SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se syndiquer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
marzolf

avatar

Nombre de messages : 697
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Méterrorisme   Mar 28 Fév 2017 - 18:51

./.


Dernière édition par marzolf le Ven 3 Mar 2017 - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM

avatar

Nombre de messages : 6478
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Se syndiquer   Mar 28 Fév 2017 - 20:35

Conclusion :

"À vaincre sans péril on triomphe sans gloire"

(Pierre CORNEILLE, Cid, II, 2)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf

avatar

Nombre de messages : 697
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Se syndiquer   Mer 1 Mar 2017 - 23:05

Étrange conclusion tout de même.


Dernière édition par marzolf le Ven 3 Mar 2017 - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM

avatar

Nombre de messages : 6478
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Dépression syndicale   Jeu 2 Mar 2017 - 2:41

Bonsoir marzolf,
Décidément, tu ne sais plus rien faire d'autre ici, que de ramener tous les post qui se présentent à ta propre personne. C'est ce que j'appelle "le nombrilisme marzolfien". Je pense sincèrement que beaucoup de nos utilisateurs, moi y compris, sont littéralement gavés de ton histoire de licenciement et de tes rapports distendus qui en sont découlés avec ton syndicat en général tant sur le plan local qu'au plan national.
Pour conclure : dois-je te rappeler que je t'ai proposé personnellement de t'héberger gratuitement à Paris durant toute ta période d'essai si tu venais travailler à la capitale. Mais en grand seigneur, tu n'as jamais accepté de te bouger le cul de Strasbourg, afin de trouver un travail toujours possible dans le notariat parisien. Maintenant que tu t'es bien vautré dans la merde, ne viens plus pleurnicher ici constamment. Tu t'es cru plus fort que tout le monde et tu en fais les frais.
En cela je n'ai pas l'impression du tout, de parfaire "ton licenciement du notariat".
Saches, enfin que pour "passer la main", il faut des militants prêts à s'engager véritablement dans l'action de leur syndicat et que la FEC-FO n'a aucune vocation à gérer, même temporairement, une section professionnelle quelle qu'elle soit...
Dont-acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM

avatar

Nombre de messages : 6478
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Réforme du travail ...   Lun 29 Mai 2017 - 17:37

Réforme du travail : les Français contre un plafonnement des indemnités prud'homales
56% y sont opposés selon un sondage pour "Les Echos", Radio Classique et l'Institut Montaigne.


publié sur le site www.francetvinfo.fr le 29/05/2017 | 07:25

Les Français veulent une réforme du Code du travail mais ils sont opposés à 56% à un plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif, indique un sondage de l'institut Elabe. Selon cette enquête diffusée dimanche soir et réalisé pour Les Echos, Radio Classique et l'Institut Montaigne, ils rejettent à 56% cette mesure qui figure pourtant au programme d'Emmanuel Macron.

Dans le détail, 44% des Français sont favorables à une réforme "en profondeur" du Code du travail, mais 50% veulent "l'aménager sur quelques aspects seulement". Ils ne sont que 6% à désirer le statu quo. Une grande majorité (72%) est en revanche favorable à une fusion des instances représentatives du personnel ou à l'organisation par l'employeur de référendum en cas d'accord minoritaire (71%).

Les Français sont moins nombreux (57%) à approuver qu'un accord d'entreprise déroge à un accord de branche pour fixer le seuil de déclenchement des heures supplémentaires. 50% font confiance à Emmanuel Macron et Edouard Philippe pour proposer une réforme qui "profite autant aux salariés qu'aux employeurs". 49% n'ont en revanche pas confiance dans le couple exécutif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM

avatar

Nombre de messages : 6478
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Point de vue   Sam 3 Juin 2017 - 20:08

Pensons-nous à courte vue ?
Dans le syndicalisme, comme ailleurs, le temps court est toujours celui des illusions, pour ne pas dire de la sottise. En réalité l’histoire des hommes obéit à un autre rythme. Le bilan d’une manifestation syndicale, comme celle qui a consisté à soutenir sur le pavé parisien, l’action des notaires contre la Loi MACRON, ne peut s’évaluer que sur le long terme. Quant aux péripéties qui surgissent au plus chaud de l’événement, elles sont comme des mirages que le temps évapore aussitôt. Il faut bien comprendre qu’à ce jour, la FGCEN-FO est entrain de payer cash le prix de son engagement aveugle aux côtés des notaires, sous le prétexte de « sauver le notariat, notre outil de travail ». La FGCEN-FO n’avait manifestement pas mesuré du tout, les conséquences d’un mélange inapproprié des genres (salariés enrôlés souvent de force par leurs patrons et patrons-employeurs « moutons de Panurge ») uniquement pour faire du nombre et tenter ainsi, d’impressionner le Gouvernement alors en place.
En fait, elle aurait mieux fait d’organiser une grande manifestation syndicale traditionnelle de salariés, en parallèle de celle des notaires, afin d’attirer, arguments sérieux à l’appui, les décideurs politiques sur ses craintes du changement et sur les conséquences de l’application d’une telle loi. Il n’était pas normal d’aller manifester bras dessus – bras dessous, aux côtés des notaires qui ne descendent pratiquement jamais dans la rue. Les grandes centrales syndicales ne se livrent jamais à un tel mélange des genres.
A ce jour, il faut reconnaître que la FGCEN-FO a perdu une grosse partie de sa crédibilité de « défenseur des salariés du notariat »… Certes les temps actuels sont perturbés, mais il y a des « bourdes syndicales » qui apparaissent comme des erreurs monumentales et sont consécutivement inexplicables à l’ensemble de nos collègues, syndiqués ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se syndiquer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se syndiquer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Se syndiquer
» SE SYNDIQUER
» [Qst] Delegue du perso !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: DROIT SYNDICAL-
Sauter vers: