SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Galère...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gonzette



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Galère...   Ven 7 Avr 2006 - 23:28

Je viens de découvrir le site, suite à certains fax que l'on reçoit à l'Etude où je travaille.
Juste un petit mot pour dire que je suis rassurée de n'être pas seule dans cette galère du notariat.
Je pensais qu'il n'y avait que dans mon Etude que des choses hallucinantes se passaient.
Heureusement que le métier en lui-même est passionnant.
Bon courage à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Dim 9 Avr 2006 - 0:15

Amie Gonzette. Bienvenue sur ce forum dédié aux salariés du notariat. Fais-le connaître afin que nous soyons de plus en plus nombreux à partager, non seulement des expériences professionnelles, mais aussi des idées. Si nous ne nous bougeons pas nous-mêmes ce ne sont pas nos patrons souvent gavés d'argent, qui vont prendre l'initiative d'améliorer notre sort journalier au travail.
Bosser dans une étude, ne doit pas être une galère, surtout pas ! Si pour toi c'est le cas, sautes le pas pour rechercher ailleurs et vendre des compétences au plus offrant. Crois-moi ça marche. La dernière fois que j'ai changé d'étude, j'ai tout simplement doublé ma paye. C'est vrai que je suis passé de la campagne à Paris, mais tout de même. J'ai les mêmes compétences qu'avant, je bosse autant qu'avant, j'aime toujours mon métier et je vais atteindre l'âge de la retraite dans des conditions très correctes. Prépares-toi un bon CV, entraînes toi un peu aux techniques d'entretiens d'embauche, parles en salaire brut annuel et surtout pas en net. Enfin, si tu veux te conforter prépares un bilan de compétences avec ton DIF. Tu sais ce que c'est ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clerette



Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Mar 11 Avr 2006 - 0:29

C'est quoi un DIF?! Et un bon Cv ca ressemble à quoi?? bounce
Bonne semaine à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Mar 11 Avr 2006 - 1:54

Bonsoir Clérette.
Pour savoir ce qu'est le DIF (Droit Individuel à la Formation) je te conseille d'aller te promener sur le site Internet de la Fédération Générale des Clercs et Employés de Notaire où il existe un lien avec le site officiel Droit-individuel-formation.fr. Tout y est expliqué. Dans le notariat il existe un accord particulier dont je pourrais te donner la date si ça t'intéresse.
Quant au bon CV c'est celui qui met bien en valeur tes compétences professionnelles et qui tient sur une seule page. Tu trouveras des exemples dans la collection REBONDIR, dans toutes les maisons de presse. Vaste programme. A++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gonzette



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Mar 11 Avr 2006 - 21:43

Je ne connaissais pan non + le DIF. Est ce que ça a un rapport avec la formation qui peut rapporter 5 points sur notre salaire ?
J'irai voir sur le site ... En tout cas merci RWM pour tous ces renseignements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Mar 11 Avr 2006 - 22:59

Bonsoir Gonzette,
Si l'office notarial ne respecte pas la convention collective dans l'application de son article 29, c'est à dire qu'il n'établit pas de plan de formation annuel, un stage suivi dans le cadre du DIF donne droit au salarié, qui en produit attestation, à une attribution unique de 5 points par période de 4 ans et dès son accomplissement. Aujourd'hui cela représente 5 X 11,57 € = 57,85 € par mois X 13 = 752,05 € par an. C'est pas si mal ! Quand je pense au nombre de salariés qui ne savent pas profiter de cette augmentation de salaire pour seulement deux jours de stage tous les 4 ans alors qu'un patron peut difficilement argumenter pour la refuser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Jeu 13 Avr 2006 - 19:57

Pour une fois, je ne vais pas être si optimiste. ll y à très peu de notaires autour de moi qui appliquent cette règle. (et chez nous les premiers). Tu peux faire autant de stages que tu veux, ton salaire ne bougera pas pour autant. Et personne n'osera s'en plaindre. Chez nous, ça ne marche qu'au chiffre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Jeu 13 Avr 2006 - 22:53

Ami Jobo.
Comment des notaires chargé d'expliquer les lois et de les appliquer peuvent-ils ne pas respecter, le code du travail et la convention collective de leur branche professionnelle ?
Comment des salariés de notaires, en contact journalier avec des textes et des lois peuvent-ils admettrent perdre de l'argent, fruit de leur travail et leur investissement intellectuel, au profit de leurs employeurs ?
Ca sert à quoi le code du travail ?
Ca sert à quoi une convention collective dans le Notariat ?
Le notariat du 21 ème siècle serait-il le Far West ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clerette



Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Ven 14 Avr 2006 - 6:38

[Le notariat du 21 ème siècle serait-il le Far West ?[/quote]

Cher colègue,
l'expression me plaît beaucoup !! Laughing

Plus serieusement, un(e) notaire a répliqué à son clerc qui lui demandait les 5 points supplémentaire suite à une formation, que cela ne s'appliquait pas quand c'était le clerc qui avait demandé la formation!

Y'a de quoi s'enerver!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Ven 14 Avr 2006 - 11:22

RWM: je suis totalement d'accord avec toi ! Mais là où je suis employé, le code du travail n'existe pas (ou plus) ! Et la convention collective encore moins. Mes employeurs ont leur propre code du travail !

Plusieurs exemples : ça fait trois ans que je bosse, et je n'ai pas de contrat de travail (???), sur les fiches de salaire, je suis classé t2 alors que mon salaire ne correspond pas ! Nous faisons 39h et sommes payés 35...
Bref, un tas de choses qui m'ont choqué en arrivant, mais qui me paraissent "normales" aujourd'hui au sein de notre structure.
Mais bien évidemment, il y à une contrepartie, sans quoi personne n'accepterait de travailler : nous pouvons prendre de temps à autre des journées ou demi-journées sns les décompter de nos congés, nos salaires sont très très souvent gonflés de primes très interessantes (double le salaire parfois).
DONC, forcément, dans ces conditions, tout le monde s'y retrouve.
Mais le problème de ce système est que toutes ces compensations relèvent uniquement du bon vouloir des patrons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gonzette



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Sam 15 Avr 2006 - 20:47

Jobo,
Tu as bien de la chance, enfin façon de parler, de bosser dans une étude où les notaires sont reconnaisant.
En tout cas, ça me rassure de me dire que des notaires corrects, ça peut exister... Smile
Quand j'ai débuté dans la profession il y a environ 3 ans, j'ai également été choquée de voir ce qu'il se passait, mais c'est vrai que maintenant les choses me paraissent normales. Je voyais que mes collègues ne bronchaient pas, qu'elles faisaient des heures sup, j'ai moi-même fait la même chose. Avec mes collègues on arrête pas de pester contre nos boss, mais personne n'ose réellement dire en face les choses qui ne vont pas. C'est comme si on avait peur....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PHIL



Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Re: Galère...   Dim 16 Avr 2006 - 0:32

si tu trouves que c'est une chance. convention collective bafouée, salaires bas (même le double de bas, ca reste bas, et ce n'est pas tous les mois je suppose), 39 heures payées 35 et tout ce la à la discrétion du patron qui s'il vous a dans le nez a tous les moyens de pression. on croit rever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PHIL



Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Re: Galère...   Dim 16 Avr 2006 - 0:46

c est un peu comme ces salariés des grandes surfaces et autres grands commerce qu'on "oblige" sur la base du volontariat à travailler les dimanches d'ouverture et qui le font par ce que c'est le seul moyen au prix de journées de travail supplémentaires d'améliorer leur maigres revenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clerette



Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Dim 16 Avr 2006 - 11:14

Faut bien se dire que les patrons ne "donnent" jamais rien pour rien!
Alors ne donnons pas non plus pour ien!
Par exemple, je viens de décaler ma semaine de congés pour problème de personnel : et bien j'ai demandé un aménagement d'horaire! Il n'a pas pu dire non! Alors que quelques jours avant, c'était non on verra plus tard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gonzette



Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Dim 16 Avr 2006 - 20:02

Je suis tout à fait d'accord avec vous, mais c'est pas facile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Mer 19 Avr 2006 - 19:17

PHIL a écrit:
c est un peu comme ces salariés des grandes surfaces et autres grands commerce qu'on "oblige" sur la base du volontariat à travailler les dimanches d'ouverture et qui le font par ce que c'est le seul moyen au prix de journées de travail supplémentaires d'améliorer leur maigres revenus.

Phil, si je ne me plains pas, c'est que je m'y retrouve. Je suis d'accord, j'ai un salaire fixe qui se situe entre celui du t2 et du t3, même si sur la fiche de salaire, je suis classé t1...
Mais doubler un salaire comme le mien, c'est pas si bas que ça, et j'arrive très régulièrement à obtenir un salaire de cadre (du c1 au c3 parfois...). Donc oui je veux bien être payé 35h alors que j'en fais toujours 39, et ne pas avoir d'entretien annuel... Les primes sont très fréquentes, puisque nous sommes en sous-effectif, donc chacun rédige beaucoup d'actes... En tant que salarié, je défends mon pouvoir d'achat et ma qualité de vie. Ce système me convient parfaitement, et aux autres aussi. Notre ambiance de travail n'est pas trop mauvaise, nous avons des moyens matériels très importants...donc je ne vois pas pourquoi je me plaindrais d'un système comme celui-ci.
La convention collective ne me serait d'aucun secours ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Mer 19 Avr 2006 - 22:51

Ami Jobo,
Que tu apprécies une telle situation de "servage" à cause d'une rémunération laissée au bon vouloir du "seigneur" est tout de même très étonnant de la part d'un juriste, normalement soucieux du respect de la légalité.
J'exprime les plus expresses réserves sur la vulgarisation d'un tel système, car j'ai du mal à croire, que si nos ancêtres, travailleurs de la terre ou mineurs de fond, se sont battus pour que ça cesse, c'est que quelque part, il y avait des abus. Je ne veux pas faire ou refaire la lutte des classes, mais lire ou relire Zola ou Jaurès serait certainement très utile à opposer à cette forme d'ultra libéralisme "sarkozien" et débridé.
En bon clerc de notaire, en matière de servitudes, je fais une différence fondamentale entre le servant et le dominant. Dont acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clerette



Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Jeu 20 Avr 2006 - 6:59

Mais si notre ami JOJO pense que son salaire gonflé correspond à sa charge de travail, et qu'il s'y retrouve, après tout, il aurait tort de refuser ce système!
A mon avis, il serait bon de négocier avec la patron, des points en plus pour fixer la pratique! Ca lui coute quoi au patron? Si tous les clercs vont dans le même sens en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Jeu 20 Avr 2006 - 14:11

RWM a écrit:
Ami Jobo,
Que tu apprécies une telle situation de "servage" à cause d'une rémunération laissée au bon vouloir du "seigneur" est tout de même très étonnant de la part d'un juriste, normalement soucieux du respect de la légalité.
J'exprime les plus expresses réserves sur la vulgarisation d'un tel système, car j'ai du mal à croire, que si nos ancêtres, travailleurs de la terre ou mineurs de fond, se sont battus pour que ça cesse, c'est que quelque part, il y avait des abus. Je ne veux pas faire ou refaire la lutte des classes, mais lire ou relire Zola ou Jaurès serait certainement très utile à opposer à cette forme d'ultra libéralisme "sarkozien" et débridé.
En bon clerc de notaire, en matière de servitudes, je fais une différence fondamentale entre le servant et le dominant. Dont acte.

Ici se révèle le choc intergénérationnel et on aperçoit nettement les nuances quand à nos visions du notariat moderne. Bien que celà ne me convienne pas tout à fait, il faut admettre aujourd'hui que le notariat est une pure et simple entreprise. Bien sur notre mission principale est d'assurer la sécurité juridique. J'ai choisi cette voie pour ça. Mais il ne faut pas oublier que le but secondaire recherché maintenant est la recherche d'un profit !
Il faut à mon avis ouvrir les yeux, et admettre la (cruelle ?) vérité.
Donc, pour en revenir au cas de l'office où je travaille, je pense qu'un tel système n'est pas forcément dénué de tout intérêt. C'est sur que cette image de salariés payés (en partie grâce au rendement) peu choquer les plus anciens et respectés collègues. Mais si un notaire ne "sort" pas suffisamment d'actes, c'est son personnel tout entier qui peut en payer le prix.
De plus, ce système, comme je le disais plus haut, convient à tous. Nous sommes respectés par nos employeurs, nous avons des facilités pour organiser nos emplois du temps, des possibilités de prendre des rendez-vous personnels sur notre temps de travail, des primes (et oui, le nerf de la guerre), des moyens assez importants... Bref, rien qui ne puisse être considéré comme abusif.
Nous ne sommes pas exploités, comme tu peux le laisser sous-entendre...
Et combien d'employeurs partagent le profit retiré du fruit du travail de leurs salariés avec ces derniers ??

Enfin, je ne pense pas que l'interressement des salariés au résultat de l'entreprise soit quelque chose de néfaste, bein au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Jeu 20 Avr 2006 - 23:08

Ami Jobo,
Le choc intergénérationnel dont tu parles, je l'ai vécu naturellement avant toi, avec la génération qui m'a précédée. J'ai commencé à travailler dans le Notariat en 1964 avec des collègues nés entre les 2 guerres mondiales. C'est te dire qu'ils avaient tous commençé en grossoyant à la plume sur du papier simili timbre officiel. (Sais-tu seulement ce que c'est?) Ensuite ils s'étaient mis tous seuls à la dactylographie sur des machines à écrire mécaniques, aux machines à calculer mécaniques, que sais-je encore! L'accélération de la productivité d'actes ils avaient bien connu ça. Moi également d'ailleurs, car entre le débit d'une machine à écrire mécanique et celui d'un ordinateur d'aujourd'hui, il n'y a pas photo.
Curieusement tu es muet sur la notion d'irrespect de la légalité (code du travail et convention collective). Surprenant non! Détrompes-toi j'ai travaillé durant 23 ans dans un office avec , durant plus de la moitié de ma carrière, une participation négociée égale à 2% bruts de tous les produits proportionnels. Avec une secrétaire je produisais 25% des produits d'un office de 13 salariés. C'était autre chose que le système inqualifiable qui t'est imposé par un notaire, me semble-t-il plus soucieux de la gestion de sa fortune personnelle, que de celle de son personnel sur le plan social et humain.
Fais-toi bien les dents, comme on dit chez moi, et plus tard, tu en reviendras de ce système dépendant du fait du prince où tu es acheté chaque jour, par des gadgets de confort précaire...
Pognon, pognon quand tu nous tiens, tu fais tourner les têtes ... au point de marcher sur tes collègues. Attention danger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Ven 21 Avr 2006 - 11:50

RWM a écrit:
Ami Jobo,
Le choc intergénérationnel dont tu parles, je l'ai vécu naturellement avant toi, avec la génération qui m'a précédée. J'ai commencé à travailler dans le Notariat en 1964 avec des collègues nés entre les 2 guerres mondiales. C'est te dire qu'ils avaient tous commençé en grossoyant à la plume sur du papier simili timbre officiel. (Sais-tu seulement ce que c'est?) Ensuite ils s'étaient mis tous seuls à la dactylographie sur des machines à écrire mécaniques, aux machines à calculer mécaniques, que sais-je encore! L'accélération de la productivité d'actes ils avaient bien connu ça. Moi également d'ailleurs, car entre le débit d'une machine à écrire mécanique et celui d'un ordinateur d'aujourd'hui, il n'y a pas photo.
Curieusement tu es muet sur la notion d'irrespect de la légalité (code du travail et convention collective). Surprenant non! Détrompes-toi j'ai travaillé durant 23 ans dans un office avec , durant plus de la moitié de ma carrière, une participation négociée égale à 2% bruts de tous les produits proportionnels. Avec une secrétaire je produisais 25% des produits d'un office de 13 salariés. C'était autre chose que le système inqualifiable qui t'est imposé par un notaire, me semble-t-il plus soucieux de la gestion de sa fortune personnelle, que de celle de son personnel sur le plan social et humain.
Fais-toi bien les dents, comme on dit chez moi, et plus tard, tu en reviendras de ce système dépendant du fait du prince où tu es acheté chaque jour, par des gadgets de confort précaire...
Pognon, pognon quand tu nous tiens, tu fais tourner les têtes ... au point de marcher sur tes collègues. Attention danger !

Le problème est que tu vampirises tous mes propos. Ce système ne m'est pas imposé comme tu le prétends. J'ai un caractère et un tempérament en acier trempé, et je sais ce que je veux. Je n'ai pas peur de "l'ouvir", même face à mon patron. Si je dois lui tenir tête, je le fais.
Alors, si ce système ne me convenait pas, je partirai, non ? J'ai juste à traverser la route pour me faire embaucher... Comme je le soutiens, les clers sont aujourd'hui en position de force, alors quand un office ne convient pas, il ne faut pas hésiter à le quitter.
De plus, celui que veux faire son travail à son rythme ne verra pas son salaire pénalisé, alors où se trouve le problème ? Chacun choisit sa méthode et sa cadence de travail.

Toi qui te plains souvent des faibles salaires du notariat, tu dénigres cette méthode de rémunération, qui ne fait qu'augmenter les revenus de ceux qui en bénéficient... Et sauf preuve contraire, je pense que l'argent, que tu dénigres autant, reste "légèrement" nécessaire pour vivre de nos jours...même si bien sur, ce n'est pas l'essentiel. Il faut arrêter d'être hypocrite...

Et enfin, même si je dois avouer qu'il y à parfois quelques tensions quand aux dossiers intéressants, je dois reconnaître que ces situations sont rares et que l'ambiance de travail est plutôt bonne. Après, si le patron distribue les dossiers de manière égalitaire entre ses clercs, il ne peut pas y avoir de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Mar 25 Avr 2006 - 0:46

POURQUOI SE SYNDIQUER?
Qu'attendez-vous pour vous syndiquer et de quel droit prétendez-vous recueillir vous-mêmes, non syndiqués, les bénéfices de l'action que les syndiqués exerçcent au profit de tous? Ouvriers non syndiqués, vous devenez les parasites du dévouement de vos camarades".
Cette citation de Jean JAURES conserve aujourd'hui tout son sens. Le système social dont nous bénéficions maintenant est issu des luttes des salariés aux 19ème et 20ème siècles. Certains y ont laissé leur vie ne l'oublions jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Mer 26 Avr 2006 - 11:34

Ce qui me dérange avec les syndicats du notariat, c'est l'aspect "syndicalisme-révolutionnaire" ou syndicalisme de lutte"... Ca me paraît dépassé, et ne correspond à l'image que je me fais des syndicats.
Quand je lis les différents communiqués, j'ai toujours cette désagréable impression de faire partie d'une société arriérée, dépassée...
Je ne suis absolument pas contre les syndicats, et je reconnais avec le plus profond respect les grandes avancées sociales que ceux-ci ont permis, mais j'aimerais voir un syndicalisme plus consensuel, et un peu moins agressif dans ses propos. C'est toujours très poussé, et trop souvent exagéré. Je préfèrerais en réalité une franche discussion, plutôt que de contribuer à envenimer les situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Jeu 27 Avr 2006 - 0:41

Ami Jobo,
Merci de ta réponse. A l'apparente "agressivité" de certains syndicats, peut-être pourrais-tu me dire ce que tu penses du syndicalisme d'accompagnement à certaines grandes réformes récentes, pratiqué par l'une des 5 grandes centrales syndicales françaises? Je lis çà et là qu'après un temps d'aubaine, cette centrale perd maintenant de nombreux adhérents déçus et qui bien souvent s'en vont vers des syndicats plus "révolutionnaires" faisant partie du club des 10. Tous les syndicalistes ne sont pas des "cosaques". Les élus de tous les actifs et retraités du notariat au Conseil d'Administration de la CRPCEN, me semblent au contraire, faire une politique raisonnable et raisonnée, sans guéguerre avec le CSN et les Ministères de Tutelle.
Même réflexion pour les représentants syndicaux dans les Conseils d'Administrations des écoles de notariat et centres de formation professionnelle notariale. Même réflexion pour les représentants syndicaux au Conseil d'administration et Conseils Paritaires de Gestion INAFON.
Enfin même réflexion, à propos des élus au CSN siégeant en Comité Mixte.
De même je n'ai pas trouvé de termes spécialement agressifs dans la lettre ouverte adressée au Président du CSN par la FGCEN FO le 17 janvier dernier.
Pourrais-tu me citer 3 exemples précis sur lesquels tu fondes ta réflexion?
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Galère...   Ven 5 Mai 2006 - 21:02

Gonzette a écrit:
Je viens de découvrir le site, suite à certains fax que l'on reçoit à l'Etude où je travaille.
Juste un petit mot pour dire que je suis rassurée de n'être pas seule dans cette galère du notariat.
Je pensais qu'il n'y avait que dans mon Etude que des choses hallucinantes se passaient.
Heureusement que le métier en lui-même est passionnant.
Bon courage à tous

hum euh pour ma part je commence a être largement dégoûtée du notariat ... silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Galère...   Aujourd'hui à 2:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Galère...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» bjr a tous, mais courageux collègues moniteurs et monitrices d’auto galère
» Galère...
» Choisir un statut : la galère!
» maev : prison = galère
» Galère et Stage d'Observation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: DIVERS :: ENTRAIDE-
Sauter vers: