SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Je me présente... et remerciements.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
nougat



Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Jeu 17 Avr 2008 - 0:32

sur "prud'homme isère.fr"

- la date , l'heure et le lieu de l'entretien doivent être précisés : en l'absence de délégués du personnel dans votre entreprise , un délai de 5 jours ouvrables doit être respecté entre la réception de la lettre de convocation et l'entretien afin de vous permettre de préparer cet entretien et éventuellement de vous faire assister. Même en arrêt maladie vous pouvez être convoqué sur vos heures de sortie - vous pouvez d'ailleurs faire décaler le rendez-vous afin de respecter ces heures de sortie - Ne pas se rendre à un entretien préalable c'est se priver de la possibilité de faire valoir ses arguments et affaiblir un dossier éventuel de recours devant les prud'hommes . Le lieu choisi par l'employeur doit vous permettre d'avoir accès à vos documents de travail afin d'être en état de lui montrer ceux sur lesquels porteraient le litige vous opposant à lui.

D'une façon générale le contrat doit être appliqué de bonne foi (article L1222-1 ancien article L120-4 du code du travail ) et vous devez être mis en état d'assurer votre défense au mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Jeu 17 Avr 2008 - 0:38

Ce n'est pas vraiment une période où je serai en arrêt "diplomatique", je suis réellement minée....

Je vais voir mon médecin demain et je verrai bien ce qu'il me dira.
Par contre, si je ne reçois le recommandé que vendredi, je ne peux pas savoir si l'arrêt qui ne manquera pas de m'être prescrit dépassera ou non la date de la convocation.

Au "pire", je m'y rendrai pendant mon arrêt... quitte à reprendre le boulot à l'issue de l'arrêt et commencer à chercher un autre employeur.

C'est dur.. je me sens coupable de ne pas aller bosser demain mais si j'y vais, je "ruminerai" tellement que mon travail s'en ressentira" de toute façon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Jeu 17 Avr 2008 - 0:46

Bonsoir lazibeline,
Rien n'empêche ton médecin de te donner deux jours d'arrêt de travail pour jeudi et vendredi prochains.
Durant ces deux jours tu recevras peut-être ta lettre de convocation. Si non tu fais renouveller ton arrêt de travail de 48 h en 48 h jusqu'à ce que tu réceptionnes la fameuse lettre.
Visiblement tu as besoin de repos. Mais je ne suis pas ton médecin, en la matière c'est lui qui décide...
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Jeu 17 Avr 2008 - 21:15

Bonsoir,

Je suis allée chez mon médecin ce matin, il m'a arrêtée jusqu'à lundi prochain, ne sachant pas la date à laquelle j'allais être convoquée pour mon licenciement.

Maintenant je le sais : j'ai reçu la lettre de convocation ce midi et la date est fixée au mercredi 23 avril à 11h00

La lettre de convocation contenait par ailleurs la fameuse annexe que mon employeur a voulu me faire signer sans que je puisse la lire lors de l'entretien annuel et il ajoute même à la fin de sa lettre, je cite :
"Je profite de cette lettre pour joindre les annexes au compte rendu de l'entretien d'évaluation de vos activités, que vous aviez refusé de signer pour une raison que je n'ai pas encore comprise"

Ben voyons : parce qu'il insistait pour que je les signe sans les lire et qu'y reconnaissais "être bonne à rien et mauvaise en tout" globalement !!!

Ce n'est pas faute de le lui avoir dit, qu'on ne reproche pas à quelqu'un de manquer de rigueur et de dans le même temps on essaie de faire signer à cette même personne un document sans le lui laisser lire auparavant!

Si j'avais encore un peu de moral, j'en rigolerais... mais je suis surtout consternée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Ven 18 Avr 2008 - 0:18

Bonsoir lazibeline,
Tu as retiré ta lettre de convocation à un entretien préalable à mesure de licenciement ce jour 17 avril 2008. Tu es convoquée le mercredi 23 avril 2008. Hier je t'ai dis sur ce forum que "l'entretien préalable ne peut avoir lieu moins de 5 jours ouvrables après la présentation au salarié de la lettre recommandée de convocation". N'as-tu pas l'impression d'être convoquée le 5 ème jour? Pour moi, c'est la première faute de procédure de ton futur ex-employeur, qui lui vaudra une condamnation à ton profit, d'un mois de salaire, calculé comme en matière d'indemnité de licenciement.
Pour le reste, la "guerre des nerfs" continue, comme très souvent le cas, dans ce type de situation.
Point important : n'oublies surtout pas de te faire assister lors de l'entretien préalable, par un conseiller du salarié, figurant sur la liste agréée par le préfet de ton département, sauf s'il y a un délégué du personnel régulièrement élu dans ton entreprise.
Pour le moral, gardes le contact avec les représentants locaux de ton syndicat. C'est important dans ces moments-là!
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Ven 18 Avr 2008 - 0:41

J'ai l'impression que tout tourne en roue libre et que je ne maîtrise pas mon propre destin : nous ne sommes que des pions interchangeables, source de revenus confortables pour nos employeurs, rien d'autre à leurs yeux.

Malgré vos encouragements à tous, je sens la panique arriver.
J'ai peur de manquer de temps, de me retrouver seule face à lui.
Je pense sans arrêt à "ça", j'en rêve, je me réveille en sueur...

Au moment où je rédige cette réponse, j'ai le sentiment de larmoyer sur mon sort.

Ben voilà, c'est bien le but du harcellement moral : faire entrer le ver dans le fruit, le laisser vous bouffer l'intérieur et tout pourrir, jusqu'au point de se dire: "j'aurais peut-être dû démissionner"... et encore, je n'en suis qu'au début de la procédure!

Et puis, sursaut d'estime de soi-même : l'employeur serait-il dieu lui-même pour jouer avec votre vie professionnelle, personnelle, vous amoindrir tellement qu'on se demande dans quel état on pourra en sortir et comment on pourra encore avoir la force de chercher un autre poste sans être marqué sur le front au fer rouge d'un "licencié(e) pour incompétence" ????

Malgré tout, c'est difficile de croire qu'on peut abattre un tel personnage quand il a réussi à vous persuader que vous n'êtes même pas bon à lui cirer les chaussures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Ven 18 Avr 2008 - 0:54

Bonsoir lazibeline,
La rupture d'un contrat de travail pour cause de licenciement (quel qu'en soit l'objet) est toujours une période très pénible à vivre, dans la carrière d'un salarié. C'est comme toutes les séparations affectives.
Concernant le motif du licenciement, ça n'a pas d'importance. Un notaire qui mettrait deux ans à se rendre compte de l'incompétence d'un clerc, ne serait-il lui-même incompétent ? C'est en tous les cas une démonstration facile à faire devant un conseil de prud'hommes. Et ça marche !
Et puis le motif reste confidentiel, personne d'autre que toi et l'employeur n'ont à le connaître. Il ne faut surtout jamais communiquer sa lettre de licenciement à un futur employeur ou à un recruteur. C'est une règle à s'imposer, de la même manière que l'on a pas à dévoiler sa religion.
Courage, courage !
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nougat



Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Ven 18 Avr 2008 - 2:37

Délai minimum entre la présentation de la lettre et l’entretien

"L’entretien ne peut avoir lieu moins de 5 jours ouvrables après la présentation de la lettre. Or, le jour de remise de la lettre ne compte pas dans le délai non plus que le dimanche qui n'est pas un jour ouvrable (Cass. soc., 20 déc. 2006, n° 04-47.853). Exemple : la lettre est remise au salarié (ou reçue par recommandée) un mardi, donc le délai court à compter du mercredi et exclut le dimanche (et les éventuels jours fériés) donc l’entretien ne peut avoir lieu avant le mardi de la semaine suivante".

EFFECTIVEMENT TOUT N'EST PAS TOUT NOIR......GARDE COURAGE TU VASAU MOINS T'EN SORTIR AVEC QUELQUES EUROS QU4IL N'AVAIT PAS PREVU DE DEBOURSER!!!!!!!!!! (c'est maigre en comparaison de l'état de faiblesse momentanée dans lequel tu te trouves actuellement, mais ce sera quand même une petite réparation..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citrouille 44



Nombre de messages : 52
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Ven 18 Avr 2008 - 8:35

Bonne journée Lazibeline, je te mets en garde, fait bien attention à la signature de cette "annexe" il se trouve que j'ai eu entre les mains un projet de contrat de travail qui n'était conforme à l'original,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Ven 18 Avr 2008 - 9:53

Il était hors de question que je signe cette annexe qu'il voulait justement me faire signer à l'issue de mon entretien annnuel du 11 février dernier, en me disant :
-"vous allez me parapher et me signer ce document pour que je puisse l'annexer à votre évaluation".

J'ai du "batailler" pour l'avoir et prendre le temps de la lire... et je comprends à sa lecture pourquoi il ne voulait pas que je lise sa fameuse annexe, dont voici quelques passages édifiants :

"Vous ne faites pas l'effort de réfléchir et d'apprendre, et vous contentez pour l'essentiel de remplir des formules"
"... il vous apprendre à gérer les priorités, réfléchir et faire l'effort d'essayer de comprendre le fonds des choses au lieu de travailler en surface"
"... En conclusion, votre inexpérience vous limite à des actes simples, qui doivent être relus ligne par ligne pour présenter un minimum de sécurité.
Aucune perspective d'évolution n'est envisageable avant de longues années et il n'en ira autrement que par un changement radical de méthode"

Et voilà qu'il joint cette annexe à sa lettre de convocation en vue de mon licenciement mercredi prochain en concluant cette lettre par :
"Je profite de cette lettre pour joindre les annexes au compte rendu de l'entretien d'évaluation de vos activités, que vous aviez refusé de signer pour une raison que je n'ai pas encore comprise"

!!!

Je suis clerc depuis plus de 5 ans, j'ai travaillé dans une Etude à Paris dans le 16ème où, si j'avais été aussi nulle, on m'aurait "lourdée" sans attendre 2 ans comme mon employeur actuel.
Et le plus drôle, c'est que j'ai du faire récemment un acte rectificatif concernant un acte de vente datant de 1992 dans lequel manquait la parcelle sur laquelle se situe la maison vendue.. et cet acte avait été reçu par... mon employeur actuel!
Quelle rigueur...
Autre exemple... j'ai préparé récemment un compromis pour lequel je me suis aperçue que le titre acquisitif (selon acte reçu par mon employeur) ne contenait pas le changement de régime matrimonial des vendeurs (changement de régime reçu quelques années auparavant par.. mon employeur actuel également).
Je ne comprends pas : il ne contrôle pas les actes qu'il reçoit ou bien il est tellement sûr d'être parfait qu'il estime que tous les actes qu'il a pu recevoir jusqu'à lors sont exempts de toutes erreurs...

Maigre consolation pour moi, mais c'est l'histoire de l'arroseur arrosé !!!

Ma remplaçante arrive le 19 mai.
Il a fait en sorte de me faire démissionner parce qu'il se retrouve avec un poste en trop, croyant qu'un de mes collègues allait prendre sa retraite anticipée, ce qu'il n'a pas fait.
En fait, en plus d'être injuste, il ne sait pas gérer son Etude...

Je retourne voir mon médecin lundi 20 car losqu'il m'a délivré mon arrêt de travail hier matin, je ne connaissais pas encore la date de ma convocation, puisque j'ai reçu la lettre qu'à mon retour de ce rdv médical.
Mon médecin va sans doute prolonger mon arrêt au moins jusqu'à mercredi 23, jour de la convocation (à 11h00).
Il faudra donc que je me rende à mon bureau ce mercredi à 8h30, avec la trouille aux tripes sans rien y laisser paraître...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DANY



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Ven 18 Avr 2008 - 12:36

courage lazibeline ce n'est pas des moments faciles tout ça mais tient bon et fait toi aider par ton syndicat et ne te laisse surtout pas faire.
C'est drôle mais en te lisant je retrouve exactement la même situation dans laquelle se trouve une de mes collèges C1 à l'étude depuis 4 ans et qui tout d'un coup est devenue nulle si bien qu'ils ont aussi voulu lui faire signer un document aux termes duquel elle aurait reconnue son incompétence et donnait sa démission.... ça me semble exactement le même schéma. Ma collègue est actuellement en préavis (en arrêt maladie)Il est légitime de se demander si c'est la nouvelle manière de procéder de Messieurs Les Notaires ?????????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Ven 18 Avr 2008 - 12:53

tu es T1, donc si je relis la CC : rédaction ou exécution d'actes ou opérations simples. Exécution sur directives générales et sous controle régulier.
Il ne peut donc pas te reprocher de ne faire que des actes simples.

dans la ligne de ce que dit dany, à moins qu'au moment du licenciement, si celà va jusqu'au bout, il te dispense de ton préavis, a ta place je me mettrais en arret maladie qui en plus vu ton état depressif me semble justifié,
tu ne vas quand meme pas former ta nouvelle collègue qui forcément va arriver avant ton éventuel départ!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Ven 18 Avr 2008 - 16:17

Heureusement, j'ai effectivement le soutien de mon syndicat qui me guide dans mes démarches.
Ce matin, je suis allée chercher à la mairie la liste des personnes agréées par la Préfecture pour représenter les salarié(e)s en difficultés.
J'ai pris contact avec l'une d'entre elles qui habite pas très loin de chez moi et nous avons rdv lundi prochain afin de préparer l'entretien de mercredi.

Je lui ai même demandé s'il (c'est un homme) était client de l'Etude (on ne sait jamais) mais il a rigolé en me disant que non, qu'il est client de l'autre Etude de mon bled, mais que de toute façon, ça n'aurait rien changé en ce qui le concerne, car "les patrons, c'est tous les mêmes" (sic).

Entretemps, la fédéraration a adressé une lettre à mon employeur pour l'informer qu'elle se charge de ma défense.

Je me un peu plus sereine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nougat



Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Ven 18 Avr 2008 - 17:15

Bravo pour tes démarches. Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Ven 18 Avr 2008 - 21:09

Bonsoir toutes et tous,

C'est vrai que jusqu'à présent, je n'avais jamais été confrontée à une telle situation et que je ne me doutais pas de l'impact psychologique qu'elle pouvait engendrer.
Quand on entend parler de licenciement et qu'on est pas directement concerné, on compatit, en se disant qu'on est à l'abri, que c'est malheureux...
Mais quand ça nous tombe dessus et pour des raisons intellectuellement malhonnêtes, on est comme "assommé" et complètement démuni.

Et puis, on essaie de réfléchir, on espère que ça ne se produira pas, jusqu'à ce qu'on trouve dans sa boite aux lettres le fameux recommandé.
Alors, tout va très vite, il faut se ressaisir et se secouer, rassembler ses esprits..

Et puis c'est là que vous intervenez toutes et tous, à votre niveau, mais c'est tellement rassurant par ailleurs...

J'ai pris des contacts, j'ai eu des conseils avisés... je crois que, malgré les soucis que je vais encore vivre, je les "vivrai" mieux.

Merci encore à vous
Très bon we...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Sam 19 Avr 2008 - 17:00

J'ai eu un appel téléphonque d'une de mes collègues qui voulait savoir si je revenais à l'Etude lundi, sachant que mon arrêt expire dimanche soir.

Je lui ai répondu que non car je vois mon médecin lundi à 17h15 dans l'optique de prolonger cet arrêt.
Elle m'a dit alors qu'il serait peut-être de mon intérêt d'envoyer un mail lundi matin à l'Etude pour informer mon employeur de cette prolongation parce que, ne me voyant pas revenir lundi (et n'ayant pas la prolongation de l'arrêt avant le départ du courrier à 16h30) il pourrait avoir l'idée de m'adresser un courrier me reprochant une absence injustifiée.

Surtout que lundi, il devrait recevoir au courrier du matin la lettre que lui a adressée la Fédération l'informant qu'elle se charge de la défense de mes intérêts... ce qui l'énervera passablement...

Mais je pense que de toute façon, même s'il n'a la prolongation que mardi, elle sera datée de lundi (et puis, je la déposerai dans la boîte aux lettres de l'Etude en revenant du rdv).

Donc, pas d'absence injustifiée.

(en apparté, ma collègue m'a également appris qu'il a passé tout son après-midi d'hier à "éplucher" mon ordinateur...)
C'est qu'il a un métier.. lui....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Sam 19 Avr 2008 - 17:29

Bonjour lazibeline,
En cas de prolongation de l'arrêt de travail, le malade dispose à nouveau d'un délai de 48 heures pour envoyer l'avis de prolongation au médecin conseil de la CRPCEN et à son employeur.
Pour plus d'informations, consultes le site www.ameli.fr
Merci de prendre des conseils auprès de gens avertis, pas auprès de collègues qui peuvent être des "taupes patronales". Dans ton cas et à ta place je prendrais beaucoup de précautions. Un patron qui entame une procédure de licenciement contre un salarié, n'est pas avare de coups tordus. Fais gaffe, tu parles trop!
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Dim 20 Avr 2008 - 5:53

Bonjour RWM,

Ne t'inquiètes pas, je ne "parle pas trop" à mes collègues.
Ce n'est pas que j'ai pris conseil auprès d'eux, c'est l'inverse.
C'est l'un d'eux qui m'a téléphoné pour me parler d'un coup tordu possible.

Je deviens parano; ça me travaille tant que, ça y est, je suis déjà debout... un dimanche (zut!)

Bonne fin de we.
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nougat



Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Dim 20 Avr 2008 - 6:06

Et moi pas encore couchée. Donc bonjour ou bonsoir comme tu veux. A mon avis, ne te donne pas la peine d'aller porter ton arrêt dans leur boîte à lettre. C'est déjà dur pour toi, si en plus tu dois y retourner avec le coeur qui bat juste pour déposer ce papier alors que la loi te permet de le poster......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clerette



Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Lun 21 Avr 2008 - 6:58

RWM a écrit:
Bonjour clerette,
Envisages-tu contester le motif "réel et sérieux ???" de ton licenciement ?
Cordialement

oh que oui, même s'il ma été conseillé d'éviter la case prud'hommes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clerette



Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Lun 21 Avr 2008 - 7:24

Bonjour!

je viens de tout lire!

affraid affraid affraid

Après un cauchemar sur le boulot je suis réveillée depuis 4h30 Twisted Evil

Lazibeline : moi aussi j'appréhendais le moment de l'entretien!
mais au final ça été! J'ai réussi à me justifier sur les 5 misérables points qu'il me reprochait!
Et d'être assistée ça aide beaucoup!

Je suis en arrêt depuis le 6 mars, j'ai reçu ma convocation le 10 pour le 21! J'ai eu une prolongation, et je n'ai pas téléphoné au autre pour prévenir Wink...
j'ai un préavis de 3 mois à faire et ce sera en arrêt maladie Rolling Eyes ...

Plein de courage à toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Lun 21 Avr 2008 - 10:02

Bonjour clerette,
S'il t'a été conseillé d'éviter la case prud'hommes, je suppose que c'est par ton "futur ex-employeur" et pas par ton syndicat. (lol)
Une précision s'impose. Merci.
Ne bâcles pas la préparation de ton dossier. En la matière, la précipitation est très mauvaise conseillère.
Par contre, une chose est certaine, évites les commissions paritaires de l'article 43 de notre CCN, leurs conciliations, quand elles y parviennent, ne sont pas exécutoires et les notaires en conflit, le savent tous... D'où une perte de temps considérable. C'est aussi sans compter que présenter un dossier devant ces commissions t'obliges à découvrir ton argumentation, ce qui aide bien ton défendeur pour la suite prud'homale.
Bon courage et n'hésites pas à te faire aider et assister par un spécialiste authentique. La défense prud'homale c'est un métier.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clerette



Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Lun 21 Avr 2008 - 10:24

Bonjour RWM!

Non le conseil n'a pas été donné par mon futur ex employeur...
Je vais prendre le temps pour les prud'hommes, j'attends d'avoir de nouveaux éléments à ajouter !
Merci pour le point sur les commissions.

Ps : comment se passe ta retraite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Mar 22 Avr 2008 - 0:54

J'ai rencontré cet après-midi la personne qui va m'assister lors de la convocation prévue mercredi.

On a fait le point sur tout ce qui s'est passé depuis mon entretien annuel individuel du 11 février pour qu'il (puisque c'est un homme) soit au fait et comprenne bien tout se qui se dira mercredi, étant donné que ce n'est pas sa branche d'activité (il est prototypiste retraité).

Ce qui m'asticote un peu, c'est qu'il me conseille d'évoquer dès cet entretien préalable la possibilité d'une indemnité transactionnelle car le Tribunal des Prud'hommes qui aura à gérer le litige dans mon secteur géographique a la réputation d'être frileux pour ce qui est de donner raison au salarié, et qu'une indemnité transactionnelle pourra m'être plus profitable (sans compter la perte de temps, les soucis psychologiques...).

Oui, mais c'est que j'aimerai bien qu'à défaut de pactole, ma dignité soit respectée et que la "toute puissance patronale" se rende compte que sans nous, sa puissance se réduirait à un niveau se situant entre rien et pas grand chose....

Il m'a aussi conseillé, comme je suis en arrêt maladie et sous médicaments (se sont en fait les patrons qui sont à l'origine du trou de la sécu Laughing ...) de ne pas me rendre à la convocation car d'après lui, le contexte actuel est tellement stressant qu'il ne pourra en aucun cas m'être opposé le fait que je ne suis pas rendue à cette convocation.
Il a aussi avancé l'argument selon lequel, si je me rendais à cette convocation, consciente du fait que je n'avais pas bénéficié des 5 jours ouvrables me permettant de préparer "ma défense", c'est que j'acceptais implicitement ce délai raccourci et qu'il me serait difficile ensuite d'en demander réparation.

J'ai eu un doute et on a appelé le syndicat général dont le représentant m'a fortement déconseillé de ne pas me présenter à la convocation, laissant ainsi une porte ouverte à mon employeur d'échapper à l'indemnité supplémentaire de 1 mois de salaire pour m'avoir convoquée à l'intérieur des 5 jours ouvrables après la réception de la lettre de convocation.
Si j'ai bien compris le représentant de mon syndicat, en me rendant à la convocation, je fixe ainsi des dates certaines dans le déroulement des faits :
- lettre reçue le jeudi 17 avril
- le délai courre à compter du vendredi 18 avril, soit 18,19 (pas le 20 qui est un dimanche), 21,22 et 23 avril (jour de la convocation, soit mois de 5 jours ouvrables)
- je me rends à la convocation le 23 avril et signe le "procès verbal" fourni par mon syndicat à l'intention de mon conseiller (signé également par l'employeur et le conseiller) et tous les faits sont ainsi bien établis dans le temps.

Je vais suivre à la lettre les conseils de mon syndicat et me rendre à la convocation, d'autant plus que mon médecin m'a prescrit un arrêt avec sorties libres, au moins, je ne risque pas de contrôle médical pendant une absence... si en plus c'était pendant le temps de la convocation, ce serait vraiment le summum ...

J'ai fait un peu long, mais c'est aussi à l'attention de Val notamment, pour lui expliquer comment cela se passe (en souhaitant qu'il (elle) n'ait pas à subir cela...)


Dernière édition par lazibeline le Mar 22 Avr 2008 - 1:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Mar 22 Avr 2008 - 1:04

Bonsoir lazibeline,
Tout doit bien se passer.
Concernant une éventuelle transaction, elle ne peut être envisageable qu'après la réception de la lettre de licenciement. Pour l'heure nous n'en sommes qu'au début de la procédure. Ne mettons pas la charrue devant les boeufs. Comment parler du montant d'une éventuelle transaction alors que l'on ignore le(s) motif(s) réel(s) et sérieux trouvés, je ne sais où, par le patron.
Restons calmes et confiants en l'avenir.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je me présente... et remerciements.   Aujourd'hui à 3:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me présente... et remerciements.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je me présente... et remerciements.
» Nouvelle venue !! je me présente.
» Je me présente!
» le 42 représente...
» Un air de n'oeuf se présente à vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: CONFLITS INDIVIDUELS-
Sauter vers: