SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 conjoncture actuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
AuteurMessage
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Ven 3 Oct 2008 - 1:22

Immobilier

30000 détenteurs de crédits-relais pourraient avoir des difficultés à rembourser leur prêt faute de parvenir à revendre dans les délais leur précédent logement en raison de la crise immobilière, estime l'Association française des usagers de banque (Afub).

Construction

Le nombre de mises en chantier de logements en France a reculé au cours de la période allant de juin à août, pour atteindre 106689 soit 13,1% de moins qu'un an plus tôt, selon le ministère de l'Ecologie.
Au cours des 12 derniers mois (septembre 2007 à août 2008), le nombre de mises en chantier est en repli de 9,5 %.
(Source : LIAISONS SOCIALES Quotidien - Bref social n° 15210 du 2.10.2008)

ndlr : ce n'est pas bon signe pour l'activité immobilière du notariat et nos emplois, même s'il y a du retard à rattraper dans des dossiers et les successions notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mar 7 Oct 2008 - 23:14

Source "le Parisien"

"50 agences du réseau d'agences immobilières ORPI, le premier en France avec 1.450 points de vente, ont dû ou vont devoir fermer leurs portes en 2008 faute de clients en nombre suffisant. Ce nombre de fermetures s'explique par la baisse du nombre de transactions immobilières en moyenne de 11 % dans notre réseau à la fin septembre par rapport à septembre 2007 a expliqué hier son président Bernard Cadeau. Il souligne pourtant que de par leur organisation les réseaux d'agences seront clairement moins impactées par la crise que les agents indépendants, plus fragiles par nature.
ORPI qui réalise 65.000 trnasactions par an, est le premier réseau d'agences immobilières en France à révéler le nombre de fermetures d'agences depuis le début de la crise immobilière".

No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Ven 10 Oct 2008 - 20:38

Bonsoir,

Quelqu'un sait-il, s'il y a actuellement des licenciements dans le notariat, car je n'en entends pas parler Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Ven 10 Oct 2008 - 22:25

Bonsoir gracky,
A l'occasion de la permanence juridique tenue chaque mardi au siège du Syndicat Général des Clercs et Employés de notaire FO de PARIS et Région parisienne, il est rentré un dossier de licenciement par semaine en moyenne. Plusieurs licenciements économiques importants sont en cours sur Paris. En province des dossiers de demande de mise en chômage partiel sont en cours d'instruction.
Nous en saurons plus, lors de la réunion de la Commission Nationale Paritaire de l'Emploi au CSN qui recense chaque trimestre les licenciements qui lui sont signifiés en application de l'article 12.2 de la CCN du notariat du 8 juin 2001.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Sam 11 Oct 2008 - 0:37

Merci pour ta réponse RWM

Chez nous ils attendent la fin de l'année pour prendre une decision, mais je pense qu'ils vont licencier ou en tout cas se sera du chomage partiel pour certains pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Dim 12 Oct 2008 - 0:33

Bonsoir gracky,
Tu parles de "chômage partiel pour certains".
Sais-tu que la réduction ou la cessation d'activité dans le cadre d'un chômage partiel, doit être temporaire et collective.
La mise en chômage partiel ne peut donc pas concerner un seul salarié
(Cass. soc. 19 juillet 1995 n°91-45.676)
Au cas d'une proposition de chômage partiel limitée à certains salariés de l'office, n'hésites pas à consulter l'inspection du travail ou ton syndicat. En vertu de quels critères objectifs certains salariés seraient-ils frappés par le chômage partiel et pas d'autres ?
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Dim 12 Oct 2008 - 23:06

Bonsoir RWM,

Merci pour l'info, je ne savais pas confused

Bon, mais je présume que mes patrons le savent eux... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Dim 12 Oct 2008 - 23:30

Bonsoir gracky,
Que tes patrons le sachent, ça c'est beaucoup moins sûr !
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mar 18 Nov 2008 - 0:42

Bonsoir,

Je suis étonnée que l'on ne parle nulle part des licenciements actuels dans le notariat.

Je suppose pourtant qu'il doit y en avoir beaucoup en ce moment.

Pour nous, les patrons vont bientôt se réunir confused

Pas bon signe No

Ca sent le roussi pale


Dernière édition par gracky le Jeu 22 Jan 2009 - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mar 18 Nov 2008 - 1:01

Bonsoir gracky,
Nos collègues répugnent, et je les comprend, à parler des licenciements dans la profession, dès lors qu'ils savent qu'ils peuvent être concernés.
La crise qui s'enfle est aveugle et ne pardonne personne.
Plus concrètement mon syndicat accueille en moyenne 3 personnes concernées par une mesure de licenciement, lors de sa permanence du mardi et ce depuis plusieurs mois.
Pour beaucoup la crise est une fatalité. Ils hésitent à se défendre, alors que le respect de la procédure et les motifs sont souvent très contestables. C'est leur choix, souvent par crainte d'être "grillés" dans la profession, comme le leur font croire (habilement je pense...) leurs employeurs... Alors que c'est totalement faux, bien entendu.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clerceb



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Ven 28 Nov 2008 - 12:57

bonjour à tous, je suis actuellement en province et ça ne va guère mieux
réunion au sommet la semaine prochaine, mon patron commence à parler de chômage partiel également
une de mes collègues dont le congès mat 80 % a expiré, est restée à 80 % après accord avec mon patron
ce dernier encourage vivement les futures maman à se mettre au boulot pour éviter de remplacer les clers, pas de bol c'est la comptable qui a ouvert le bal mais je pense qu'il va former l'une de nous, pour éviter aussi de la remplacer

voilà en résumé c'est pas mieux chez le voisin et pourtant on continue à faire des bénéficies malgrè la baisse des actes (dixit la comptable!)
bon courage à tous et à toutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mer 3 Déc 2008 - 23:53

...


Dernière édition par gracky le Jeu 8 Jan 2009 - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Jeu 4 Déc 2008 - 0:09

Bonsoir gracky,
Merci beaucoup de nous tenir au courant du déroulement de ces évènements autour d'éventuels licenciements secs.
C'est bien la démonstration qu'avec un peu de reflexion et de recul, il est toujours possible de trouver des solutions intermédiaires... Le licenciement ne doit être que l'ultime solution et non pas la première idée...
Nous comptons tous sur toi, pour nous tenir informés de l'évolution de la situation.
Je veux être intimement persuadé, qu'avec un minimum de résistance des salariés, habilement organisé, vous pourrez tous passer ce temps de crise, car il y a toujours un courant minimum d'affaires à faire dans le notariat. Mais pour cela, il ne faut pas que nos patrons se croient installés sur la "chaise curule" !
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Jeu 4 Déc 2008 - 0:19

Re bonsoir,

Je travaille depuis 8 ans dans cette étude en étant pratiquement continuellement "surbookée", et en ce moment j'avoue qu'il y a plus qu'un "léger flottement".

Quand je vois le peu de dossiers (de vente) pour les mois de janvier et février dans notre service (et dans les autres aussi d'ailleurs), je me pose quand même des questions Crying or Very sad confused

Bien sur, je vous tiendrais au courant.

Merci de ton soutien RWM.


Dernière édition par gracky le Jeu 8 Jan 2009 - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Ven 5 Déc 2008 - 23:44

INDEMNISATION DE CHOMAGE PARTIEL : MODE D'EMPLOI

Devant les perspectives économiques et la recrudescence des salariés privés de leurs emplois définitivement ou temporairement, la Confédération FORCE OUVRIERE vient de faire paraître une circulaire technique sur le CHOMAGE PARTIEL. Cette circulaire n°248/2008 du 4 décembre 2008 est à la disposition de tous les syndiqués. Il leur suffit pour cela de s'adresser à la FGCEN-FO 31 rue du Rocher 75008 PARIS. E-mail : fgcen-fo@wanadoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ciboule



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Sam 6 Déc 2008 - 23:14

bonsoir,
J'ai toujours autant de travail, les dossiers rentrent.... mais après avoir monté les dossier, établi les promesses et les compromis, de plus en plus d'acquéreurs ont des refus de prêt ; on travaille.... pour rien ! c'est très décourageant.
sinon, depuis une nouvelle association dans mon étude, les réflexions de certains comme quoi on est trop nombreux, il n'y a pas de quoi être optimiste.... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Lun 8 Déc 2008 - 13:02

Bonjour ciboule,
Voudrais-tu sous-entendre qu'une association dans un office notarial, en pleine période de crise, est obligatoirement "la porte ouverte" à des licenciements ? (sans jeu de mots)
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Lun 8 Déc 2008 - 21:16

INDEMNISATION DU CHOMAGE PARTIEL

Face à la dégradation de la situation économique et à la recrudescence du recours au chômage partiel la Confédération FORCE OUVRIERE appelle le patronat à ouvrir sans délai une négociation interprofessionnelle sur la prise en charge du chômage partiel.
FO revendique ainsi une meilleure indemnisation pour les salariés victimes d'une mise en chômage partiel et demande également à l'Etat de prendre ses responsabilités en la matière.
(Source : Service de presse FO - communiqué du 08.12.2008)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ciboule



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mar 9 Déc 2008 - 22:23

C'est très souvent qu'après une nouvelle association, les nouveaux dirigeants veulent se débarrasser des "vieux" qui coutent trop cher - c'est ce qu'ils disent - et les poussent gentiment vers la porte.... en ce qui me concerne c'est la première fois que je vis cette situation, mais beaucoup de mes collègues qui ont "fait" plusieurs études le disent

j'ai aussi connu pendant assez longtemps une période de chômage partiel vers les années 1990 ; tout le monde a été mis à 10 % de temps et de salaire en moins ; le problème c'est que le tra vail était plutôt mal réparti, et surtout, quand on nous a contraints à accepter ça, on nous a dit que ça durerait le temps que les affaires reprennent ; nos patrons de l'époque en ont abusé et on "tiré" dessus le plus longtemps possible ; au moment où je fais des comptes pour ma retraite, ces années-là se font sentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mer 10 Déc 2008 - 0:55

Bonsoir ciboule,
Tout ce que tu dis est malheureusement très vrai.
Merci de nous le rappeler car ça recommencera ... après la présente crise.
C'est la roue qui tourne !
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leia



Nombre de messages : 3
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mer 10 Déc 2008 - 10:04

Bonjour,

J'ai connu le forum en cherchant le site de la FGCEN et apprends beaucoup par la lecture de vos posts. Merci à tous.
Profitant de la baisse d'activité, notre patron nous impose le passage aux 35h, par une réduction du temps de travail hebdomadaire,et de nouveaux horaires défavorables aux employés.
Ce n'est qu'un début mais l'ambiance qui était jusque là bonne est déjà dégradée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Mer 10 Déc 2008 - 13:14

Bonjour leia,
Bienvenue sur le forum des salariés du notariat.
Merci beaucoup de nous avoir indiqué comment tu as découvert notre forum.
Concernant les nouveaux horaires de travail, si ton entreprise est dotée de délégués du personnel, n'oublies pas qu'ils doivent donner leur avis.
Ton étude compte-t-elle plus de 11 salariés ?
Il est également indispensable que le nouvel horaire collectif, s'il s'agit bien d'un horaire collectif, doit être déposé par l'employeur à l'inspection du travail.
Quoiqu'il en soit, face à la crise que le notariat traverse actuellement, tout comme d'autres professions, vous avez tout intérêt à vous serrer les coudes, plutôt qu'à laisser l'ambiance se dégrader.
Conseil amical et solidaire d'un ancien clerc qui a connu et subi les conséquences de crises de l'immobilier, quasi identiques à celle que nous traversons.
N'hésites pas à intervenir sur notre forum et à nous tenir régulièrement informés de l'avancement de la situation que tu connais. C'est utile à tous ceux qui nous rendent visite, même s'ils n'osent pas intervenir. D'avance merci.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leia



Nombre de messages : 3
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Ven 12 Déc 2008 - 1:37

Bonsoir RWM et merci pour ta réponse.
Nous sommes effectivement plus de 11 mais nos délégués n'ont pas été convoqués.
Les nouveaux horaires ne s'appliquent qu'aux employés qui font actuellement 37h et qui vont donc perdre soit les RTT, soit le supplément de salaire puisque le choix nous avait été laissé.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alienor35



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Ven 12 Déc 2008 - 11:49

Bonjour,

Tout d'abord j'ai connu ce site lors de l'entrée en vigueur de la loi TEPA tout à fait par hasard et tout ce que je trouve ici comme messages m'enrichit.

Cette fois j'interviens pour dire que je travaille ds une étude de plus de 20 salariés (initialement !!) Nos patrons souhaitent réduire notre temps de travail de 39h à 35h avec réduction de salaire après avoir remercié 5 personnes déjà; cela ne suffit pas. Les compromis ne rentrent pas, le mois de janvier est désespérément vide a priori.

Nous souhaiterions que cette mesure soit limitée ds le temps, peuvent-ils s'engager sur ce point ? et quelle serait la force d'un tel engagement ?

Par ailleurs, ds un pareil cas les salariés travaillant déjà à 80% de 39h ne seraient pas visés par cette réduction du temps de travail ; est ce normal ?
Ne devraient-ils pas passer à 80 % de 35 h ?

Enfin quid d'un congé parental à 80 % commencé sous l'empire des 39h et de la réduction à 35 h par la suite de l'horaire collectif de l'entreprise. Ce congé deviendra t-il 80 % de 35h obligatoirement ?

Merci de m'éclairer sur ces points
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Sam 13 Déc 2008 - 1:49

Bonsoir leia,
Voici le texte de l'article L3171-2 du code du travail :
"Lorsque tous les salariés occupés dans un service ou un atelier, ne travaillent pas selon le même horaire collectif, l'employeur établit les documents nécessaires au décompte de la durée du travail (ndlr : pointeuse possible) des repos compensateurs acquis (ndlr : RTT) et leur prise effective pour chacun des salariés concernés.
Les délégués du personnel peuvent consulter ces documents."

Donc tu peux leur communiquer cette information afin qu'ils fassent leur boulot d'élu. Ni plus, ni moins.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: conjoncture actuelle   Aujourd'hui à 7:57

Revenir en haut Aller en bas
 
conjoncture actuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Valeur du point, nouvelle classification, dernières actu
» trahison et dégout
» [Droit général]carte "Actuel" : Réduction Transport TER
» Qantas ! QF ! QFA !
» Acomba, nouvelle génération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: DIVERS :: DEVENIR DU NOTARIAT-
Sauter vers: