mettrais tout de même plus d'application à vérifier discrètement qu'un collègue "dépérissant" n'y a pas été amené adroitement, plutôt qu'à me cacher derrière mon petit doigt en cherchant publiquement sur un forum syndical la règle d'arrondi à appliquer au calcul pour mention des droits à DIF),

2.- les autres au sommet ... (je passe mon tour, pas compétent, je manque sincèrement d'exemples...),

à ces deux catégories me disais-je, je vous dis, comme pour l'eau ferrrrruru, rugineuse, que la défense et la conscience oui, et comme pour la bouteille d'alcool sous le bureau ou dans le gilet, que le zèle NAON. En ce moment où les notaires se sentiraient attaqués - certains iraient jusqu'à se l'écrire entre eux en mode trémolo d'agonie,  j'en prends le pari - je dis aux 48.000 salariés du notariat qu'il faut savoir présenter l'ardoise à leurs 8.000 débiteurs notaires. Surtout lorsque ces derniers nous font un peu trop souvent le coup de dire aux avocats "on est 60.000 aussi avec nos salariés, et toc!". Surtout plus encore lorsqu'ils prennent des mines d'Arpagon alors qu'ils n'ont, en fait d'épuisement, pour bon nombre d'entre eux, que ces deux seuls symptômes d'une telle affection;  la tête un peu vide et encore est-ce parfois à cause d'abus divers, et puis aussi du fromage blanc dans les biceps. Moyennant quoi ils se trouvent bien incapables de tirer leurs énormes cassettes dans la caverne d'Ali Baba sans nous. Ah diable d'ânes! Bande de hérissons à plumes (permettez, Maîtres, que je parle ici à mes ex collègues, sur un forum syndical, librement donc, pour faire de la ''agitation propagande'' comme disent vos amis sino soviétiques, c'est bien ainsi?). Diable d'ânes emplumés (jeparletoujours à mes ex-collègues), allez-vous enfin comprendre et ouvrir vos yeux de taupes à la fin ???


Bon, en même temps c'est vrai que je m'emporte alors que je venais pacifiquement pour un peu de littérature humoristique, et que si j'engueule d'entrée mon public, Pépita pour commencer va me dire, "té, j'ai de nouveau déjà laché l'affaire". Alors, chose promise,  juste pour rire, un peu de André Glucksmann dans "La Bêtise". Un bouquin réchappé du carnage de ma bibliothèque (autant vous en faire profiter avant mon prochain déménagement sous un pont ou un atelier de dorure en plein air, ou bien un site d'orpaillage, ou bien encore la chambre des notaires du coin, un déménagement auquel ma bibal pourrait en tout cas ne pas survivre vu la fréquentation et l'humidité régnant dans chacun de ces endroits où on ne lirait, des médisants le disent, que des trucs ennuyeux et d'épaisses revues comptables, mais tout ceci me semble franchement exagéré tout de même). Il est rigolo ce type - je parle de Glucksmann, pas de mon président de chambres de notaire, lui il joue du Rockn'Roll et pas mal d'ailleurs - rigolo un peu comme nos notaires de base passant de Guizot à Mao. Lui, le Glucksmann, il est passé des Mao-spontex à Sarkozy, dans ce sens, avouez qu'il fallait le faire aussi! Et vous savez combien le cheminotaire que je suis aime les spectaculaires erreurs d'aiguillage. Surtout en modèle réduit, quand elles ne font pas de victimes.

Donc. Littérature. C'est dans le chapitre "comment la bêtise devint mondiale" où notre plumitif Glucksmann - éloge bien entendu - s'en prend grave à ses ex copains socialistes devenus ceux de nos amis notaires (mais bon, en fait, par devoir de neutralité les notaires sont copains avec tout le monde, quelle que soit la couleur). Pourquoi ce texte ? Parce que... Une allégorie pour nos amis clercs et employés de notaire, syndiqués et non syndiqués, dans ces temps de compétitivité libéralo tarte à la crème etc., mais sans vouloir contrarier qui que ce soit.



".../...Dans un des rares moments de franche drôlerie qu'offre son oeuvre immense, Soljenitsyne présente Ivan Denissovitch, sympathique détenu, maçon de son état, paysan d'origine, pris par une soudaine et frénétique allégresse : il  travaille, presse ses compagnons, les équipes se lancent de réciproques défis, l'émulation socialiste bat son plein, l'édifice s'élève en un temps record. Tant et si bien qu'Ivan et ses frères zeks, brûleurs d'étapes, sont embastillés plus tôt dans la prison qu'ils construisirent glorieusement.../...

Je saute un passage technique que seuls nos camarades notaires, férus de marxisme léninisme et de maoïsme, voir d'Enver Hoxhisme, sont seuls à même de comprendre vu leur haute formation dans ces disciplines complexes. Les clercs n'y entravant que dalle au marxisme, et ce forum étant du reste destiné aux vrais amis du notariat (les notraphyles), ne le polluons pas avec des déviances idéologiques qui pourraient exiger de longues auto critiques pendant vos entretiens annuels. Comme j'essaie de vous l'expliquer, ne suivez pas les notaires quand ils crépitent du couvercle comme il faudrait suivre un banquier suisse sautant par la fenêtre (xcuses, c'est du Voltaire je crois). Voici donc la chute, exprès pour vous mes ex collègues chéries (surtout les filles), très amusante chute je trouve.

".../... Ivan répétait l'aventure de Faust, aveugle et mourant qui, croyant diriger de grands travaux destinés au bien être de la planète, fait à son insu creuser à coups de pioche un trou juste à sa taille .../...".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Encore une raison de ne pas manifester le 17!   Sam 13 Sep 2014 - 23:28


Bonsoir,
Non, ce ne sont pointement les chaussures du camarade Kroutchev.
Ni celles d'un médecin (ou d'un notaire) aux pieds nus de Chine.
Ni celles qui ont servi de modèle pour faire le brillant symbole "touche pas à mon not" que j'ai brocardé l'autre jour.
Pas davantage les pompes que RWM utilise pour me botter le train quand je pousse un peu trop le bouchon (elles sont sévèrement cloutées).
Pas davantage les souliers de Pépita en route pour venir me voir en Nalsace.
Non plus des morceaux de radis noir.
Ce sont les pompes du goliard Blabla, après des mois et des mois de chômage et de budget très très serré. Ses seules et dernières pompes avec lesquelles il se tient devant son patron - j'ai un p'tit cdd - quand il lui dit :
"niet, Maître, je n'irai pas à Paris le 17, ni devant la préfecture, c'est impossible".
Il se pourrait qu'il me traite un peu de je ne sais quel nom d'oiseau ou de plantigrade avachi, mais j'ai compris la leçon...
Je n'irai pas faire la grève ni manifester, ah non! C'est pas bien, j'ai compris, Maître.
Comme il a le sens de l'humour, une certaine culture politique, et un peu d'amitié ou d'attachement pour moi, et qu'il est en plus membre de la chambre des notaires du coin, je ne doute pas une seconde qu'il va me passer cette bonne blague et qu'il comprendra même, non tantum que je ne puisse pas manifester ni me rassembler le 17 ailleurs qu'assis devant mon bureau à l'étude, sed etiam certains de mes arguments exposés sur ce forum aujourd'hui.
J'espère même qu'il les répétera un peu à son Confrère Président, que je salue.
En tout cas, l'argument  est de taille (42): les notaires ne peuvent tout de même pas emmener avec eux des goliards va nu pieds ou des sans dents. Ce serait vraiment trop provoc.
En attendant, le goliard Blabla vous dit bien le bonsoir.
Mes respects à Me MATHY; un symbole peut en cacher un autre.


Dernière édition par marzolf le Mer 17 Sep 2014 - 1:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Humour de demandeur d'emploi...   Dim 14 Sep 2014 - 0:03

Bonsoir marzolf,
Excellent et merci de ce trait d'humour. Cependant pour le "rassemblement des tabellions" du fait du mauvais état de ses "poulaines" sa majesté Blabla 1er aurait pu se faire conduire en "chaise à porteurs"... Ç’aurait été la moindre des choses...
Mais ton absence, comme la mienne, sera la marque de nos valeurs syndicalistes profondes, dans l'intérêt, bien compris des collègues qui n'accordent pas une confiance aveugle à un syndicat... et cherchent à comprendre une situation, par eux-mêmes.
Bien syndicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Dim 14 Sep 2014 - 7:40

Ami Marzolf, il faudrait faire controler le parallelisme, tes pneus s'usent plus à droite qu'à gauche, (ne pas y voir à une quelconque allusion politique) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Dim 14 Sep 2014 - 23:20

Amie Pépita...

Sad


Dernière édition par marzolf le Dim 21 Sep 2014 - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Lun 15 Sep 2014 - 14:09

Bonjour RWM,
Je publie ce message dans une autre file que presse et blog, pour laisser ton message important de ce midi en tête du sujet avenir du notariat.
Sans doute aussi pour me racheter une conduite...
Blabla plaisante beaucoup, mais il bosse aussi parfois.
Pour saisir ce qui pourrait devenir un instant d'histoire, j'ai cependant fait une capture d'écran de la boîte à idée du portail real, disons par hasard, à l'instant même ou passait le message suivant :
"Un arrêt du conseil constitutionnel vient de juger sérieuse la question de la conformité du droit de présentation des notaires. Le conseil constitutionnel doit se prononcer avant le 10 décembre 2014.
Si le droit est jugé inconstitutionnel le législateur aura dans l'obligation de traduire la décision dans la loi en prévoyant une liberté totale d'installation ou un accès sur concours".

C'était le 11 septembre 2014 à 16 H 05.
Parmi les rares réponses, à noter celle de Monsieur Didier MATHY que je suis, sur le conseil de RWM:
".../... cette attaque là est presque plus importante que les errements gouvernementaux..."
N'éxagérons rien, ce ne sont pas les twin towers: mais je pense moi aussi que le sujet est tout à fait sérieux.
RWM se souvient sans doute que je lui ai adressé cette capture d'écran à titre homéopatique le 11 septembre à 23 H 43  drunken  ?
Comme quoi on peut être tout à la fois farceur et bosseur, réactif et sérieux, emmerdant et pertinent.
Ceci pour dire aux notaires et à nos amis syndiqués aussi que, même parmi ceux qui n'iront pas manifester le 17, il y en a qui se posent quelques très bonnes questions.
Comme je le disais l'autre jour en citant  l'historien Marc BLOCH, les rassemblements du 17 ne feront pas forcément la grande histoire du notariat et les clercs y figureront peut-être aussi, comme autant de moutons passant dans les nuages du ciel de cet après midi là blabla.
Par contre la question à laquelle vient de répondre le Conseil d'Etat...
Bien malin qui pourrait dire aujourd'hui...
Moi je m'efface en tout cas, modestement.
Merci à RWM, d'avoir publié cette chose sur ce forum.
Tu en démontres l'utilité si besoin était encore.
J'y passerai la susdite capture d'écran à l'occasion, histoire de briller un peu comme historien des petits riens.
Je termine en citant cette fois de mémoire, une autre citation de Monsieur Didier MATHY, pas mauvaise je crois :
Nous ne sommes pas un service marchand mais un service marchant.
C'est clair que nous allons nous rassembler et faire un peu de surplace mercredi: pas certain du tout que cet immobilisme suffise à arrêter le mouvement.
Comme dit RWM, je ne demande qu'à comprendre mais en effet, je ne vois toujours pas ce que nous allons y faire.
Salutations à RWM ainsi qu'à toutes et à tous, ainsi qu'à Monsieur MATHY à qui je ne veux pas manquer de respect.


Et un petit plus, affraid affraid affraid  


Le document est de mauvaise qualité mais mais faites donc l'effort de bien le lire. A la place du modérateur de la boîte à idée du portail REAL, je m'empresserais peut-être d'en faire retirer ce message. Son but? Faire peur aux récalcitrants parmi les notaires et leurs salariés? Mon nom est marzolf. Notez le bien. Je vous salue de la part du Général. Pas le Grand Charles. Celui de Waterloo. Avouez que c'est tout de même un comble, qu'un petit syndicaliste soit obligé de défendre la liberté de travailler d'un camarade notaire.

PS.- merci Liloo d'avoir republié cette page d'une manière plus lisible dans ton mesage du 17 septembre: du coup je me sens moins seul (et surtout moins jaune!). La référence au monde ouvrier que fait un dernier intervenant tout en bas de ta capture d'écran, en dit long sur la récupération incroyable à laquelle nous assistons. Je le dis sans animosité pour personne mais tout de même! Il va falloir réfléchir très sérieusement aussi, côté syndicat, à ce qui vient de se passer. Merci encore Liloo  I love you .


Dernière édition par marzolf le Mer 17 Sep 2014 - 13:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Mer 17 Sep 2014 - 0:29

Une sorte de bilboquet pour notaire en goguette?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloo



Nombre de messages : 156
Age : 33
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Mer 17 Sep 2014 - 11:21

@ marzolf: Je me permet de poster un capture d'écran plus lisible, c'est vrai que c'est intéressant.....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: La traitrise est-elle intéressante?   Dim 21 Sep 2014 - 21:12

Bonjour liloo,
Je doute très fortement que le traitrise évoquée par certains intervenants sur REAL, soit digne d'intérêt.
Je n'ai jamais pensé que les salariés qui avaient bénéficié sans aucun effort financier ou intellectuel, des résultats des négociations annuelles obligatoires (NAO) entre le CSN et les organisations syndicales représentatives des salariés, pouvaient être des "traitres". Tout au plus ces salariés sont peu et très mal informés et trouvent ces négociations "normales"...
Attention aux bons sens et usages des mots!
Bien syndicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Comment réformer en Vieille France? En Nalsace, on sait !   Dim 12 Oct 2014 - 0:07

Après les intéressantes publications de RWM ce soir, sur l'art des réformes en Vieille France, je vous passe une info sur le lard des réformes au pays du spack et de la choucroute. Simple. On touche à rien, sauf à l'emballage et au logo; et ceci change tout ! Quand je vous dis que la Nalsace qui s'est tant languie de vous autres, mauvais français qui avez voté l'abandon de nos nobles provinces à l'ex ennemi héréditaire, c'est un modèle pour tout. Même pour le notariat (et son syndicalisme).






Oui je sais, c'est de la pub: mais je me dis que si une mutuelle peut se payer une page de pub dans la feuille de chou de l'ex union régionale de nos ex syndicats départementaux, pourquoi qu'une bonne brasserie alsacienne ne le pourrait pas   affraid ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloo



Nombre de messages : 156
Age : 33
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Lun 13 Oct 2014 - 10:16

Comme quoi certaines réformes passent mieux que d'autres. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: ce matin sur le la BAI du portail REAL.   Jeu 16 Oct 2014 - 10:19


HUMOUR 2- APPEL DU 16 OCTOBRE 2014 8h 49
BZZZ-BZZZ- ICI RADIO LOURDES- BZZZ- ICI RADIO LOURDES
LES NOTAIRES PARLENT AUX NOTAIRES
JE REPETE
LES NOTAIRES PARLENT AUX NOTAIRES
LES SANGLOTS LONGS DES NOTAIRES EN AUTOMNE BERCENT MACRON D'UNE LANGUEUR MONOTONE....
JE REPETE
LES SANGLOTS LONGS DES NOTAIRES BERVENT MACRON D'UNE LANGUEUR MONOTONE
LA MESSE EST DITE-IL N'Y AURA PAS DE MIRACLE
JE REPETE
LA MESSE EST DITE, IL N'Y AURA PAS DE MIRACLE
QUAND LE DOIGT MONTRE LA LUNE, L'IMBECILE REGARDE LE DOIGT
JE REPETE
QUAND LE DOIGT MONTRE LA LUNE, L'IMBECILE REGARDE LE DOIGT
NOUS ALLONS TOUS DEVENIR FOUS
JE REPETE
NOUS ALLONS TOUS DEVENIR FOUS
JE RE REPETE
NOUS ALLONS TOUS DEVENIR FOUS
COMPAGNIES A L'ASSAUT !!!!!
NOM DE DIEU
François GOUJON · il y a 16 min
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THORGAL



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Rien à voir ? pas sûr...   Ven 17 Oct 2014 - 16:16

Compte tenu de l'acronyme des Collaborateurs d'Offices Notariaux,
Je vous joins un texte de Jean Marie CAVADA, sur le CON des origines à nos jours. A lire absolument pour oublier la morosité du temps..

ET LE SINGE DEVINT CON
CITATIONS CHOISIES

Il y a un milliard d’années, la première molécule un peu vivante salissait un monde jusque-là bien tenu. Il y a un million d’années, un neutron perdu, errant par les espaces infinis, frappait le fœtus d’une guenon juste là où il fallait pour qu’il perdît sa queue et sa joyeuse humeur et commençât à calculer sa retraite des cadres. Depuis, les Hommes ont grouillé dans cette vallée de larmes. Ils ont inventé le feu, la roue, le klaxon à quatre notes, l’âme et le désodorisant pour les cabinets. Ils ont construit des civilisations tellement immortelles qu’ils ont bien failli désespérer de pouvoir inventer des bombes capables de les anéantir. Ils se sont haïs, aimés, rehaïs réflexion faite, reaimés mais c’était trop tard, ils se sont créé des dieux à l’image de ce qu’il y avait de plus moche en eux et des flics à l’image de leurs dieux, ils ont laissé traîner partout des os à moelle bien sucés et des boîtes de conserve rouillées. Vraiment, ils se sont donné du mal.

Tout a connu une première fois. Tout.

Il y eut la première fois où un Singe perdit sa queue, la première fois où un Homme rencontra un Cheval, la première fois où il rencontra une Femme (il regretta bien de ne pas l'avoir rencontrée avant le Cheval, les ruptures sentimentales ne sont jamais agréables...), bref, de première fois en première fois, l'Homme progressa (retenez ce mot).
Et donc le Singe a perdu sa queue. Il est descendu de l'arbre. Il a appris à se tenir debout sur ses pattes de derrière sans se casser la figure, ce qui est très difficile. Il y a mis quelques millions d'années, mais ça valait la peine. Tous les spécialistes seront d'accord : c'est grâce à la station verticale, qui dégage bien la poitrine et permet de porter un noeud papillon ou des médailles, beaucoup de médailles, en les mettant bien en valeur, que l'Homme est devenu vraiment et pleinement l'Homme, et même ce qui se fait de mieux en fait d'Homme: le Con. Le Singe est devenu le Con. Maintenant, il fait le fier. Il regarde de haut les autres créatures... »

Il cessa d'être Singe. Il fut Con. Aujourd'hui, il fait le fier. Il ne copule plus bêtement derrière un dos tourné, comme font les Hérissons et les Tortues, mais en faisant face à sa partenaire, comme le Sandwich au Pâté. Il a inventé la poésie tout en taillant des silex avec ses dents et en les polissant avec ses fesses. Il s'est fabriqué des bons dieux en bois d'arbre et leur a offert des sacrifices en viande d'homme...
Il était temps qu'arrivât l'âge du fer. Et justement, il arriva. [...] Maintenant, l'Homme pouvait franchir un pas décisif. Il le franchit. Il inventa la guerre.
Les conquérants se mirent à conquérir, les mères à pleurer, les soldats a violer, les beaux jeunes hommes moururent pour leur patrie, et les beaux jeunes chevaux crevèrent pour rien. "



" Ce qui caractérise l'Homme sans aucun doute possible, ce n'est pas réellement son intelligence supérieure, c'est la possibilité qu'il à d'être un con. Ceci est très important.
Il existe des hommes cons par rapport au degré moyen d'intelligence qu'on est en droit d'attendre d'un homme. Il n'existe pas de chien con, ni de crocodile con, ni de microbe de la fievre jaune con. Ce qui distingue l'Homme de la bête, c'est sa connerie. "

" D'où venons-nous ? Où allons-nous ? C'est Cavanna qui vous le dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Histoire de LA BASOCHE   Mar 11 Nov 2014 - 19:34

Extrait du Bulletin de la "BASOCHE", association professionnelle et amicale des clercs de notaire et d'avoué de France et d'Algérie, fondée le 1er janvier 1884, ayant son siège social 13 rue Monsigny à PARIS 2ème - 2ème année -1907 :

A NOS COLLABORATEURS - Conseils et réflexions.

Sous cette rubrique nous ferons paraître mensuellement les observations d'intérêt général, qui nous seront suggérées par l'examen des articles envoyés pour l'insertion.
Nous essayerons ainsi de coordonner les efforts individuels en les dirigeant vers un but déterminé, au lieu de les laisser s'éparpiller au hasard. La difficulté n'est pas tant de faire quelque chose, mais surtout que cette chose soit utile.
L'initiative et l'originalité sont des qualités que nous prisons à leur valeur, et il n'entre pas dans nos vues de décourager qui que ce soit, au contraire!... Mais à des esprits pratiques et positifs, comme tous les basochiens le sont, par métier et aussi par tempérament, il est nécessaire de présenter chaque œuvre dans son cadre et bien à sa place.
C'est d'ailleurs affaire d'habitude, et notre besogne quotidienne nous y prépare. L'imagination n'est pour rien dans nos actes... et la formule, cadre exigu, y paraît si commode que les plus révolutionnaires, rêvent seulement de l'élargir ou de la moderniser.
Le comité de rédaction.
ndlr. Voilà qui devrait plaire à marzolf alias Blabla premier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blabla Premier



Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 09/11/2014

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Mar 11 Nov 2014 - 23:07

Bonsoir, Cher Vieux Monsieur RWM,
Comme à son habitude, marzolf va vous encenser et vous passer la brosse à reluire pour cette vieille ineptie que vous cherchâtes sans doute dans votre grenier, tout en contemplant les médailles et bandes molletières de vos proches aïeux.
Cher Monsieur, respect pour vos tempes grises et vos tassements de vertèbres mais les clercs, pardon les collaborateurs d'aujourd'hui sont modernes, copient de la main gauche, collent de la droite, classent avec le nez, téléactent et téléphonent tout d'un même geste, il est probable que comme des organistes ils puissent ajouter bientôt de nouveaux jeux de jambes à leurs registres. La modernité rime avec compétitivité et je ne vois pas ce que vous cherchatez dans ces vieux trucs d'un autre âge. Les collaborateurs n'ont plus de temps à perdre à écrire au hasard à des prouteux pré syndicaux plutôt que de concentrer leurs efforts pour le sacro saint chiffre. Il est tout naturel qu'ils puissent trouver sur quelques sites fossiles d'interner des vieux syndicalistes jystifiant leurs énormes retraites en rendant quelques menus services (consultations gratis, régler la circulation et faire grincer les planches de la tribune à la fin des rassemblements obligatoires de l'armée du notariat). Encore serait-il bon qu'ils le le fassassent humblement sans insulter les clercs pardon les collaborateurs pressés.
Bref. marzolf et vous vous faites chier et je m'en va vous passer vos cervelles d'anarcho syndicalistes au presse purée.
Mais je vous laisse vous et marzolf, à vos vieilleries et vos vétilles.
Blabla Premier va de l'avant en marche avant, et pas en arrière sur son petit cul.
Je ne vous salue pas, misérables passéistes cherchant leurs références 107 ans en arrière.
Peuh!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Mar 11 Nov 2014 - 23:25

Bonsoir RWM,
Je t'avais prévenu que la situation était alarmante! Voilà ce que la basoche produit maintenant de meilleur parce qu'au moins ce funeste Blabla Premier m'a au moins l'air de lire un peu.
Pour le reste, tachons d'exterminer cette vermine de faux Blabla Premier avant qu'elfe ne contamine le vrai avant tout le reste de l'élite de la Basoche, dont je suis, pour te servir, le plus Noble représentant.
Je ne prends même pas la peine de répondre à cet imbécile de faux Blabla Premier.
A propos RWM, en plus de curieuses disparitions dans ma bibliothèques j'ai remarqué que je ne vois soit personne, soit un type inconnu me faisant d'étranges grimaces et pitreries quand je me regarde dans la glace. Je suis vivement préoccupé par les signes étranges que je lis sur les faciès notariaux. J'ai même vu un bandeau de crêpe noir sur la Marianne d'une étude  de Strasbourg. Déplore-t-on des victimes de cette grave crise notariale qui semble voir de nombreuses personnalités se dédoubler?
A bientôt RWM et n'hésite pas à nous faire lire les Anciens.
Quant à l'autre blabla je lui proute au nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Détente - rien à voir :-)   Aujourd'hui à 7:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Détente - rien à voir :-)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Détente - rien à voir :-)
» doudou38 : Besoin de parler
» Mon logo, mais maintenant si changement de module internet
» BBsm : Peur de ne pas pouvoir le voir ..
» Supporter algérien tué en Egypte :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: DIVERS :: DETENTE-
Sauter vers: