SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les conseillers du salarié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Les conseillers du salarié   Mar 22 Avr 2008 - 13:25

Bonjour,

Au travers de ce que je peux lire concernant le rôle du conseiller du salarié sur les différents posts du forum, je me demande bien si c'est toujours à notre avantage de se faire assister lors de l'entretien préalable.

RWM dit sur le post de Val :
"Manifestement ton conseiller du salarié était insuffisamment informé. Dommage et dommageable !"

Je redoute un peu la façon dont cela se passera demain lors de l'entretien préalable car, lorsque j'ai rencontré mon conseillé hier, ce dernier m'a apparemment pas très bien orientée sur la façon dont ça va se passer (pourtant, il m'a dit qu'il avait des dizaines d'entretiens à son actif) et il n'avait pas vraiment l'air sûr non plus de ce qu'il disait car il avait un petit fascicule auprès de lui dans lequel il vérifiait tout le temps de qu'on se disait.

Est-ce que les conseillers ont des formations?

Je vais naviguer un peu sur le net pour avoir des infos sur le rôle exact d'un conseiller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mar 22 Avr 2008 - 13:35

Je viens de regarder un peu ce qui se dit sur le net sur le rôle du conseiller du salarié: apparemment son rôle n'est pas vraiment bien défini, sauf à attester du déroulement de l'entretien en cas de litige.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mar 22 Avr 2008 - 13:38

Bonjour lazibeline,
Le principal intérêt d'être assisté par un conseiller du salarié est qu'il est officiellement autorisé à délivrer au salarié en cours de licenciement un compte-rendu d'entretien.
Ainsi, si un employeur convoque un salarié pour lui demander des explications sur un reproche et qu'il le licencie ensuite pour un autre reproche, il est très facile d'apporter la preuve de sa mauvaise foi devant le conseil des prud'hommes. De cette manière il est plus aisé de semer le doute chez les juges. Et comme le doute profite toujours au salarié, vous m'avez compris... Quand je vous dis que la défense syndicale, c'est un métier !!!
Chez FORCE OUVRIERE, les conseillers du salarié sont fortement invités à suivre des formations spécifiques organisées par le Centre de Formation Syndicale.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mar 22 Avr 2008 - 13:51

Bonjour RWM,

Mon conseiller est adhérent à FO, mais je doute qu'il ait suivi une formation car il m'a l'air si "à l'ouest".

Je n'ai pas envie qu'il fasse partie de ceux qui sont "Manifestement insuffisamment informé. Dommage et dommageable !"Laughing

Mais je ne doute pas que mon syndicat connaisse son métier, lui ...cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mar 22 Avr 2008 - 16:47

Bonjour lazibeline,
On ne peut pas exiger de tous les conseillers du salariés de France et de Navarre, qu'ils soient des "premiers de la classe". C'est comme chez les notaires et leurs salariés.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nougat



Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mer 23 Avr 2008 - 4:00

Salut Lazibeline,

On ne peut pas pour le moment avoir vraiment d'avis sur les "compétences" de ton conseiller, c'est sûr. Par contre je trouve très bien que vous ayez pris le temps de vous voir avant, pour préparer; Et compte tenu de la spécificité de notre branche, il peut paraître rassurant qu'il consulte ses feuillets, même en ta présence.

Tu es inquiète c'est bien normal. C'est vrai qui si tu es assistée par un salarié lambda, celui-ci pourrait se permettre de prendre vraiment position pour assurer ta défense (heu........si tant est qu'il ose bien sûr) compte tenu qu'il bosse avec toi et est en général témoin de ce qui ce passe au quotidien; mais là ou je rejoins RWM, c'est que le témoignage ou la valeur de l'attestation ne vaudront jamais l'intervention d'un vrai conseiller du salarié.

Donc relativise, s'il ne te fait pas "du bien" il ne te fera pas de mal.......et sera utile de toute façon. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mer 23 Avr 2008 - 4:23

Bonjour (vu l'heure qu'il est...)

Oui, c'est vrai, j'ai tellement la trouille que je ne réalise pas à quel point j'ai de la chance d'être soutenue autant par mon conseiller (qui a pris la peine de me téléphoner ce mardi pour savoir si j'allais bien) que par mon syndicat.

Justement, à propos de mon conseiller, il n'est pas si "à l'ouest" que ça.
Sur la fiche de compte rendu que m'a fourni mon syndicat à l'intention de mon conseiller, il a remarqué que j'ai indiqué à l'endroit approprié:

Embauche le 29 juin 2006 - clerc T2 - coef 146 + 4 points
Avenant antidaté au 17 mars 2006 - Clerc T1 - coef 125 + 9 points

(ben oui, le patron s'est rendu compte que mon salaire était trop élevé pour sa bourse et j'ai accepté car j'étais en cours de divorce et aux abois... pour ne pas perdre mon travail !!! Funny, isnt'it?).

Du coup, mon conseiller, voyant une date d'avenant antidatée au 17 mars me demande à quelle date j'ai signé mon contrat de travail, car cela me ferait plus de 2 ans d'ancienneté dans le poste.

Oui, mais si j'ai bien signé le contrat de travail au 17 mars, il indique que je suis embauchée à partir du 29 juin (le patron ne voulait pas que je me place ailleurs entre temps, il avait du mal à recruter vu la situation géographique du lieu de l'Etude).

En tout cas, ça prouve que mon conseiller a quand même un oeil ouvert et ça me réconforte. Et puis au moins, il sera là.

Je fais mon maxima mea culpa en ce qui le concerne.
Je crois que l'angoisse l'emporte sur toute autre considération objective...


Dernière édition par lazibeline le Mer 23 Avr 2008 - 5:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nougat



Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mer 23 Avr 2008 - 4:41

Bon!!!!!!!!!!! je vois que malgré l'heure avancée tu reviens à une humeur plus sereine...bienvenue dans le monde des insomniaques du notariat, je te souhaite de n'y faire qu'un bref passage.

Mais au fond, pourquoi avoir "la trouille" comme tu dis? La pétoche, c'est lui qui va l'avoir quand il constatera qu'il a sous estimé ton intelligence et tes capacités à assurer ta défense. Sois tranquille va, pour le moment je te trouve remarquable, et en plus ton témoignage est très très intéressant pour nous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mer 23 Avr 2008 - 5:01

Merci Nougat,

... la suite du "feuilleton" mercredi après-midi, à l'issue de l'entretien Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nougat



Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mer 23 Avr 2008 - 5:13

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
citrouille 44



Nombre de messages : 52
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mer 23 Avr 2008 - 8:24

Reste sereine et ne doute pas de toi, bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DANY



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mer 23 Avr 2008 - 11:44

un petit tour sur le forum pour te souhaiter bon courage lazibeline, penses que tu n'es pas seule et surtout reste zen.
En lisant vos posts, je vois que je ne suis pas la seule insomniaque dans le notariat lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clerette



Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mer 23 Avr 2008 - 11:55

Bonjour!!

bonne chance lazibeline !!!

J'aurais peu venir papoter aussi moi cette nuit Wink Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BBM



Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mer 23 Avr 2008 - 12:22

Bon courage à toi Lazibeline, j'ai aussi vécu cette situation, il faut tenir bon sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lazibeline



Nombre de messages : 199
Age : 52
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mer 23 Avr 2008 - 17:22

Merci à toutes et tous pour vos encouragements.
Vous pourrez avoir un résumé de l'entretien de ce matin du mon post "je me présente et remerciemens".

Cela a été une véritable tragico-comédie! J'en sui encore déboussolée.

Pour ce qui concerne mon conseiller, puisque c'est l'objet du présent post, je suis bien contente qu'il ait assister à ce débordement patronal!
Et mon employeur d'insister :
-"Vous êtes bien d'accord avec moi, hein Mr X ? On voit bien qu'elle a des problèmes psychologiques et que son cas relève de la psychiatrie?"

C'est marrant, mon médecin m'a dit dernièrement que vu ce que je vivais, je lui paraissait plutôt solide...

Bref, j'ai réalisé tout l'interêt d'avoir à ses côtés un conseiller extérieur à l'entreprise (et pas un collègue, qui pourrait abonder dans le sens du patron de peur de représailles).

D'ailleurs, mon patron disait au conseiller que tous mes collègues sans exception lui avait fait part de mon état mental déglingué (ha? ben c'est récent alors.. ça fait quand même 2 ans que je suis là).

Ce qui m'a quand même perturbée, pour en revenir au conseiller, c'est qu'en partant, il parlait avec le patron de la difficulté de prouver le harcellement moral !!!

Là, j'ai cru défaillir !


Dernière édition par lazibeline le Mer 23 Avr 2008 - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Mer 23 Avr 2008 - 22:59

Bonsoir lazibeline,
Et pourtant, il a raison ce conseiller du salarié d'affirmer que le harcèlement moral au travail, c'est difficile à prouver. Il faut savoir que tous les harcèleurs sont des pervers difficiles à cerner psychologiquement.
Cependant, difficile, ne veut pas dire impossible. D'ailleurs impossible n'est pas gaulois ! Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nougat



Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Jeu 24 Avr 2008 - 11:51

c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les conseillers du salarié   Aujourd'hui à 8:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Les conseillers du salarié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les conseillers du salarié
» Auto-entrepreneur salarié
» Employer un salarié!
» inscription AE en étant salarié
» je suis salarié et mon entreprise est vendue !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL :: LICENCIEMENT POUR MOTIF PERSONNEL-
Sauter vers: