SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 conjoncture actuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
AuteurMessage
lili



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mar 3 Mar 2009 - 0:28

Bonsoir RWM
De grâce, je ne suis qu'une petite employée mais ne me prenez pas pour une idiote !
Evidemment que fo n'est pas signataire du décret.
Mais c'est bien parce que ce syndicat et uniquement ce syndicat, qui lors du conseil d'administration de la CRPCEN du 21 janvier 2008, s'est allié avec le Conseil supérieur du Notariat, et ont voté un avis favorable ; si ce syndicat avait fait front commun avec l'intersyndicale, nous n'en serions pas là; et ne me parler pas de date couperet, le COR prévoyait une période transitoire significative.
Un peu de résistance n'aurait pas fait de mal, quand vous dites que nous sommes des moutons.....pff pff.
Qelle triste fin de carrière !! enfin quand je dis fin, maintenant au lieu de 4 ans qui devrait me rester à faire, j'en ai encore 9 ans, et dans quelques temps on nous dira peut être 61 ans ?
Par ailleurs, quelle place aurons dans nos études , des employées comme moi ? Cordialement
Lili très inquiète
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Confusion des problèmes   Mar 3 Mar 2009 - 0:57

Bonsoir lili,
C'est vous qui, dans votre post d'aujourd'hui 21:26 indiquez "... si fo n'avait pas signé(r) l'accord..." Ce n'est pas moi, que diable !!!
Pourquoi voudriez-vous que je vous prenne pour une idiote?
La raison essentielle de votre mécontentement est que vous n'êtes pas bien, là où vous travaillez actuellement et vous en avez tellement marre, que vous escomptiez sur une retraite à 55 ans, pour vous en sortir.
Malheureusement la gestion et les finances de la CRPCEN comme celles des autres régimes de retraite en général, ne se réduit pas à un cas particulier (fut-il le vôtre!).
Le mal être au travail ne se règle pas par un départ anticipé à la retraite. C'est une erreur d'y croire. Je crois vous l'avoir déjà dit; si vous ne supportez plus votre travail et surtout vos employeurs, changez-en.
On n'a qu'une vie, autant se la rendre agréable et surtout qu'une santé à économiser le plus possible.
Vous inquiéter comme vous le faites, ne sert strictement à rien.
Foncez, allez de l'avant, prenez des décisions énergiques; l'avenir est devant vous!
Et surtout cessez de vous lamenter sur le passé et de taper sur vos collègues syndiqués qui sont les seuls a essayer de limiter la casse voulue par nos gouvernants. Ouvrez les yeux!!!
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
turquoise



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mar 3 Mar 2009 - 10:39

Bonjour à tous,
Lili n'est malheureusement pas la seule dans cette situation, j'y suis aussi ainsi que cinq autres collègues de la même Etude.
A 55 ans nous aurons 38 années de carrière derrière nous, et puisqu'il faut aller jusqu'à 60 ans nous aurons alors 43 Années de carrière derrière nous.
Et bien oui vous avez bien compris 43 années.
Nous sommes très bien dans notre peau et dans notre Etude, mais au bout de 38 ans nous aspirons à autre chose.
Chaque jour nos patrons notaires reçoivent des CV de jeunes qui recherchent des stages pour leur BTS. Toutes les demandes repartent avec une réponse négative
Les longues carrières n'existant pas dans le notariat (il y aurait un texte en cours, mais.....je crains encore une fois le pire)
Avouez quand même que cette génération sacrifiée dont nous faisons partie méritait mieux que cela.
Bonne journée.
Turquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DANY



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mar 3 Mar 2009 - 12:10

Puisque vous avez décidé que la FGCEN était responsable de l'allongement de la durée de notre carrière avant notre retraite, il n'y a rien d'autre à vous dire, c'est désespérant mais on ne va pas continuer à épiloguer sur le sujet, ça ne sert à rien. Il y a actuellement une actualité qui est de conserver nos emplois et de ne pas nous retrouver au chômage ou avec des salariés diminués à la bonne volonté de nos employeurs.
Personne ne vous méprise, comme le pense lili, mais arrêtez de taper sur la FGCEN qui se bat réellement pour les salariés du notariat et de croire à cette utopie qu'est l'intersyndicale.
Vous voulez y croire tant pis, l'avenir nous dira qui avait raison.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mar 3 Mar 2009 - 23:57

bonsoir à tous, bonsoir rwm,
rwm vous me dîtes : "La raison essentielle de votre mécontentement est que vous n'êtes pas bien, là où vous travaillez actuellement et vous en avez tellement marre, que vous escomptiez sur une retraite à 55 ans, pour vous en sortir."

je tenais à vous dire, qu'il y a 32 ans lorsque je suis entrée dans le notariat, j'ai de suite adoré ce travail ; mon entrain de l'époque n'a jamais décliné, je n'ai jamais dit qu'avant la réforme j'étais mal , bien au contraire. J'ai dû dire ou laisser entendre que j'étais mal payée en considération du travail que je fournissais ; mais je m'en contentais car mes conditions de travail, les rapports avec mes employeurs étaient excellents, (je devine votre sourire, vous devez songer au patron paternaliste, la grande famille etc....ben oui, et alors ? j'étais bien au bureau) pourquoi partir ailleurs pour gagner un peu plus mais risquer de tomber sur un patron tyranique ; non sincèrement, avant janvier 2008 je n'escomptais pas, comme vous le supposez, sur la retraite à 55 ans pour me sortir d'une situation insupportable pour moi, car cette situation n'existait pas en ce qui me concerne.
c'est après janvier 2008 que tout s'est gâté.
Voila, je tenais à faire cette rectification.
Et lorsque vous me dites : "Vous inquiéter comme vous le faites, ne sert strictement à rien. Foncez, allez de l'avant, prenez des décisions énergiques; l'avenir est devant vous! "
C'est une plaisanterie ??
Lili
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myosotis



Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: conjoncture actuelle   Mer 4 Mar 2009 - 12:23

Bonjour,

La fusion anpe/assedic : quelle galère!

Je suis allée hier m'informer sur la CRP - elles me donnaient au compte gouttes les informations, se regardaient l'une l'autre, s'observaient pour tester la réaction de l'autre sur ses dires...
Tout cela pour s'entendre dire : Oui, mais pour l'instant la convention est ainsi, mais le 1er avril (qui n'est pas un poisson), ça va changer, mais on ne sait pas comment, sans doute pas en faveur des licenciés...........
Pour les quinquas ? ben on ne sait pas ce qu'il en sera dans 36 mois, pensez donc!!-
Je suis repartie encore plus découragée.Je vais faire un potager dans mon jardin et regarder à chaque dépense, car les temps vont être durs, avec encore deux enfants de 16 et 18 ans : faut pourtant pas se laisser abattre
la misère est moins pénible au soleil comme le chantait Aznavour on va investir les maisons de vacances du Notariat à la Ciotat... car il n'y aura bientôt plus personne!!
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Fusion ANPE et ASSEDIC   Jeu 5 Mar 2009 - 0:42

Bonsoir Myosotis,
Depuis janvier 2009, les demandeurs d'emploi s'adressent à un seul organisme, Pôle emploi, issu de l'ANPE et des ASSEDIC. Cette fusion, censée simplifier les démarches, a entraîné une refonte de l'accès téléphonique géré par un
numéro unique le 34 49.

Pour obtenir des renseignements sur la CRP, le plus simple à mon sens est de surfer sur le site
Info.assedic.fr

Cordialement

PS. Je ne savais pas qu'il y avait des maisons de vacances du notariat à LA CIOTAT.Pourrais-tu nous en dire plus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myosotis



Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: conjoncture actuelle   Jeu 5 Mar 2009 - 10:57

Bonjour

Bénéficiaire de l’ARE (donc après la CRP)

Le D. E. peut être dispensé de recherche d’emploi, à sa demande, s’il a :
* 58 ans en 2009
* 59 ans en 2010
* 60 ans en 2011


Informations de source sure, note interne Pole Emploi février 2009.

Quand on sait qu'on ne retrouvera pas de travail dans le Notariat (surtout si je les "convie" aux Prud'hommes), ce sont des informations intéressantes et vitales à connaitre...qui peuvent intéresser des quinquas. Mais demain qu'en sera-t-il?

POLE EMPLOI :J'ai sur ma feuille de convocation le 39 49 (mais pas le 34.49).
Nous croulons sous les informations, des bonnes, des mauvaises, des exactes, des imprécises..à nous effectivement de faire le BON tri.

Pour ton information, RWM,
En 1995 (ou 1996 je ne sais plus) j'étais à Paris avec mon Mari alors très actif à FO, pour défendre nos retraites : nous n'étions pas très très nombreux...
Aujourd'hui, nous sommes doublement victimes des politiques qui ont gardé la tête dans le sable trop longtemps.
C'est un constat et non une lamentation..

Encore merci de ce temps de retraite passé à nous lire, à nous répondre.

Bonne journée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipilou



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: délais ???   Jeu 5 Mar 2009 - 15:21

Bonjour,
j'ai eu mon entretien préalable de licenciement mardi 3 mars, durant lequel il m'a été remis la CRP. Il y a un flou quant aux délais auquel vous pouvez peut-être m'aider.
1- le délai court à partir du 3 ou du lendemain ?
2 - Si j'adhére avant, je pars le lendemain ?
3 - Je n'ai pas de lettre de licenciement, si elle n'est pas envoyée avant l'expiration qu'advient-il du licenciement ?
merci de vos réponses car là ça devient du harcèlement moral, un coup c'est ça deux minutes après c'est plus ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carotte2



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Jeu 5 Mar 2009 - 16:57

Bonjour pipilou,
tu peux obtenir toutes tes réponses sur le site du pôle emploi et en téléphonant au 3949.
Bon courage à toi
Carotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipilou



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: merci   Jeu 5 Mar 2009 - 17:32

Re-bonjour,
merci pour l'information mais j'ai fait le 3949 et j'ai eu 2 personnes différentes et 2 informations différentes. j'ai même fait le 3939 qui donne d'autres info.
C'est un truc de fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myosotis



Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: conjoncture actuelle   Jeu 5 Mar 2009 - 17:59

Sujet: Délai d'acceptation de la CRP
En matière de licenciement économique de deux à neuf salariés sur 30 jours l'envoi de la lettre de licenciement ne peut légalement pas se faire avant 7 jours ouvrables au minimum après l'entretien préalable. Fréquemment les lettres de licenciement ne sont envoyées que 14 jours après l'entretien préalable durant lequel chaque salarié se voit remettre une proposition de CRP. En effet le délai de réflexion CRP est de 14 jours. En cas d'acceptation de la CRP, il n'y a pas de délai de préavis, alors qu'en cas de procédure normale dirons-nous, il y a un préavis conventionnel à respecter.


une partie de réponse déjà donnée dans le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DANY



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Jeu 5 Mar 2009 - 18:36

Un article paru dans le quotidien "Le Télégramme" d'hier donne quelques astuces pour contourner ce N° de tel 3949, il est mis en place par des syndicalistes et des personnes du pôle emploi, je vous copie ci-dessous une partie de l'article qui pourra peut être vous aider à avoir des contacts plus précis. Dans l'article il est question des agences bretonnes mais peut être que d'autres numéros d'agences sont mises en ligne, on ne sait jamais.
Le site Actuchomage de l'association Apnée critique aussi la «galère» et la «déshumanisation» générées par le 39 49 et met en ligne les numéros fixes de plusieurs agences, à utiliser «avec modération», «pour les chômeurs qui souhaitent joindre plus sûrement leur conseiller». Un militant du comité a d'ailleurs publié sur son blog le numérodesagences bretonnes (http://cgtchomeursrebelles56.blogspot.com).
Bon courage à vous
Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Convention de Reclassement Personnalisé CRP   Ven 6 Mar 2009 - 1:06

Bonsoir pipilou,
Selon le Social 2009 de Francis Lefebvre que j'ai consulté ce matin au siège de la Fédération des Employés et Cadres FORCE OUVRIERE, le document remis par l'employeur avec le contenu de la CRP doit porter mention :
- de la date de remise,
- du délai imparti au salarié pour donner sa réponse,
- de la date à partir de laquelle, en cas d'acceptation de la CRP, son contrat de travail est rompu.
Quant à la lettre de licenciement, elle doit t'indiquer la durée de ton préavis qui démarre du jour de la première présentation de la lettre R avec AR, par LA POSTE au salarié.
Pour plus de renseignements syndiques-toi sans plus tarder. Ainsi tu éviteras de te croire harcelée moralement, car le harcèlement moral c'est pas ça du tout!!!
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myosotis



Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: conjoncture actuelle   Ven 6 Mar 2009 - 11:49

Les Chalets du Prariand à Megève au cœur de la Haute-Savoie ;

- Hôtel-Club Delcloy à Saint Jean de Cap Ferrat, situé entre Nice et Monaco ;

- Villa Caroline à La Baule offrant une vue imprenable sur l’océan Atlantique ;

- et Résidence locative Domaine de l’Agréou Seignosse-le-Penon dans les Landes.


Effectivement, confusion Ferrat avec Ciotat sorry Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Maisons de vacances de la CRPCEN   Ven 6 Mar 2009 - 14:27

Bonjour Myosotis,
Là, je comprends mieux.
Ton gage, pour cette erreur, sera de te rendre à pied de LA CIOTAT à SAINT JEAN CAP FERRAT en utilisant le chemin des douaniers.
C'est sublime !
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipilou



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Sam 7 Mar 2009 - 1:14

Bonsoir,
Merci RWM pour ce grand article sur la CRP. Pour ton info, mon patron ne m'a donné que 14 jours de réflexion, pas un de plus. Alors l'info ? Mon patron ne suis que les conseils de son expert comptable (parole d'évangile)
Quand je parle de harcèlement, c'est plus par rapport aux réflexions qui me sont faites à longueur de journée sur le fait que je suis encore là et que je dois travailler. Il est déjà assez dur de subir un licenciement, donc je pense qu'on peut laisser les gens bosser tranquillement jusqu'à la fin sans leur parler comme à des chiens. voilà ma pensée.
Pour le 3949, j'ai eu une personne en ligne charmante et qui m'a renseigné sur les grandes lignes mais ma collègue en a eu une autre et les infos n'étaient pas les mêmes.
Bon du coup c'est 14 jours ou 21 parce que si c'est 21, il n'y a pas beaucoup de patrons au courant et je connais d'autres personnes licenciées dans le notariat qui seraient ravies de le savoir puisqu'elles n'ont bénéficié que de 14 jours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myosotis



Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: conjoncture actuelle   Sam 7 Mar 2009 - 1:29

Cette CRP va finir par nous rendre INSOMNIAQUES!!!!!!!!!![b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Délai de réflexion pour la CRP   Sam 7 Mar 2009 - 12:09

Bonjour pipilou,
Il faut bien lire :
14 jours c'était avant le 1er janvier 2009,
21 jours c'est à partir du 1er janvier 2009

sauf à vérifier, (ce que je n'ai pas pu faire encore à ce jour) que les textes pour l'application de la nouvelle réglementation sont bien parus et applicables à la date prévue.
En tous les cas, si le Social 2009 de Francis LEFEBVRE indique bel et bien cette nouvelle réglementation, c'est qu'il a des informations sûres. Comme en matière fiscale cet éditeur est une référence...
Précision : je ne suis pas là pour renseigner les patrons-notaires licencieurs, mais pour les faire payer devant les prud'hommes, lorsqu'il commettent des erreurs de procédures et autres...
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Sam 7 Mar 2009 - 16:19

Extrait de l'éditorial
de Me Jean-Pierre FERRET Président du CSN
paru dans la revue "Notaires Vie professionnelle" n°274 de mars-avril 2009


" SE FIXER UN CAP

Comment ne pas s'inquiéter de la crise? Si elle est venue perturber la fin de l'année dernière, son accélération en ce début 2009 met de nombreux offices en difficulté. L'avis de tempête n'est pas encore levé et nul ne peut prévoir l'arrivée d'une accalmie. Mais il nous faut raison garder.
D'abord, parce qu'en temps de crise, l'affolement, la précipitation ne conduisent jamais à prendre de bonnes décisions. Garder son sang-froid est plu que jamais nécessaire. S'il faut réduire l'allure, il faut aussi préserver ses réserves et ménager son équipage pour ne pas perdre aucune possibilité de manoeuvrer à nouveau lorsque la bourrasque sera passée.
...
C'est en sachant réaffirmer ce que nous voulons être, en exprimant haut et fort ce q'est notre mission et ce à quoi elle nous engage que nous consoliderons notre avenir. Ce qui nous donne la force d'affronter le mauvais en temps et la sérénité indispensable pour attendre l'embellie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Aborder la crise autrement   Mar 10 Mar 2009 - 0:15

Lu dans le supplément du FIGARO n° 20 095 du lundi 9 mars 2009
" En pleine crise de l'immobilier, le réseau CENTURY 21 poursuit le développement de ses 930 agences.
Du 21 janvier au 21 février, CENTURY 21 organisait ses traditionnelles "journées carrières". Un mois d'information sur ses métiers et les opportunités. Le secteur immobilier est globalement en décroissance, mais le réseau n'en poursuit pas moins ses embauches et ses ouvertures.
Renforcement du réseau d'une part, mais aussi des équipes. Plus de 700 embauches sont prévues cette année sur tous ses métiers immobiliers : conseillers de vente, de location, conseillers en gestion locative, gestionnaires de copropriétés, managers...
Objectif : se rapprocher plus encore des clients. face au retournement du marché, il s'agit aussi de remplacer les départs de négociateurs échaudés par la conjoncture. "Certains ne connaissaient que le marché très porteur de ces dix dernières années et n'avaient pas forcément envie de se remettre en question, ils ont préféré partir" déclare Laurent VIMONT, président de CENTURY 21 France.

ndlr : Ah si tous les notaires pouvaient réagir pareillement, en se préparant avec leur personnel en place, à la reprise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mar 10 Mar 2009 - 9:51

je ne sais pas ce qu'il en est dans les autres régions mais chez nous la plupart des agences paient leurs négos à la com,
donc forcément celà ne leur coute pas très cher d'embaucher de nouvelles personnes puisque tant qu'ils n'auront pas réalisé une vente ils ne toucheront pas un rond
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Embauches dans l'immobilier   Mar 10 Mar 2009 - 10:04

Bonjour pepita,
Ce que tu dis n'est valable que pour les "conseillers en vente" pas pour les autres métiers immobiliers. Il faut bien lire "... conseillers en gestion locative, gestionnaires de copropriétés, managers."
Comme d'habitude, il vaut mieux "voir la bouteille à moitié pleine, quà moitié vide"!!! En pratiquant l'inverse, c'est comme cela que les (riches)médias entretiennent la notion de crise, dans l'esprit du grand public.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mar 10 Mar 2009 - 22:41

Bonsoir,

Comme convenu, nos patrons (au nombre de 4) se sont bien rendus à leur "stage sur le droit du travail".

Comme convenu, au retour, ils se sont réunis entre eux.

Sauf que, un des quatre, n'a pas voulu assister à cette réunion, car pas d'accord avec les 3 autres... il est donc arrivé 5 minutes avant la fin de la réunion.

Il n'est pas d'accord (je précise que je fais malheureusement partie des 4 personnes travaillant pour lui) pour que son équipe (plutôt ses larbins) passe au 35 heures (nous sommes en effet au 37 et 39 heures avec le paiement d'heures supplémentaires que ça implique).

Donc les 3 autres ayant envisagé un chomage partiel se retrouvent bien ennuyés, car aucun de ces 3 n'a suffisamment de .... (oui, vous me comprenez Wink ) pour aller contre mon patron Mad Mad

Y'a pas un problème là Question No

Donc en résumé mon patron souhaiterait des licenciements à la place du chomage partiel.

Mais je ne vois pas comment ils peuvent procéder à des licenciements tout en conservant une partie de leur personnel payée en heures sup. confused

Je précise que nous n'avons pas de délégués du personnel, pas d'entretien annuel d'évaluation, rien, le vide, le néant quoi No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myosotis



Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: conjoncture actuelle   Mer 11 Mar 2009 - 0:33

Bonsoir Gracky

Nous avons le même à l'étude, je veux dire le .....enfin le faible quoi!! un toutou, une carpette. Cela dit, il va au devant d'ennuis tant pis, Il faudra qu'il assume sa lâcheté.

Incroyable comme situation à ton étude, car là c'est trois contre un : l'union ne fait même pas la force.

Notre premier entretien "informel" a eu lieu le 27 Novembre. Mais chez vous, peut-être allez-vous passer la crise s'ils mettent du temps à prendre une décision ?

Combien d'employés êtes-vous ? si pas de D.P. et plus de 10 salariés : cela est jouable aux prud'hommes non ?? study

En t'écrivant, j'en avais oublié mes doutes... qui persistent!!
Essayons de positiver scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Aujourd'hui à 19:35

Revenir en haut Aller en bas
 
conjoncture actuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Valeur du point, nouvelle classification, dernières actu
» trahison et dégout
» [Droit général]carte "Actuel" : Réduction Transport TER
» Qantas ! QF ! QFA !
» Acomba, nouvelle génération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: DIVERS :: DEVENIR DU NOTARIAT-
Sauter vers: