SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 IMM PARIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipilou



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: IMM PARIS   Lun 24 Aoû 2009 - 13:05

Bonjour à tous,

licenciée depuis le mois de mars, je suis les cours à l'IMM de Paris en vue du passage de l'examen de 1er clerc. J'y suis depuis 4 ans en suivant pour le 1er cycle, les cours par correspondance (salariée du notariat) et l'année dernière en 2nd cycle les cours tous les lundis.
Comme vous devez le savoir, pour passer l'examen de 1er clerc, il faut suivre les cours de 2nd cycle et avoir un emploi salarié à temps plein.
Or la "crise" a fait que bon nombre d'étudiants et salariés ont, soit pas trouvé de stage, soit perdu leur emploi.
Malgré des demandes auprès de l'école, nous ne savons pas si des dérogations seront accordées et pour quelle durée.
Comment les notaires qui veulent, soit disant, des personnes qualifiées, ont pu nous couper l'herbe sous le pied à un an ; ils nous ruinent 3 ans de notre vie.
Avez-vous des infos dans les études car de l'extérieur je n'arrive à rien ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: IMM PARIS   Mar 25 Aoû 2009 - 5:58

vous oubliez un peu vite que depuis un an, un certain nombre de personnes qualifiées et avec expérience se sont retrouvées larguées au bord du chemin, il me semble donc logique que si on licencie du personnel en place ce n'est pas pour prendre en même temps des stagiaires, meme si je comprends que celà puisse vous poser un problème.
Un espoir sans doute pour vous : lorsque ça reprendra et qu'il recommenceront à embaucher vous serez peut etre les premiers à en profiter car moindre coût qu'un clerc expérimenté et quand je vois les courriers de demande qui arrivent à l'étude, prêts à tout et corvéables à merci ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipilou



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: IMM PARIS   Mar 25 Aoû 2009 - 12:14

je n'oublie pas "un peu vite" car je suis dans le lot !!! je comprends votre position mais j'étais déjà salariée dans le notariat avant d'entamer cette formation, contrairement aux "jeunes" qui sortent de l'école.
De plus, les jeunes ont moins de difficultés à trouver un stage que les personnes situées dans ma catégorie. Comme vous le dites si bien un contrat d'apprentissage coûte moins cher qu'un salarié ayant de l'expérience.
Au final, aux dernières nouvelles d'hier, les personnes ayant plus de 6 mois d'inactivité ne pourront pas passer l'examen.
Outre le chômage, je ne peux pas terminer ce que j'ai commencer. C'est tout ce que je voulais dire, et on se sent bien seul face à ces 2 situations révoltantes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: IMM PARIS   Mar 25 Aoû 2009 - 13:13

oui en effet je pensais que tu t'exprimais en qualité de jeune stagiaire et non en employé déjà confirmé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipilou



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: IMM PARIS   Mar 25 Aoû 2009 - 18:12

Rebonjour,
Pour ceux que ça pourrait intéresser, j'ai appeler le CSEN qui m'a renseigné avec une gentillesse jamais vue. Ils valideront 14 mois d'activité au lieu des 24. Il est possible de travailler hors notariat dans le domaine de l'immobilier, administratif juridique, services juridiques (mais à valider auprès de l'école). Tout se fera sur dérogation, donc à tenter peut-être, en sachant que là c'est un investissement financier (pas de prise en charge OPCA pour les salariés biensûr) et le coût est élevé.
Si j'ai d'autres infos je ne manquerais pas de les donner.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Effets indirects de la crise notariale   Sam 29 Aoû 2009 - 22:08

Bonsoir pipilou,
Ton post du 24 courant a retenu toute mon attention.
Tout d'abord les IMN (et non IMM) ne sont, pas plus que toi, responsables des conséquences indirectes de la crise qui frappe (aussi) le notariat.
Ensuite, les IMN ne sont pas autorisés à solliciter des dérogations aux décrets qui reglementent la formation professionnelle de base dans le notariat. C'est un point de droit que tu devrais connaître.
C'est au Conseil Supérieur du Notariat d'agir, par l'intermédiaire du CNEPN.
Le fait que tu sois déjà dans la profession avant d'entamer cette formation diplômante (en voie de disparition, donc sans réelle valeur professionnelle) ne peut en aucun cas t'exclure des conséquences indirectes de la crise. Les difficultés sont pour tout le monde, sans exception !!! Malheureusement pour toi.
C'est une leçon de la vie et tu auras à en connaître d'autres, sans aucun doute.
Courage et volonté, ce n'est pas la fin du monde et il y a plein d'autres métiers passionnants, auxquels la formation que tu as (certainement) acquise, te permettra d'accèder.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipilou



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: IMM PARIS   Mer 2 Sep 2009 - 18:47

bonjour RWM,
ton post du 29 août dernier a retenu également mon attention. Je me suis dès le 25 août rapproché du CSN et du CSEN.
La formation de clerc va certes disparaître mais n'en demeure pas pour autant mauvaise. Elle permet par la suite l'intégration en Master droit notarial.
De plus, même si ce diplôme, comme tu le penses, n'aura plus de valeur professionnelle, il permet d'acquérir de nombreuses bases juridiques nécessaires à la profession de clerc, ou à d'autres professions, à mon avis.
Du haut de mes 40 ans, je connais la dure réalité de la vie, et ne me laisse pas abattre. Je voulais juste exprimer un sentiment de révolte vis-à-vis de certains notaires qui ont fait leur ménage afin de préserver leur fort niveau de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: IMM PARIS   Jeu 3 Sep 2009 - 22:41

Bonsoir pipilou,
Ne me fais pas dire, ce que je n'ai jamais dit : "la formation de clerc ne va pas disparaître", c'est le diplôme de premier clerc qui va être supprimé et remplacé par un BTS. Ce n'est pas la même chose. De la même manière, je n'ai jamais contesté la qualité des formations dispensées par les Ecoles de Notariat devenues récemment Instituts des Métiers du Notariat. Certes les résultats aux examens préparés, sont de moins en moins bons, si j'en juge par le grand nombre de mentions "passable" obtenues par les étudiants dont les résultats figurent régulièrement au tableau d'affichage sur la porte de l'IMN PARIS. Mais cela n'est pas forcément lié à une mauvaise qualité des enseignements théoriques et pratiques...
Pour être plus précis, dans l'information, il faut savoir que la formation au Master1 Droit mention Droit Notarial est accessible aux titulaires d'un diplôme national conférant le grade de licence en droit ou :
- d'un diplôme équivalent dans un domaine compatible avec les enseignements du M1 Droit mention Droit Notarial;
- d'un diplôme jugé équivalent par une commission pédagogique qui examine le cursus des candidats, ainsi que l'expérience peofessionnelle en vue d'une validation des acquis professionnels.
A mon avis, dans ton cas, il n'y à point d'impasse.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Rupture de formation pour cause économique   Ven 23 Oct 2009 - 22:09

Mais que fait donc la profession notariale?

De très nombreux jeunes en cours de formation dans les Instituts des Métiers du Notariat (IMN), notamment en 2ème cycle (1ère et 2ème année) sont victimes de licenciements économiques. De ce fait, ils se retrouvent brutalement coupés de toute relation tant avec l'OPCA PL, le FONGECIF, l'INAFON et se voient contraints d'abandonner leur formation pour des raisons financières.
Par ailleurs, Pôle Emploi leur rétorque que suivre une formation (2ème cycle : 1 journée par semaine) va à l'encontre d'une recherche active d'emploi! Ce surprenant discours est totalement en opposition avec les discours officiels tant au niveau de l'Etat que de la profession (CSN).
Y-aurait-il pour ces jeunes, issus notamment de la promotion sociale, via le 1er cycle ENENC, une possibilité d'obtenir une aide pour le financement des déplacements à l'IMN, partant du constat que de nombreux IMN leur font remise des droits de scolarité?
Si la profession abandonne ces jeunes et moins jeunes, il est à craindre que les efforts de mise en place des nouvelles formations, se révèlent vains et sapent toute communication notariale, sur l'attractivité des métiers du notariat vis à vis de la jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pipilou



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: surprenant RWM   Ven 30 Oct 2009 - 17:45

Bonjour RWM,
je pourrais penser que tu as reçu ton compte-rendu de rendez-vous Pôle-emploi car ce que tu dis est ce que l'on ma écrit et dit.
Comme tu le sais tous les mois, nous licenciés rencontrons notre conseiller qui nous fait un beau rapport. le mien, celui d'octobre indique "[/i]la perspective de reprise dans votre secteur d'activité n'est pas probante et les offres sont de plus en plus rares... difficultés financières quant à la poursuite des cours..." Ma conseillère m'a indiqué que le fait d'aller à l'école une journée par semaine entravait ma recherche d'emploi, que comme cette formation est post bac, elle ne pouvait pas être financée par le Pôle-emploi. Donc au final j'abandonne ma dernière année, financièrement premièrement, et n'en voyant plus l'utilité car comme tu l'as indiqué, l'école ne peut déroger au décret qui prévoit 24 mois d'activité durant les 2 ans de formation. Bien que je sois salariée depuis 5 ans, ils ne peuvent pas valider l'expérience d'avant la formation. Aussi, je n'ai pas la certitude de pouvoir passer l'examen, je dois financer (coût élevé), je dois solliciter à la fin de ma CRP (dans 10 jours) l'autorisation de maintien de mes droits pour le mercredi (journée d'école) ce qui n'est pas gagné. Donc si en plus on ne me paye pas durant les jours de formation, je vais manger des pâtes tous les jours !!!
Beaucoup d'incertitudes et franchement le doute de faire une bêtise en arrêtant !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: IMM PARIS   Ven 30 Oct 2009 - 19:29

Bonsoir pipilou,
Rassures-toi, je n'avais pas l'oreille collée à la porte de ton conseiller, mais en tant que juriste bénévole assurant chaque semaine, une permanence en droit du travail réservée à tous les salariés et étudiants du notariat de Paris et Région Parisienne, je collecte un certain nombre d'informations et de réactions. Pär ailleurs étant négociateur syndical FO au sein de la Commission Mixte Paritaire qui siège chaque mois au Conseil Supérieur du Notariat, il vaut mieux être correctement informé de ce qui se passe "derrière les panonceaux", comme on disait autrefois.
Bon courage à toi, car je conçois tout à fait que tu trouves la profession très ingrate à l'égard des jeunes salariés qui veulent s'investir intellectuellement dans le métier de clerc de notaire, voire de notaire.
Je suis personnellement navré de cet état de fait. Pour preuve je viens de refuser de participer à un débat au sein du prochain Forum des Métiers qui doit se tenir fin novembre à la Porte de Versailles, car je ne souhaite pas inciter des jeunes à rejoindre le notariat en ces temps de réduction massive des effectifs salariés et d'abandon pur et simple, des étudiants en formation notariale.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: IMM PARIS   Sam 31 Oct 2009 - 7:49

de toute façon ils abandonnent tout le monde,
aussi bien les jeunes en formation que les employés qui se consacrent à leurs entreprises depuis de nombreuses années,
je trouve la position du csn depuis quelques temps particulièrement dure vis à vis des collaborateurs du notariat et j'espère, je souhaite, qu'ils le paient très cher même si je ne sais pas encore comment...
mais quelque part ils ont raison d'en profiter, quand je vois comment réagissent les jeunes collegues lorsqu'on les interpelle sur les sujets graves, tels la retraite, la crpcen ou autres,
c'est : nous on s'en fou, ça ne nous concerne pas en tout cas pas de suite, surtout ne pas me faire remarquer, ne pas indisposer mon notaire patron, ne pas compromettre ma progression à l'intérieur de l'étude, ne pas risquer de me faire licencier s'il devait y avoir une charrette, etc etc, bref, individualistes à fond, alors avec de tels moutons qui ne bougeront jamais le petit doigt eh bien faut pas pleurer si en face on en profite, la profession est très ingrate peut etre, mais ce n'est pas en faisant comme celà qu'on se fait respecter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surfine



Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: IMM PARIS   Sam 31 Oct 2009 - 11:38

Ola Pépita !
Non, tu ne vas pas te mettre toi aussi à céder au pessimisme ambiant !
Bien que je te comprenne, car il m'arrive de temps en temps d'avoir envie de baisser les bras, ce n'est vraiment pas le moment de flancher !
En effet, faisons fi des apparences, et considérons seulement que nos collègues n'ont pas vraiment conscience de la situation, non pas parce qu'ils sont idiots, mais parce que les informations ne leur parviennent pas forcément, ou de manière tronquée, ou qu'ils en sont restés aux bagarres intestines dont nous n'évoquerons pas le sujet ici.
Je fais confiance à leur sens des responsabilités.
Cependant, je suggère qu'ils n'attendent pas que toutes les pistes de défense de la part des syndicats soient épuisées pour réagir, car devant le "mur" que nos défenseurs ont en face d'eux, il nous reste à nous prendre en mains pour faire entendre nos voix, tout en soutenant leur action, car si nous ne bougeons pas nous-mêmes, ce sera la porte ouverte à toutes les dérives...
Cette caisse doit perdurer. Nous la méritons, et elle nous mérite !
Comme on dit chez moi :
Il est trop tard de serrer les fesses quand on a fait dans le pantalon !)...
En tout cas, je te remercie de tes interventions sur ce forum, qui permettent au moins de relancer un peu le débat.
Je remercie au passage RWM pour tout le travail accompli depuis si longtemps (ainsi que ses petits camarades).
Merci Pépita
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: IMM PARIS   Aujourd'hui à 3:01

Revenir en haut Aller en bas
 
IMM PARIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joanna Paris
» Petite nouvelle sur Paris
» Crèche privée multi-accueil Paris Est
» SPIP : Direction Interrégionale de Paris
» journée du 20 mars 2012 à Paris, demandez le programme ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: FORMATION PROFESSIONNELLE DE BASE-
Sauter vers: