SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le CSN s'inquiète...enfin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Le CSN s'inquiète...enfin !   Jeu 13 Avr 2006 - 13:09

A l'initiative du CSN et en partenariat avec M6, une mini-série a été programmée sur M6 tous les soirs de la semaine, à 19H40.
Ce programme est censé attirer les jeunes vers les métiers du notariat.
Le problème est que cette mini-série ne réflète pas vraiement la réalité, et on se garde bien de cacher ce que l'on ne peut avouer.

Mais bon, le CSN a enfin fait preuve de bon sens, et semble sortir d'une longue hibernation. Le temps où la formation et le recrutement des collaborateurs étaient totalement ignorés semble révolu. Mais ne serait-il pas trop tard ?
J'ai participé récemment au forum des métiers du notariat et la faible affluence trahissait le manque d'intérêt pour cette voie...pourtant passionnante.

Après les questionnaires adressés aux jeune collaborateurs, le CSN récidive donc avec cette mini-série. Les notaires commenceraient-ils à avoir peur du lendemain ? Je pense que oui. Il suffit de regarder les offres d'emploi pour s'apercevoir qu'ils n'ont pas tort. Pour exemple, l'Office dans lequel je travaille recrute déjà pour remplacer des collègues qui seront à la retraite dans plus d'un an...

Voici le site spécialement crée à cette occasion : http://www.taspas1minute.fr/

N'hésitez pas à partager vos avis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clerette



Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Ven 14 Avr 2006 - 6:43

J'ai loupé la série mais je suis bien curieuse de le voir!
J'imagine que l'image reflétée c'est du genre : santa
A +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Ven 14 Avr 2006 - 11:16

Clérette, tu dois avoir des dons de voyance lol!
C'est du vent cette mini-série ! Et c'est même parfois choquant ! (un clerc désigné légataire par l'une de ses clients par exemple...).
Brref, inutile cette série.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Mer 19 Avr 2006 - 23:42

Ami JOBO,
Il est évident que vu de l'intérieur, par des clercs de notaire de terrain, cette série n'est pas très pro... Mais n'oublions pas qu'il s'agit de séduire un public extérieur à notre métier, pas de lui infliger une image d'épinal de "père la rigueur" en manches de lustrine, avec en prime un cours de droit des obligations. C'est de la pub au premier, comme au second degré et rien d'autre. L'important n'est-il pas de recruter avant que le notariat ne soit totalement plombé à cause de son manque de clairvoyance dans le renouvellement de ses composantes professionnelles (patrons et salariés) ? Nous n'aurons peut-être pas toujours un monopole ... Il me semble important qu'on réfléchisse ENFIN à préparer l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Jeu 20 Avr 2006 - 14:22

RWM a écrit:
Ami JOBO,
Il est évident que vu de l'intérieur, par des clercs de notaire de terrain, cette série n'est pas très pro... Mais n'oublions pas qu'il s'agit de séduire un public extérieur à notre métier, pas de lui infliger une image d'épinal de "père la rigueur" en manches de lustrine, avec en prime un cours de droit des obligations. C'est de la pub au premier, comme au second degré et rien d'autre. L'important n'est-il pas de recruter avant que le notariat ne soit totalement plombé à cause de son manque de clairvoyance dans le renouvellement de ses composantes professionnelles (patrons et salariés) ? Nous n'aurons peut-être pas toujours un monopole ... Il me semble important qu'on réfléchisse ENFIN à préparer l'avenir.

Oui, je suis d'accord avec toi en partie. Mais montrer une image du notariat qui n'est pas la sienne... Je doute des rétombées positives. L'illusion ne durera qu'un temps. Le principal défaut de notre profession (en tant que clerc bien sur Very Happy ), est le salaire. Les futurs collaborateurs ne se posent qu'une question avant de s'engager : combien va-t-on gagner ?
Je l'ai vécu pour avoir participé à des forums...Donc à partir de ce constat, je pense que la pub sera utile dès lors que les salaires auront été revus à la hausse. Qui oserait aujourd'hui partir pour 4 années d'études pour commencer avec un salaire de caissier ? et avoir peu de chances d'évolution ?
Donc on aura beau faire de la pub, les jeunes ne s'engageront pas plus. Au mieux, ils seront plus nombreux à se renseigner.
Moi le premier, je déconseille vivement aux personnes de mon entourage de s'orienter dans cette voie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Jeu 20 Avr 2006 - 23:30

Ami Jobo,
Dans la vie, il n'y a pas que l'argent qui compte. Ne nous laissons pas dominer par le pognon, le fric, l'oseille , le flouz et les talbins. La vie professionnelle et la vie tout court, ont bien d'autres intérêts d'être vécues. Ne transformons pas les clercs de notaire en péripatéticiennes en les payant seulement à l'acte... C'est vrai que très souvent les offices sont des "boîtes à secret" !!! Cela dit, tu devrais te syndiquer dès demain (où tu veux) pour venir discuter de la nouvelle grille de classifications et des salaires avec le CSN. Tu verras de tes propres yeux, comment c'est facile... Yaka, Yfauque et Yzonqua seront des notres!!! J'oubliais, c'est vrai que tu ne peux pas t'absenter du bureau, des fois que tu manquerais d'attraper un gros dossier à la distribution du courrier du matin et surtout que ton cher patron, te sucre une prime, que dis-je une carotte, pour cause d'absence "syndicale". Impardonnable!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Ven 21 Avr 2006 - 10:10

RWM a écrit:
Ami Jobo,
Dans la vie, il n'y a pas que l'argent qui compte. Ne nous laissons pas dominer par le pognon, le fric, l'oseille , le flouz et les talbins. La vie professionnelle et la vie tout court, ont bien d'autres intérêts d'être vécues. Ne transformons pas les clercs de notaire en péripatéticiennes en les payant seulement à l'acte... C'est vrai que très souvent les offices sont des "boîtes à secret" !!! Cela dit, tu devrais te syndiquer dès demain (où tu veux) pour venir discuter de la nouvelle grille de classifications et des salaires avec le CSN. Tu verras de tes propres yeux, comment c'est facile... Yaka, Yfauque et Yzonqua seront des notres!!! J'oubliais, c'est vrai que tu ne peux pas t'absenter du bureau, des fois que tu manquerais d'attraper un gros dossier à la distribution du courrier du matin et surtout que ton cher patron, te sucre une prime, que dis-je une carotte, pour cause d'absence "syndicale". Impardonnable!!!

Bienvenue dans la société d'aujourd'hui ! Wink Je n'arrive pas à comprendre pourquoi tu dénigres tant le fait d'obtenir des primes lorsque les clercs sont performants. Tu sais, j'ai un salaire fixe tout de même, qui me permet de vivre correctement, même sans prime...
D'autre part, comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas et ne compte pas être syndiqué. Je sais que vote "lutte" (puisqu'à te lire, on a l'impression d'être immergé au coeur d'un système stalinien) n'est et ne sera pas facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Mar 25 Avr 2006 - 1:14

POURQUOI SE SYNDIQUER?
"Qu'attendez-vous pour vous syndiquer et de quel droit prétendez-vous recueillir vous-mêmes, non syndiqués, les bénéfices de l'action que les syndiqués exercent au profit de tous? Ouvriers non syndiqués, vous devenez les parasites du dévouement de vos camarades".
Cette citation de Jean JAURES, conserve aujourd'hui tout son sens. Le système social dont nous bénéficions maintenant est issu des luttes des salariés aux 19ème et 20ème siècles. Certains y ont laissé leur vie, ne l'oublions jamais.
Serait-ce une hypocrisie stalinienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Ven 5 Mai 2006 - 21:09

ah ben tiens je l'avais pas vu ce post tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Ven 5 Mai 2006 - 21:09

clerette a écrit:
J'ai loupé la série mais je suis bien curieuse de le voir!
J'imagine que l'image reflétée c'est du genre : santa
A +
tu ne perds rien du tout, c'est trop nul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Ven 5 Mai 2006 - 21:11

RWM a écrit:
Ami JOBO,
Il est évident que vu de l'intérieur, par des clercs de notaire de terrain, cette série n'est pas très pro... Mais n'oublions pas qu'il s'agit de séduire un public extérieur à notre métier, pas de lui infliger une image d'épinal de "père la rigueur" en manches de lustrine, avec en prime un cours de droit des obligations. C'est de la pub au premier, comme au second degré et rien d'autre. L'important n'est-il pas de recruter avant que le notariat ne soit totalement plombé à cause de son manque de clairvoyance dans le renouvellement de ses composantes professionnelles (patrons et salariés) ? Nous n'aurons peut-être pas toujours un monopole ... Il me semble important qu'on réfléchisse ENFIN à préparer l'avenir.
personnellement ça ne me donnerait pas envie d'aller bosser dans le notariat... si c'est pour attirer des glandeurs mdr c'est sûr on va y gagner Wink (genre comme ce soir la nana qui fait sa gym électrochoc à l'étude, pfff n'importe quoi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Mar 9 Mai 2006 - 0:21

Amie Chaussette,
Et qu'est-ce que tu proposes comme moyens pour attirer des jeunes juridiquement bien formés et bosseurs dans le notariat ? Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Ven 21 Nov 2008 - 16:47

Accès à la profession

Il faut augmenter le nombre des notaires et continuer à accueillir des jeunes pour contre-balancer l'effet "papy boom". "Nous devons être plus nombreux" a constaté le (nouveau) Président du CSN, Me Jean-Pierre FERRET. Lui et son "gouvernement" espèrent que la profession dépassera la barre des 10.500 notaires d'ici 5 ans et que c'est donc le tiers de la profession qui sera renouvelée!
(Source : NOTARIAT 2000 n° 497 de novembre 2008)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Sam 22 Nov 2014 - 18:07

Bonjour,
Je prends, c'est vrai, un malin plaisir à repêcher de vieux sujets.
Celui-ci, je le reprends malgré ses scories, parce que son dernier post avait hier, pile poil six ans d'âge. Et qu'il y est question d'accès à la profession et de savants calculs qui devaient aboutir à tout coup au splendide renouvellement de la profession côté clercs comme notaires.
On sait comment ces savants calculs, tous plus exacts et précis les uns que les autres, ont abouti le 8 octobre à l'aveu rendu par un père la Morale - Me Tarrade - crucifié, dans un souffle avouant que la profession n'a pas respecté ses engagements, rendu entre deux larrons engagés l'un dans la concentration désastreuse du notariat (rachat d'une étude voisine... et vive le maillage, misérables revenus de 2500 euros par mois...), l'autre dans des bizarreries tout aussi bizarres tournant autour de la formation professionnelle (...).
Tous ces bons calculs d'alors, les 10.000 etc., le bts les imn, les premiers clercs disparus pour que la bazoche cesse d'être captive du notariat, toute cette bonne foi des notaires, toute leur rigueur augmentée de la clairvoyance des syndicats qui ont joué leur va tout dans des bouleversements profonds de la formation et des structures des personnels comme du notariat,  toute cette rigueur et cette exactitude déjouées, ces calculs imparables ridiculisés!  Et comment! Sur quoi tout ceci a-t-il bien pu buter?
Peut-être était-ce trop bien calculé, et peut-être  que la crème des notaires et l'élite de leurs clercs ont péché par orgueil, trop sûrs d'eux. En oubliant l'essentiel qu'un notaire de Meudon met si joliment en musique, et qu'un autre (notaire?!) prend le risque de balancer sur Médiapart sans craindre un hénaurme ridicule.
Tout ceci est assez surréaliste et en me promenant en pensée dans les bois de Meudon, me vient ce mot d'un artiste alsacien qui pendant un temps, n'habitait pas loin de ce notaire musicien;
"J'aime les calculs faux car ils ont des résultats plus justes". ( Hans ARP).
Le notariat sait pourtant compter de travers pour tordre un peu les choses et arriver à faire du vivable. Pourquoi a-t-il fallu qu'il se plante en masse? J'ai mon petit avis sur la question.
Esprit de lucre et âpreté au gain. Il faudrait obliger tous les comptables du notariat, surtout ceux des chambres, à faire trois ans de théologie, trois de philo, trois de socio et trois d'histoire du droit avant de kes autoriser à toucher leur premier putain de boulier.
Et fusiller un notaire parisien au Père Lachaise chaque année pour l'exemple.
Puisqu'ils aiment les symboles de gauche. Autant leur filer quelques martyrs et leur servir du camarade au lieu de maître. Vive le camarade Vogel, grand timonier du notariat, et à bas ke grand Kapital et la ploutocratie de Bruxelles, tous à l'assaut en passant par Lhassa, Notaires de Brest, et une bouteille de Rome.
Kenavo de bonnet rouge, vive les canuts, et vive la Nalsace libre comme dirait Liloo.
Ps ce message un oeu loufoque à l'image du notariat universel français, m'a été dicté sous la menace de Faux Blabla qui s'est introduit chez moi, je ne sais comment, en me suivant sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blabla Premier



Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 09/11/2014

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Sam 22 Nov 2014 - 18:18

Je confirme. Que je me suis introduit chez ce toqué de marzolf et qu'il règne chez lui un désordre qui dépasse largement ceux de son esprit. Ceci étant je le prends en otage. Źavez intérêt à faire une belle collecte sinon vous le retrouverez aux objets troués. Pour commencer j'exige la caisse des syndicats du 67 et du 68. Je laisse la Moselle, sont trop misérables.
Quant à l'Alsace libre je confirme aussi qu'elle va prendre le large, comme la Bretagne.
Maudits français.
c'est pas tout ça mais faut que j'aille faire les courses.
Ne soyez las tristes, je vais enfin vous débarrasser de l'infâme marzolf..


ps.- pourquoi me priverais-je, diable, de répondre à des posts de RWM en rééditant à mon tour des messages antérieurs, enrichis au moyen de ps? Bien entendu, marzolf et Rwm se congratouillent et se conflatulent avec brio, mais se gardent bien de pousser jusqu'au terme leurs brillants raisonnements d'hier.
Par exemple, si je vous demandais s'il n'y a pas quelque chose d'illogique à reprocher aux notaires, d'une part de n'avoir pas tenu leur parole d'augmenter le nombre de notaire, d'autres part d'avoir formé plus de notaire qu'il n'eut suffi s'il s'eutété tagi tuniquement d'en remplacer les crevés ou les subclaquants.
Paf, je vous fiche mon jeton qu'ils vont peiner pour répondre nos deux compères, à cette question de pur bon sens.
Epi tant qu'on y est, je me suis interrogé aussi sur le concept de faute intentionnelle, des seuls notaires selon hypothèse dans cette affaire. Si c'est de cela qu'il s'agit, je me demande quand même pourquoi, jusqu'au dernier moment, c'est à dire quelques semaines avant le déclenchement des hostilités soit disant ouvertes par Montebourg et Macron, notre syndicat et d'autres aussi, en étaient encore à proposer aux notaires des solutions temporaires à un problème dont les notaires seraient donc seuls responsables. Solutions que les clercs et pas seulement les C1, auraient payé au prix fort.
Pour les syndicats de clercs, de deux choses l'une, soit c'est une démonstration qu'ils ont un peu oublié qui et ce qu'ils défendent d'abord, soit c'est une manière de reconnaître qu'ils sont un peu responsables aussi du bazar.
Marzolf a l'air de dire que c'est un peu des deux, mais comme il devient lâche et lèche cul à son tour, et qu'il a peur de perdre ses chances de rebosser un jour, il ose plus être impertinent; marzolf est une lavette. Par exemple il n'oserait jamais demander que l'on documente un peu les sources sures dont parle RWM. Ni pourquoi il faudrait que les clercs auent des diplômes au standard européen (clair que les clercs gaulois vont beaucoup en Europe, les expéditions de la Grande armée mises à part) via l'EN, alors que les notaires ne devraient pas sortir des universités. Il y a ici quelques contradictions apparentes qui semblent perturber ce con de marzolf.


Dernière édition par Blabla Premier le Dim 23 Nov 2014 - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Sam 22 Nov 2014 - 18:44

C'est cela Faux Blabla Premier, casse toi tu pues, pauvre pitre. Et Kenaveau de beau nez rouge. Pendant ce temps je change la serrure. Bon WE.

ps merci RWM pour ces rappels ci-dessous qui sont loin d'être inutiles. J'ai mis longtemps à comprendre certaines choses que tu dis ici que j'ai l'air de critiquer, concernant la formation des clercs.
En tout cas, la pédagogie est l'art de la répétition et je te remercie une nouvelle fois pour cette présentation.
Il y aurait plus à dire concernant certaines dérives que tu sembles cantonner sur le sujet diplômés notaire, en faisant porter toute la responsabilité sur nos seuls partenaires notaires. Je ne suis pas certain que cette vision des choses soit tout à fait juste. Je pense à l'épisode récent du CO. que je crois riche d'enseignements. J'ai failli me faire siffler lorsque j'ai voulu pousser notre spécialiste du sujet GR un peu plus loin dans ses propos le 18 octobre dernier.
Merci encore et à tout bientôt.


Dernière édition par marzolf le Sam 22 Nov 2014 - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Notariat - La guerre des chiffres n'aura pas lieu...   Sam 22 Nov 2014 - 20:46

Bonjour marzolf alias Blabla Premier,
Ce qui est plaisant dans cette reprise de sujet ancien, c'est la possible comparaison d'un engagement d'un président du CSN, il y a quelques années, sur un nombre de notaires en titre dans les 5 ans de l'année 2008 et la reconnaissance (piteuse!) d'un autre président sortant il y a quelques semaines, que cet engagement n'a pas été respecté, bien au contraire... Après cela, sauf à se prendre pour "les dieux du stade notarial hexagonal" les notaires ne devraient plus s'étonner, d'être passablement malmenés par leurs ministres de tutelle. Malheureusement, une telle faute, car il faut bien parler de faute (supposée intentionnelle?), aura des conséquences désastreuses sur l'ensemble de leurs salariés et leur couverture sociale exemplaire. Cela relève d'une faute grave collective de gestion des ressources humaines de la profession dans son ensemble.
Concernant le BTS Notariat auquel tu fais allusion, dois-je te rappeler qu'il n'a vu le jour, que parce-que notre propre syndicat FGCEN-FO l'a souhaité et porté, lorsqu'il avait appris, de source sûre que l'éducation nationale voulait imposer au notariat le BTS immobilier, afin de satisfaire au système des ECTS (*), indispensable à la transversalité des diplômes délivrés au niveau européen. Au lieu des diplômes de fin de premier cycle et de premier clerc auxquels les recruteurs d'autres branches professionnelles que le notariat, ne comprenaient rien, le système actuel du BTS permet clairement à tout salarié confronté au chômage, à pouvoir postuler, sans trop de difficultés, dans une autre branche professionnelle ayant un besoin de juristes généralistes correctement formés, que ce soit dans les IMN ou les lycées techniques assurant une telle formation.
Par contre, c'est bien le CSN qui a laissé filer la surproduction de diplômés notaire (plus ou moins 1000 par an, pour un renouvellement naturel des départs en retraite de notaires titulaires, estimé à 400 chaque année, via des accords, anarchiques en nombre, passés entre les conseils régionaux et des facultés de droit régionales. Je ne trouve donc pas étonnant, qu'un grand nombre de ces diplômés notaire mis en situation, soit de rester des salariés correctement formés et sous-payés, soit de devoir quitter une profession incapable de les accueillir normalement, après un investissement intellectuel de 7/8 ans minimum, sans parler du coût direct et indirect de ces longues études, fassent preuve d'un extrême mécontentement, à la limite de l'agressivité, vis à vis de leurs pairs. Maintenant "le ver est dans le fruit" et le fruit est gravement atteint au point que le CSN cherchait, avec un "culot magnifique", à vouloir en faire payer partiellement le coût aux cadres C1, il y a encore quelques mois. A noter au passage, que notre syndicat FGCEN-FO a été à deux doigts de se faire "rouler dans la farine" en s'aventurant à proposer un "C zéro temporairement sous-payé". Si dans le même temps, il n'y avait pas eu l'attaque frontale d'Arnaud MONTEBOURG contre les professions réglementées, dont le notariat, je ne suis pas du tout certain qu'une signature avec le concours de la CFE-CGC (pour une question de représentativité syndicale), ne serait pas intervenue. Ouf, le boulet n'est pas passé loin, et cette demande patronale semble aujourd'hui totalement abandonnée.
Mais restons sur nos gardes...
Bonne réflexion.
Cordialement.

(*) Le Système Européen de transfert d'unités de cours capitalisables (European Credit Transfer System - ECTS) définit une échelle commune permettant de mesurer, en unités de cours capitalisables, une charge de travail requise pour accomplir des unités de cours.
L'ECTS a été mis en place en 1989 dans le cadre du programme Erasmus pour faciliter la reconnaissance académique des périodes d'études réalisées à l'étranger, et de développer qualitativement la mobilité des étudiants en Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le CSN s'inquiète...enfin !   Aujourd'hui à 7:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Le CSN s'inquiète...enfin !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le CSN s'inquiète...enfin !
» Ma boutique est enfin en ligne !
» enfin mon site en ligne !!
» Nouveau ... Enfin en CDI !!! ;)
» Je me présente enfin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: DIVERS :: DEVENIR DU NOTARIAT-
Sauter vers: