SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Formation professionnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Raison



Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Formation professionnelle   Lun 2 Juin 2008 - 20:39

Voici un article intéressant trouvé sur le site de l'Observatoire des inégalités du 27 mai 2008:
"De 1996 à 2007, le pourcentage d’individus ayant participé à une formation professionnelle augmente dans tous les pays de l’Union européenne, y compris dans les Etats où la formation permanente est la moins répandue. Ainsi, en Grèce, on est passé en 1996 de 0,9 % d’individus ayant reçu une formation au sein de la population âgée de 25 à 64 ans, à 2,1 % en 2007. L’accès à la formation constitue un élément essentiel pour tous les salariés, en leur permettant de s’adapter aux évolutions du marché du travail. Mais c’est aussi, pour ceux qui n’ont pas réussi par la voie de la formation initiale, la possibilité d’obtenir une "seconde chance".
29 % des salariés danois ont accès à la formation professionnelle, contre 2 % des Grecs...
Toutefois, de profondes disparités subsistent.
La lente évolution de la Grèce reste sans commune mesure avec celle du Danemark qui, de 1996 à 2007, a vu la part d’individus ayant reçu une formation ou un enseignement passer de 18,0 % à 29,2 %.
La France reste en retrait, malgré les efforts accomplis : la part d’individus ayant reçu une formation a augmenté de 5 points au cours de la période, de 2,7 % à 7,4 %.
Et l’accès à la formation professionnelle s’est surtout développé... pour les plus qualifiés ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Lun 2 Juin 2008 - 21:55

Bonsoir Raison,
Merci de ta contribution. Cette analyse est également valable dans notre branche professionnelle et régulièrement constatée par la Commission Nationale Paritaire de l'Emploi et de la Formation Professionnelle dans le Notariat, INAFON et l'OPCA PL.
C'est un véritable souci que de parvenir à faire comprendre aux patrons que la formation professionnelle continue est un "investissement" et pas une "charge" et aux salariés les moins formés, qu'ils ont intérêt à chercher à parfaire leurs connaissances afin de décrocher un diplôme. L'article 15.6 de l'avenant n°11 du 20 décembre 2007, va dans ce sens.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Lun 14 Juil 2008 - 20:03

Evaluation de l'ANI du 5 décembre 2003
sur la formation par les partenaires sociaux

L'Accord National Interprofessionnel du 5 décembre 2003 prévoyait en son article 11-7 qu'un bilan de la mise en oeuvre de ses dispositions serait effectué au cours de sa cinquième année d'application, soit au cours de l'année 2009. Mais les nombreuses critiques formulées à l'encontre du système de formation, considéré par le président de la République comme "à bout de souffle", ont amorcé un processus de réforme. Cette perspective a conduit les partenaire sociaux à réaliser l'évaluation avec un peu d'avance.
CE QU'IL FAUT RETENIR :
* La pratique des entreprises et l'initiative des salariés ont été influencées par l'ANI. Le recours à la formation et à ses moyens de financement augmente. Le lien entre la formation et les objectifs de l'entreprise se renforce. En outre, le développement de l'initiative du salarié et la codécision en matière de formation prennent forme.
* Le volume des actions de formation financées par les collecteurs s'est accru de 46% en quatre ans et les fonds collectés de 35 % en trois ans. Cette croissance a profité aux principaux dispositifs initiés par l'ANI (professionnalisation, VAE et DIF).
* L'égalité d'accès à la formation s'est améliorée. les femmes accèdent aujourd'hui plus fréquemment que les hommes à tous les dispositifs, hormis la période de professionnalisation. Les salariés des PME accèdent moins à la formation, mais tendent à rattraper ce retard. Les détenteurs de diplômes de haut niveau ne sont pas ceux qui accèdent le plus à la formation, et les ouvriers ne sont plus en dernière position dans l'accès à certains dispositifs.
(Source : LIAISONS SOCIALE LSQ n°15138 du vendredi 12 juin 2008)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Dim 12 Oct 2008 - 22:56

Formation continue

Une majorité de Français (58%) déclarent ne jamais avoir bénéficié de la formation continue, même s'ils sont 89% à juger "indispensable de se former tout au long de la vie", selon un sondage de l'Institut d'études Infraforces pour la Chambre de Commerce et d'Industrie de PARIS (CCPI).
Pour 72% d'entre eux, "un diplôme de formation continue est aussi bien qu'un diplôme scolaire ou universitaire", et 80% estiments que "la formation permet d'obtenir un diplôme qu'on n'a pas pu avoir plus jeune". Mais ils ne sont que 25% à penser que la formation continue apporte un bénéfice professionnel personnel, telle qu'une augmentation de rémunération ou une promotion.
(Source : LIAISONS SOCIALES Quotidien - Bref social n°15210 du jeudi 2 octobre 2008)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raison



Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Jeu 23 Oct 2008 - 19:50

Voici un article de l'observatoire des inégalités au sujet de la formation du 20 octobre 2008 :
"Le système de formation professionnelle est inégalitaire
"Le système de formation professionnelle français est "inéquitable, inefficace et coûteux," et il "accroît les inégalités au lieu de les combattre. » : le rapport "La formation professionnelle tout au long de la vie" que la Cour des comptes a publié en octobre est un véritable réquisitoire. Il en ressort que les moins diplômés sont les grands perdants des dispositifs de formation continue. En effet, un ouvrier bénéficie en moyenne de trois fois moins de formations qu’un cadre. Même constat en ce qui concerne les demandeurs d’emploi qui ont deux fois moins de chance qu’un salarié de suivre une formation.
Inégalité également entre les entreprises, puisque les plus petites d’entre elles, qui cotisent auprès d’un Organisme paritaire collecteur agréés (OPCA), chargés de mutualiser la participation des employeurs à l’effort de formation, ne bénéficieront pas en retour d’autant de financement qu’elles pourraient prétendre, contribuant ainsi à financer les plans de formation de grandes entreprises. En effet, les directions des ressources humaines des grandes entreprises savent mieux utiliser les outils mis à leur disposition pour optimiser leur plan de formation.
La Cour des comptes préconise de simplifier le système de financement de la formation professionnelle afin de mieux mutualiser ces fonds et de rendre moins opaque la gestion de ces sommes qui représentent 1,5 % du produit intérieur brut. Il faut noter cependant que les OPCA n’en gèrent qu’une partie, certaines entreprises gérant directement leur dépenses de formation. Pour rendre plus efficaces les efforts en faveur de la formation professionnelle, Philippe Séguin, le président de la Cour des comptes, prône « une véritable discrimination positive » afin de cibler ceux qui en ont le plus besoin".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Jeu 23 Oct 2008 - 23:38

Bonsoir Raison,
La formation professionnelle continue a parcouru une très longue route depuis sa création en 1971.
Aujourd'hui l'importance des sommes qu'elle draîne chaque année, intéresse l'Etat "avide d'argent frais".
Les préconisations de la Cour des Comptes seront prisent en considération par tous les partenaires sociaux, employeurs et salariés; n'en doutons pas.
Merci beaucoup de ta communication.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Jeu 28 Mai 2009 - 0:33

La crise dope la formation

Selon Les Echos (12-5), " la crise économique qui, de semaine en semaine, dégrade la situation de l'emploi a un effet paradoxal sur la demande de formation. D'un côté, elle pousse les entreprises à développer les compétences des personnels en sous activité. De l'autre, elle les incite à améliorer l'efficience de la formation et la maîtrise des coûts, d'où l'essor de l'e-learning, des audits et stages peu coûteux et directement rentables pour l'entreprise". Preuve, souligne le quotidien économique, que "la crise fait bouger les lignes, selon une enquête d'Opcalia, un des 98 organismes paritaires chargés de collecter des fonds pour la formation professionnelle, 30% des entreprises franciliennes ébranlées par la crise déclarent avoir des projets de formation, contre 20% pour celles qui se considérent non affectées".
(Source : Revue de presse n°110/2009 de LIAISONS SOCIALES Quotidien - mercredi 20 mai 2009)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Accès à la formation   Jeu 26 Nov 2009 - 18:25

FORMATION

Selon une enquête de la CEGOS, l'accès à la formation reste toujours très inégal. Plus d'un salarié sur deux affirme n'avoir jamais bénéficié d'aucune formation au cours des trois dernières années. Les plus touchés sont ceux des petites entreprises (67%) et les ouvriers (68%). 93% des salariés se forment dans l'optique d'évoluer professionnellement et 90% pour améliorer leurs revenus. De leur côté, plus de 90% des DRH voient dans la formation la possibilité d'adapter les salariés aux exigences de leur poste et/ou un moyen de maintenir leur employabilité. DRH et salariés n'ont pas le même avis sur les domaines de formation prioritaires, les premiers souhaitant que les collaborateurs se forment aux compétences transverses (67%), alors que les salariés se focalisent sur les savoir-faire métier (55%).
(Source : LIAISONS SOCIALES Quotidien - Bref social n°15492 du 26.11.2009)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nougat



Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Sam 23 Jan 2010 - 0:06

Bonsoir Mangusta,


Je fais ici un copier-coller de ma réponse à ton post sur un sujet que tu as créé par mégarde "refus de formation de l'employeur".

Ca n'engage que moi, mais je pense que tu devrais tout d'abord lire la convention collective, t'en imprégner, et parler à ton boss en lui en précisant le contenu, et ce de façon la plus aimable possible. Tu justifies ta demande en fonction des règles applicables et de tes besoins conformes à cette règle. Pas plus. Et tu lui laisse le temps de réfléchir. (pas trop !!!)

Ensuite, en cas d'échec, après un délai raisonnable, tu peux lui confirmer par courrier, toujours poliment, qu'il n'est pas dans les clous et que tu maintiens ta demande en vertu de ladite convention.

Plus tard, si nouvel échec, tu pèses le pour et le contre pour passer à la vitesse supérieure...

Il est ton boss, mais il n'a rien d'un surhomme... ses pouvoirs d'employeur ne lui donnent pas tous les droits, garde ça en tête quand vous discutez, ça donne de l'assurance.

A un de tes proches qui foire quelque part à un moment donné, tu essaies de faire sentir qu'il faut redresser la barre, parce que tu sens et tu sais que c'est nécessaire avant que les choses s'aggravent. Là c'est un peu pareil; avant des intervenants extérieurs auxquels ton employeur serait contraint d'obéir, tout est question de communication. Ca vaut la peine de tenter avant le conflit ouvert, mais ça ne marche pas toujours.

Je pense que d'autres auront d'autres idées, tu feras le tri. Courage tu as des droits et c'est ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nougat



Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Sam 23 Jan 2010 - 0:15

J'ajoute que je suis malgré le renouvellement permanent des situations, que je suis toujours surprise de voir avec quelle rapidité les salariés (toutes professions confondues) se sentent démunis lorsqu'ils ont une demande à formuler. Nous sommes adultes et responsables......finie la période ou papa-maman disaient "c'est comme ça parce que c'est comme ça et pas autrement". Avant de me syndiquer parce que je ne trouvais plus de quoi me défendre seule ( et que je manquais de connaissances juridiques), j'ai toujours revendiqué le respect de mes droits et utilisé les documents ou informations à ma disposition pour appuyer mes dires.

Non mais tout de même!!!! on ne faute pas en réclamant la banale application d'une "règle" .......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Droit Individuel à la Formation - DIF   Dim 14 Fév 2010 - 19:53

Les plus du Droit Individuel à la Formation (DIF) portable

Depuis le 24 novembre 2009, le Droit Individuel à la Formation (DIF) est devenu transférable ou portable : le droit est maintenu après la rupture du contrat de travail. Au salarié de l'utiliser, à la DRH ou son employeur de lui notifier.

Conseils aux salariés souhaitant utiliser ce capital formation :
Le DIF portable est un droit à faire valoir en période de chômage pour accroître son employabilité. Il peut être utilisé pour une formation, un bilan de compétences ou un accompagnement en VAE. C'est un élément que l'on peut valoriser auprès d'un nouvel employeur, car il permet de faciliter l'adaptation à un nouveau poste. Aussi, le salarié peut avoir intérêt à épargner d'abord ce crédit de formation d'un maximum de 150 heures (En vertu de l'avenant n°5 du 14 octobre 2004 à la CCN du notariat du 8 juin 2001) et à ne consommer ce capital que partiellement au fil des années et au fur et à mesure qu'il se reconstitue à raison de 25 heures par an (article 29.2 de l'avenant n°5 sus-visé).

(Source : LIAISONS SOCIALES MAGAZINE / février 2010 page 45)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Notariat : étudiants sans stage   Jeu 8 Avr 2010 - 16:24

Bonjour à tous,
A ma connaissance, à ce jour (8 avril 2010) 110 des 217 élèves de première année du second cycle des Instituts des Métiers du Notariat (IMN) n'ont toujours pas trouvé de contrat de professionnalisation pour effectuer le stage nécessaire (et indispensable) pour obtenir et valider leur diplôme.
Nous sommes loin des engagements du Conseil Supérieur du Notariat (CSN) envers cette génération qui se sent (à juste titre) sacrifiée sur l'autel de "la crise".
Pourtant, fin 2009, ce sont, au total, 6059 emplois qui ont été supprimés dans le notariat dont 1852 licenciements déclarés. Un grand nombre de ces salariés auraient ainsi pris leur retraite, ce que confirment les chiffres de la CRPCEN.
Si ces départs à la retraite ont servi "d'amortisseur social", au profit aussi des employeurs financièrement, il n'en reste pas moins vrai, qu'au fur et à mesure de la reprise, le notariat devra pourvoir à ces emplois pour faire face à son activité et assumer avec diligence la délégation qu'il tient de la Puissance Publique. Ces emplois ne peuvent être pourvus que par ces étudiants.
Est-il possible d'exiger des notaires qu'ils tiennent les engagements qu'ils ont pris tant envers ces étudiants, qu'envers les ministères de tutelle qui ont organisé par décret, la formation dans le notariat ?
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Reprendre une formation diplômante dans le notariat   Mer 1 Sep 2010 - 22:27

Bonsoir delfi186,

Ta question résumée :
"Diplômée du 1er cycle d'une École de Notariat depuis 2006 et salariée dans un office notarial, je souhaite maintenant reprendre une formation diplômante dans le notariat. Comment dois-je procéder ?"

Ma réponse :
Il te faut, dans un premier temps, définir exactement le diplôme que tu souhaites obtenir. Pour cela je te conseilles de faire un bilan de compétences à l'aide de tes droits au DIF.
Il existe un congé de bilan de compétences qui permet à tout salarié au cours de sa vie professionnelle de participer à une action de bilan de compétences afin de définir un projet professionnel et le cas échéant un projet de formation (Code du Travail art. L.6313-10 et L.6322-42)
Dans un deuxième temps, tu peux avoir recours au Congé Individuel de Formation (CIF).
Tout salarié ayant au moins 24 mois d'ancienneté consécutifs ou non, qu'elle qu'ait été la nature de ses contrats de travail successifs, dont 12 dans l'entreprise, à la possibilité de suivre une formation de son choix dans le cadre d'un congé appelé Congé Individuel de Formation (Code du travail art. L.6322-1 et L.6322-4)
Tu pourras obtenir plus de renseignements sur ce type de congé en t'adressant au FONGECIF de ta région, dont les coordonnées figurent sur le site www.fongecif.com
Bien cordialement à ton écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Stages en entreprise   Jeu 2 Sep 2010 - 12:09

STAGES EN ENTREPRISE :
les stages étudiants, hors cursus, formellement interdits à compter du 1er septembre 2010

Les stages étudiants en entreprise doivent être intégrés à un cursus pédagogique. Les conditions d'intégration du stage à ce cursus pédagogique sont enfin précisées par décret. Elles s'appliquent aux stages débutant à compter du 1er septembre 2010.
La loi relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie du 24 novembre 2009 a réformé le dispositif d'accueil des étudiants stagiaires en entreprise. Tous ces stages doivent faire l'objet d'une convention conclue entre le stagiaire, l'entreprise d'accueil et l'établissement d'enseignement et être intégrés dans un cursus pédagogique selon des modalités fixées par décret.
Ce décret, très attendu, est enfin paru au Journal Officiel (D. n° 2010-956, 25 août 2010 : JO, 26 août)
Source : Dictionnaire Permanent Social - Bulletin 923
ndlr : Le notariat est, bien entendu, concerné !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: DIF ou CPF ?   Sam 27 Avr 2013 - 20:54

" le DIF est mort... "

Le Droit Individuel à la Formation était un faux droit qui n'était qu'un compte; le CPF (Compte Personnel de Formation) est un compte qui est un vrai droit. C'est une avancée significative : 120 heures de formation intégralement transférables en heures et non monétisables, à la différence du DIF portable (9,15 euros/heure), cela ouvre des perspectives intéressantes. D'autant plus que le salarié peut coupler son CPF avec un Congé Individuel de Formation (CIF) à sa seule initiative et sans l'accord de l'employeur.
Et celui-ci peut abonder le compte au-delà du nombre d'heures créditées pour une formation qualifiante ou certifiante. Le CPF ressemble à ce qu'aurait dû être le DIF depuis sa création en 2003. Le DIF est mort, vive le Compte Personnel de Formation! Pour autant, de nombreux points restent à régler : transposition dans la loi pour être universel, financement, accords de branche d'entreprises... Quant aux salariés il leur faudra sans doute une décennie pour en maîtriser l’ingénierie complète.
(Interview d'Alain-Frédéric FERNANDEZ - consultant à SYDARTA CONSEIL - ENTREPRISE ET CARRIÈRES n° 1131 du 12 au 18 février 2013)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Permis de former   Ven 26 Juil 2013 - 0:11

" PERMIS DE FORMER " dans l'hôtellerie-restauration
TUTORAT : A partir de la rentrée de septembre prochain, les tuteurs et maîtres d'apprentissage de la branche de l'hôtellerie-restauration devront être obligatoirement titulaires d'un permis pour prendre en charge un alternant. Ce "permis de former" a été instauré par un avenant à la convention collective du 10 janvier 2013.
Les tuteurs de 36.942 apprentis sont concernés.
Les entreprises souhaitant embaucher un alternant devront alors annexer obligatoirement la copie du permis de former au formulaire Cerfa d'enregistrement du contrat d'apprentissage ou de financement du contrat de professionnalisation.
Deux formations distinctes sont prévues. L'une, de quatorze heures, s'adresse aux personnes n'ayant pas encadré d'alternant au cours des cinq dernières années: information sur les parcours de formation; intégration de l'alternant; transmission et évaluation des compétences; initiation au droit social. L'autre, d'une durée de quatre heures, vise les tuteurs depuis moins de cinq ans, lesquels devront suivre tous les trois ans une " formation de mise à jour " obligatoire.
Le financement du permis de former sera pris en charge par l'OPCA Fafih. Le dispositif sera financé à raison de 15,00 euros par heure sur le plan de formation.
(Source : Entreprise et Carrières n°1141 du 23 au 29 avril 2013)

ndlr : Et dans le notariat "le permis de former" c'est pour quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Ven 26 Juil 2013 - 4:39

les apprentis notaires ont bien des difficultés à trouver un stage (a voir les demandes qui affluent quasi chaque jour) ce n'est pas en ajoutant des contraintes que ça facilitera les choses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Ven 26 Juil 2013 - 9:07

Bonjour pepita,
La formation des notaires n'est pas le problème des salariés du notariat. Ce qui m'intéresse sur ce forum, ce sont les 45.000 salariés et leur formation professionnelle à eux, pas celle des futurs patrons...
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Ven 26 Juil 2013 - 15:02

je ne comprends pas trop ta reponse : les contrats d'apprentissage dans le notariat c'est en grande partie les étudiants qui visent le diplome de notaires, qui seront plus tard des notaires assistants, salariés ou patron, peut etre maintenant quelques bts, mais sinon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Permis de former   Ven 26 Juil 2013 - 19:11

Bonjour pepita,
Dans l'article que j'ai rapporté ci-devant, c'est le titre qui est important! A savoir la notion de "permis de former" pas celle de "l'apprentissage" qui est pratiquement absente de notre système de formation notariale...
Tu me sembles confondre allègrement "apprentissage" et "stage professionnel", alors que ce n'est pas du tout le même régime de formation professionnelle.
Ce qui m'interpelle, c'est que notre système de formation notariale, comporte de nombreux temps de stage pratique en entreprise (étude ou office notarial), mais que rien, ni personne, ne contrôle la réelle "capacité pédagogique à former" du "maître de stage" souvent très mal connu du stagiaire. En fait nos stagiaires en formation professionnelle obligatoire, sont très souvent livrés à eux-mêmes pour accomplir des tâches parfois subalternes, voire sans grand intérêt pédagogique, que les salariés en place n'ont pas le temps d'accomplir ou répugnent à faire...
Je trouve lamentable que nos soi-disant "maîtres de stage" n'accompagnent pas réellement et avec responsabilité durant toute la durée du stage et vis à vis du jury d'examen, les stagiaires dont ils ont moralement la responsabilité et la charge de la formation professionnelle. Et lorsque je parle de charge morale de la formation, je ne dis pas la charge réelle de l'exploitation physique et intellectuelle.
POUR MÉMOIRE :
Se former par l'apprentissage
, c'est choisir une voie de formation différente pour acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme professionnel ou par certains titres à finalité professionnelle.
Les centres de formation d'apprentis (CFA) dispensent une formation générale, technologique et pratique. En contact étroit avec le monde professionnel, ils sont le lieu privilégié d'une pédagogie spécifique à l'apprentissage de chaque métier.
Le jeune apprenti apprend un métier dans l'entreprise tout en complétant sa formation dans un CFA. Il doit s'adapter aux conditions de travail d'un milieu nouveau et apprendre à répondre aux exigences de ce milieu. En signant un contrat d'apprentissage, il entre de plain-pied dans la vie professionnelle.
L'Éducation nationale propose des formations par apprentissage dans ses lycées technologiques et ses lycées professionnels.
L'apprentissage prépare traditionnellement aux métiers de l'alimentation, du commerce de détail, du bâtiment et des travaux publics, mais aussi à des métiers qui relèvent de tous les autres secteurs d'activité : hôtellerie-tourisme, services à la personne, secteur automobile, électronique...…

Est-ce plus clair comme explication?
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Sam 27 Juil 2013 - 7:28

oui, j'ai tendance à simplifier les choses je le reconnais, sur le fond, je ne vois pas une grande différence si ce n'est le nom et les catégories professionnelles concernées,
oui l'apprentissage concerne les formations courtes le plus souvent des métiers manuels,
oui le stage concerne des étudiants qui, au contraire vont vers des métiers de formation longue et plutot intellectuelle,
mais en pratique, il s'agit quand même dans les deux d'une personne qui vient à l'entreprise pour apprendre le métier tout en continuant une formation théorique et pour obtenir un diplome

par ailleurs je reprends cette phrase :
En fait nos stagiaires en formation professionnelle obligatoire, sont très souvent livrés à eux-mêmes pour accomplir des tâches parfois subalternes, voire sans grand intérêt pédagogique, que les salariés en place n'ont pas le temps d'accomplir ou répugnent à faire...
bien sur il ne faut pas que tout le stage soit consacré à ce genre de choses, mais il faut quand même que le stagiaire voit aussi ce genre de taches, lorsqu'on débute il faut commencer par ce que l'on sait ou peut faire et il faut apprendre le fonctionnement de l'étude par tous ses cotés, si lorsqu'ils arrivent on commence à leur dire qu'il y a des taches qui ne sont pas assez bien pour eux, je plains ceux qui les auront comme collegues plus tard enfin moi je vois les choses comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Permis de former   Sam 27 Juil 2013 - 10:34

Bonjour pepita,
Ce qui m'amuse dans cet échange d'idées, c'est que ce sont deux retraités qui parlent. Les étudiants, stagiaires et salariés en poste, sont étonnamment absents du débat.
Le cœur de la question posée concerne "le permis de former".
Tu ne dis absolument rien sur un total manque de contrôle de la réelle "capacité pédagogique à former" des "maîtres de stage". N'es-tu pas étonnée de ce que dans le notariat, nos soi-disant "maîtres de stage" n'accompagnent pas réellement et avec responsabilité intellectuelle, durant toute la durée du stage leurs stagiaires pour les soutenir psychologiquement jusqu'au jury d'examen? C'est pourtant le cas des apprentis dans tous les CFA, à un tel point qu'une convention tripartite est signée entre l’apprenti, le maître de stage ou référant et le CFA.
Pareillement pourquoi n'existe-t-il aucun contrôle de la véritable compétence pédagogique de nos maîtres de stage notariaux? Auraient-ils la "science infuse"? J'en doute beaucoup pour certains d'entre eux, vu le faible niveau moyen des candidats aux examens finaux.
Cordialement.


Dernière édition par RWM le Sam 27 Juil 2013 - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Sam 27 Juil 2013 - 12:00

eh oui, nos collegues actifs sont en vacances ou fatigués Very Happy 

en ce qui concerne les formations, je pense que dans mon étude, ils sont plutot bien, ils font de tout, on ne les cantonne pas aux mainlevées par exemple, après bien sur que sur certaines choses il y aurait peut etre matière à un meilleur accompagnement, mais lorsque je compare à l'expérience que mon mari à eu lors de son apprentissage dans le bâtiment en son temps, je me dit qu'ils sont dans un 5 étoiles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Capacité pédagogique à former   Sam 27 Juil 2013 - 17:02

Bonjour pepita,
Et dans ton étude 5 étoiles de référence, comment est exercé le contrôle de la réelle "capacité pédagogique à former" des "maîtres de stage" ? Car c'est toujours ça ma question !!!
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Sam 27 Juil 2013 - 18:52

pourquoi poser la question tu sais bien qu'il n'y en a pas,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Formation professionnelle   Aujourd'hui à 15:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Formation professionnelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Formation professionnelle
» formation professionnelle
» Formation professionnelle & droit à la formation
» REMBOURSEMENT FORMATION PAR L'OPCA-PL
» POINTS DE FORMATION NON MENTIONNES SUR FICHE DE PAIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE-
Sauter vers: