SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Partagez | 
 

 calcul date départ à la retraite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
surfine



Nombre de messages: 94
Date d'inscription: 25/01/2008

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 11:00

Si mes calculs sont exacts, pour l'instant, seules 4 personnes, parmi
celles concernées par ce sujet brûlant des retraites, ont réagi à mon
post. Je propose que chacune d'entre nous cinq se mette en contact avec
des personnes d'autres Etudes, pour que l'on avance ENSEMBLE. Cette
démarche n'a pas pour but de "doubler" quelque syndicat qui soit, mais
au contraire de nous permettre d'agir au titre d'un "groupement de
salariés concernés par cette réforme", quitte à en "offrir la paternité"
à qui le voudra. En effet, rien ne compte plus à mes yeux que le
résultat. Je pense sincèrement, pour ma part, qu'il reste encore quelque
chose à faire. Soutenons-nous, croyons en nous, et avançons ! Je
remercie au passage tous les membres de tous syndicats confondus, qui
ont pour leur part "oeuvré" pour nous jusqu'ici. Au plaisir de vous
retrouver les plus nombreux possibles, pour avoir votre avis. Bien
cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filgi



Nombre de messages: 93
Date d'inscription: 19/10/2007

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 11:38

C'est ce qui a été reproché dans le débat"retraite", savoir que les salariés n'ont pas été mis au courant des "transactions" et que maintenant le texte approuvé par FO est a la publication.Une fois le décret publié, il me semble difficile de revenir en arrière!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surfine



Nombre de messages: 94
Date d'inscription: 25/01/2008

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 12:10

Que le texte ait été approuvé par FO n'empêche pas une démarche collective salariale, hors syndicat !
Je pense que même s'il reste une chance infime de réussir, le jeu en vaut la chandelle, et je suis prête à épuiser tous les moyens restant encore à notre disposition pour nous faire entendre, et ne pas subir de manière aussi injuste les décisions prises en "haut lieu".
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filgi



Nombre de messages: 93
Date d'inscription: 19/10/2007

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 12:53

[je te rappelle que les autres syndicats etaient contre et qu'ils n'ont rien pu faire!!!! la seule possiblité restante, a mon avis, est d'être plus vigilant et plus exigeant envers notre syndicat sur les autres points à négocier.....s'ils en restent.....car comme on l'a déjà évoqué....C 'est le brouillard..... et il est tres difficile même au sein de notre syndicat d'obtenir des renseignements....(decret passé au conseil d'état???? décote et surcote déjà acquises ou a discuter????quels autres points restent ils a négocier???? qui peut répondre sauf les permanents????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noute



Nombre de messages: 18
Date d'inscription: 01/02/2008

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 12:54

De quelle action commune parlez vous ?
Il s'agissait de s'y prendre avant !
Il est probable que le Conseil d'Etat va reprendre le texte proposé puisque les 3 parties : Ministère, CSN, syndicats, après avoir débattu, en ont décidé ainsi. D'ailleurs, il n'était pas possible de négocier autrement car la date de départ à 60 ans... puis 61 ans se trouvait être dans un cadre "non négociable".
Maintenant, je suis d'accord, c'est difficile pour quelqu'un se trouvant à quelques années de la retraite de se rendre compte qu'il faudra y ajouter 5 années de travail... Mais alors, que fallait il faire... Certainement ne pas voter SARKOZY. On voit aujourd'hui le résultat (et je ne parle pas seulement de notre régime spécial).[
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages: 1020
Date d'inscription: 06/09/2007

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 13:08

il faut arrêter de dire : "il fallait y penser avant" car les démarches ou demandes concernant des actions ont été largement dissuadées lorsqu'il aurait fallu le faire, au contraire on nous a dit, il est urgent de ne rien faire pour ne pas casser le travail en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noute



Nombre de messages: 18
Date d'inscription: 01/02/2008

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 13:13

Ne t'emballe pas Pepita,
Je voulais simplement exprimer le fait qu'après l'heure, ce n'est plus l'heure. Donc, je m'interroge sur la crédibilité d'une action postérieure à un accord qui semble avoir contenté les parties en présence.
Ne faut il réformer que pour les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filgi



Nombre de messages: 93
Date d'inscription: 19/10/2007

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 13:26

Penses tu que c'est le meilleur accord et que l'on ne pouvait attendre mieux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surfine



Nombre de messages: 94
Date d'inscription: 25/01/2008

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 13:30

Et de six ! on continue. Le débat est ouvert...
Pour ma part, personne ne me fera changer d'avis ; Selon moi, il y a toujours quelque chose à faire, et rien n'est jamais perdu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noute



Nombre de messages: 18
Date d'inscription: 01/02/2008

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 13:37

Surfine... Tu dérailles (Même si ta volonté et ta bonne humeur sont communicatives).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surfine



Nombre de messages: 94
Date d'inscription: 25/01/2008

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 14:01

Avec tout le respect que je dois à chacun, il me semble très important de tenter une ultime démarche ; je ne suis pas du genre à baisser les bras, ni à me faire freiner dans mes élans. Cela me réussit en général très bien. Je ne cherche pas simplement à "défendre ma peau", mais aussi celle des autres. Et surtout, pour que les choses soient bien claires, je ne recherche aucune reconnaissance ou "gloriole" de quelque nature que ce soit. Tout simplement, je ne supporte ni l'injustice, ni d'être mise devant le fait accompli. La justice et la droiture finissent toujours par payer. Sachant que tout n'est pas encore définitivement "bouclé" sur le sujet de nos retraites, tous les espoirs nous sont permis, n'en déplaise à certains !
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filgi



Nombre de messages: 93
Date d'inscription: 19/10/2007

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 14:26

J'ai l'impression que tu" es a coté de la plaque".Comment peux tu espérer quelque chose qui doit etre accepter par le CSN, l'état et les partenaires sociaux??? dis moi comment tu vas t'y prendre et avec quels moyens pour arriver à quelque chose??????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noute



Nombre de messages: 18
Date d'inscription: 01/02/2008

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 14:40

Je suis d'accord avec Filgi et rappelle que ce sont les élus qui ont négocié. Sommes nous ou non dans un état de droit ? Dans l'affirmative, c'est notre bulletin de vote qui doit sanctionner ou non les gens qui nous ont représentés.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BBM



Nombre de messages: 62
Date d'inscription: 20/09/2007

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 16:39

il y a du neuf dans la rubrique nouveautés du site soc-études study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filgi



Nombre de messages: 93
Date d'inscription: 19/10/2007

MessageSujet: Re: calcul date départ à la retraite   Lun 11 Fév à 17:00

[EN EFFET, LA CGT ecrit au CSN et demande la poursuite des negos? ALLER voir sur son site, dont voici un extraitéditorial de LA BASOCHE) que les négociations sont closes. C’est le sens du courrier que nous avons adressé le 30 janvier 2008 au Président du Conseil Supérieur du Notariat et que nous reproduisons ci-après : <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> Lettre de la CGT au Président du conseil Supérieur du Notariat du 30 janvier 2008 <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> « Monsieur le Président, <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> La prochaine séance de la commission mixte paritaire doit se tenir le 14 février prochain. Outre le thème de la révision des salaires, la CGT demande que l’ordre du jour comporte la question des coefficients charnières qui n’a pu être traitée lors de la séance du 10 janvier, et le réexamen de l’article 15.2 de la convention collective en ce qu’il limite son application aux salariés embauchés à compter du 1er février 2008. Cette disposition entraîne un effet de seuil brutal et déroge au principe de l’égalité de traitement des salariés. Par ailleurs, les négociations relatives à la retraite ne sont pas closes, ainsi qu’en atteste notamment le rapport d’étape du 20 décembre 2007, et la CGT demande que la suite de ces négociations soit organisée. En conséquence, elle vous prie de bien vouloir porter à l’ordre du jour de la séance du 14 février 2008 le point suivant : - organisation de la suite des négociations relatives à la CRPCEN et élaboration d’un calendrier. A cet égard nous enregistrons, comme la CFDT et la CGC, des réactions en grand nombre de salariés touchés par le recul de l’âge de la retraite. Cette mesure est perçue comme une inéquité et une inégalité de traitement avec les salariés des autres régimes spéciaux. Les salariés ont parfaitement compris que le soi- disant étalement sur 10 ans était un leurre et que la transition se ferait sur 5 ans d’âge. Nous pouvons vous affirmer que nous recevons des réactions désespérées de salariées, « au bout du rouleau » par la situation de stress régnant dans les offices, qui comptaient sur une retraite dans 5 ans et avaient déjà préparé cette échéance mais qui vont devoir attendre 10 ans. Beaucoup disent être choquées par ce qu’elles considèrent comme une absence de reconnaissance de leur dévouement et d’une conscience professionnelle les conduisant à des horaires au-delà de ce qui est rémunéré, et craindre de ne pas pouvoir tenir physiquement et moralement. Cette mesure, que vous avez voulue avec la Fédération des Clercs FO, sans aucune contre partie et donc au mépris de votre engagement lors du congrès des Notaires, est de nature à porter atteinte à la cohésion sociale dont le Notariat a pourtant besoin pour la qualité du service qu’il doit aux clients. Elle est d’autant plus regrettable qu’elle a été acquise au prix d’un « passage en force » puisque la règle fixée par le document d’orientation gouvernemental n’a pas été respectée. Nous vous rappelons en effet que cette question relevait des thèmes que ledit document mentionne comme devant être traduits dans les textes en cas d’accord des partenaires sociaux. Or 3 de ces partenaires sur les 5 participant aux négociations ne l’ont pas acceptée. De plus, et ce n’est pas la moindre anomalie, aucune solution alternative n’a pu être étudiée ni discutée. Ceci n’est pas admissible d’une profession comme le Notariat qui, s’il veut vraiment la pérennité du régime de la CRPCEN, ne doit pas l’envisager par les seuls efforts des salariés. La CGT considère en conséquence que la situation ne doit pas être figée et que, prioritairement, cette question de l’âge de la retraite doit être réexaminée et faire l’objet d’une véritable négociation. A cet effet, elle estime que l’éventualité, avancée par vos représentants, d’une suppression de tout âge de départ à la retraite est une ouverture qu’il convient d’explorer en urgence, et demande qu’elle soit une priorité dans la poursuite des négociations. Le Ministère du Travail, lors d’un rendez-vous accordé à la CGT le 18 décembre dernier et à l’occasion d’une communication téléphonique du 15 janvier, s’est voulu rassurant en estimant que cette perspective de négociation persisterait après la publication du décret. Dans ce cadre, la CGT, bien que réservée à l’égard d’une libéralisation totale, estime que des solutions de compromis peuvent être recherchées et trouvées. Enfin, la CGT vous renouvelle sa demande d’entretien et veut espérer, alors que vous avez reçu les autres organisations syndicales, qu’elle ne sera pas l’objet d’une attitude discriminatoire. Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments distingués ». <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> L’étalement sur 5 ans <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> - Salarié né avant le 1er juillet 1953 = retraite maintenue à 55 ans - Salarié né au 2ème semestre 1953 = retraite à 55 ans ½ - Salarié né au 1er semestre 1954 = retraite à 56 ans - Salarié né au 2ème semestre 1954 = retraite à 56 ans ½ - Salarié né au 1er semestre 1955 = retraite à 57 ans - Salarié né au 2ème semestre 1955 = retraite à 57 ans ½ 1958 – 1953 = 5 ans - Salarié né au 1er semestre 1956 = retraite à 58 ans - Salarié né au 2ème semestre 1956 = retraite à 58 ans ½ - Salarié né au 1er semestre 1957 = retraite à 59 ans - Salarié né au 2ème semestre 1957 = retraite à 59 ans ½ - Salarié né à partir du 1er janvier 1958 = retraite à 60 ans <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> Ce qu’a proposé la CGT <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> - Mettre les textes de la Caisse en conformité avec la jurisprudence : retraite à 55 ans pour tous - Clause de « revoyure » dans 5 ans pour apprécier en fonction de l’impact financier de cette mesure et de l’évolution du comportement des salariés sur leur âge de départ du fait de l’allongement de la durée de cotisation à 40 ans et de l’instauration d’une décote. <!--[if !supportEmptyParas]--> <!--[endif]--> Etait-ce si dangereux, irresponsable et utopique ? Ou n’était-ce pas plutôt la sagesse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

calcul date départ à la retraite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Départ d'Ancien
» Prochaine date structurante SEPA
» calcul date départ à la retraite
» indemnité de départ à la retraite
» Indemnité de départ à la retraite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT ::  :: -