SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Climat social dans les offices notariaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Jeu 25 Oct 2007 - 23:58

Bonsoir GRIBOUILLE,
A propos de petits-congés, sais-tu s'il existe encore un comité mixte dans ton département? En effet de plus en plus de départements n'ont plus de syndicat en état de marche, donc plus comité mixte qui fonctionne faute de candidats salariés et dans ces conditions le résultat premier est clair : il n'y a plus de petits congés, puisque personne pour en négocier. Et ce n'est pas les patrons qui vont collectivement aller de l'avant sur le sujet, faux pas rêver!
En ce qui concerne l'attribution de jours de RTT en contrepartie de temps non travaillé, il faut prendre et ne rien dire. C'est aux patrons à se renseigner sur leurs obligations en la matière. Pour une fois qu'ils se trompent en faveur de salariés on ne va pas être plus royaliste que le roi!
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gribouille



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Ven 26 Oct 2007 - 12:13

bonjour,

oulala pas d'inquiétude ce n'est pas moi qui vais aller dire à mes employeurs qu'ils se trompent au niveau du calcul des R.T.T. de mes collègues.
Comme tu le dis RWM c'est à eux de se renseigner.

En ce qui concerne le comité mixte je ne pense pas qu'il en existe un dans mon département, va falloir que je me renseigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nougat



Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Sam 27 Oct 2007 - 17:00

gribouille a écrit:
Bonjour,

Personnellement même si je ne vis pas pour travailler (d'où mon choix d'un mi-temps) j'apprécie le travail que je fais.

Je travaille dans une petite étude de 3 notaires et 10 employés répartis sur deux sites.

L'ambiance est très agréable, j'irais même jusqu'à dire familiale.

En ce concerne les horaires, il faut que le travail soit fait donc on ne regarde pas la montre, mais toutes les heures supplémentaires sont récupérées, si l'on a besoin de partir une heure plus tôt, on récupére entre midi et deux.

L'année dernière nous avons eu le 26 au matin et le 2 au matin en cadeau.
Cette année nous devrions avoir le 24, le 26 décembre au matin ainsi que le 30 et le 2 janvier en cadeau.
Les autres ponts ont été récupérés sur les jours de vacances et sur les R.T.T.

Les deux structures ont une cuisine donc on en profite pour faire chauffer l'eau pour le thé de 4 heures Very Happy .

Les salaires sont corrects, la mutuelle nous est offerte, par contre pas de ticket restau, comité d'entreprise et autres avantages.

Les locaux sont un peu vieillots mais il y fait bon l'été et chaud l'hiver.

Donc même si des fois il arrive que le patron soit un peu à cran (dans ce cas on l'évite) il y fait bon travailler

C'est le rêve........................!chez vous!!!!!!!!!!!!!!!Avant chez nous aussi c'était comme ça. On piquait même parfois des fous rires avec les boss lors de petits gouters en commun. Et on repartait tout content au boulot parce qu'un peu d'humanité et d'humour dans une journée de labeur, ça donne du courage à revendre et du coeur à l'ouvrage. Ca fait du bien de lire des messages comme le tien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Mar 25 Déc 2007 - 23:18

Managers français au piquet

"Mous et incompétents. Telle est, en substance, l'opinion que les français se font de leur supérieur hiérarchique. Tous, certes, ne sont pas visés. Mais globalement, les dirigeants français, se révèlent plus mauvais qu'ailleurs, selon une étude réalisée par le cabinet de conseil en gestion des ressources humaines BPI et l'Institut BVA auprès de 5 500 salariés dans 10 pays" relève Le Monde (11-12).
Les notaires français ne sont pas concernés (le plus grand nombre) ... ils ne savent pas même pas ce qu'est un manager !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
QUARANTAN



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: MANAGER DANS LES ETUDES   Sam 29 Déc 2007 - 0:40

Bonsoir
Pour le management dans mon Etude, c'est tout simplement aberrant
Les patrons sont tellements nuls sur ce plan, qu'il ont fini par réconcilier des collègues qui ne s'entendaient pas (si si ça existe partout) pour faire l' unanimité contre eux. (pour diverses raisons)
Ceux qui les remettaient ouvertement à leur place, en ont eu ras le bol.. aucun changement, ils sont partis, pour l' instant en dehors du notariat
Les autres ralent par derrière, et la chaudière du mécontentement couve
Je serai parti à la retraite avant qu'ils aient fait le pas (courageux ?) de se syndiquer pour lutter d'une manière constructive et efficace.
Misère
PS. Ce message n' appelle pas de réponse, autre que de l' action, chez vous, à votre niveau, comme je le fais. Merci, bien cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valou



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Comment vous dire ?...   Dim 30 Déc 2007 - 22:43

Tout d'abord bonjour à tous, çà faisait un bout de temps que je n'étais pas passé par le forum...
Ce sujet de climat social tombe à pic en ce qui me concerne...
En ce mois de décembre, on nous verse notre 13ème mois et, dans mon étude, des primes s'y ajoute...
Vous allez me dire : bravo ! enfin des patrons qui ont compris comment encourager leurs salariés !! QUE NENNI !!!
Ces fameuses primes, elles sont faites à la tete du client... Vous commencez à sentir venir le malaise ?
Comment doit on réagir lorsque votre prime de cette année est encore plus minable que celle de l'an dernier ? (à savoir 200 € brut et l'an dernier 300 € brut....)
Alors j'en entends déjà s'écrier : mais de quoi elle se plaind celle là, elle a une prime et elle ose venir pleurer sur un forum !!
Oui mais, ce qu'il faut savoir, c'est le message que ces chers patrons délivrent par le biais des montants attribués... Ce dont ils ne se doutent pas c'est que chez nous, on se parle entre collègues (bien sur pas toutes mais certaines quand meme...) et donc on sait qui a quoi...
Je ne suis pas jalouse de mes collègues, loin de là, leurs primes, elles ne les ont pas volées ! mais moi aussi je bosse bien, quand j'ai un "trou" et plus de dossier à instruire, je vais voir mes collègues et propose mes services pour les soulager dans leurs dossiers, je me suis meme proposée pour faire les soldes de compte, vu que chez nous c'est la bérézina complète pour ce secteur...
Et voilà le remerciement...
J'ai donc demandé à les voirs et à demander ce qu'ils avaient à me reprocher, si toutefois ils ont quelquechose à me reprocher... mais franchement et objectivement, je ne vois pas...
Donc moi niveau management, je leur mets 0 et pourtant on a entrepris la DQN !!!!
Enfin, j'envisage de quitter cette étude, mais bon... est ce une bonne idée ?
Bref haut les coeurs et bonne fin d'année à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valou



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: complément...   Lun 31 Déc 2007 - 0:12

en me relisant je m'aperçois que je n'ai pas dis l'essentiel : cette fichue prime en fait est le reflet de l'estime qu'ils ont de chacun(e) d'entre nous, c'est là que çà fait mal, le pire c'est que certaines collègues qu'on voit passer deux heures par jour (et c un minimum je vous assure !!) on des primes qui font quasiment un 14ème mois...
Alors voilà mon dégout pour cette fin d'année, de larmes de rages aussi je dois bien l'avouer...
Et oui derrière ma grande gueule, il y a un coeur (c'est peut etre çà le problème d'ailleurs, ma grande gueule, je suis une des rares de l'étude à poser les bonnes questions, concernant nos droits et leurs applications...)
Fin du complément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Mer 2 Jan 2008 - 23:10

Bonsoir Valou,
Tu comprends pourquoi, je ne suis pas un partisan des "primes" d'un montant variable qui sont toujours "le fait du prince". Bien sûr que pour le salarié une prime apparaît souvent comme le "reflet de l'estime du patron". Pour un peu que les salariés comparent leur prime respective, ils en arrivent à se regarder différemment... c'est la bonne vieille technique du "diviser pour régner". Ta réaction de dégoût est légitime surtout lorsque du penses "bien bosser". N'hésites pas à faire consigner ta réaction lors de l'entretien annuel d'évaluation résultant de l'article 16 de la CCN car les fiches de synthèse résultant de l'article 17 de la même CCN¨peuvent être consultées dans la cadre de la DQN.
Simple question : c'est quoi "certaines collègues qu'on voit passer deux heures par jour"?
Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valou



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: oups...   Jeu 3 Jan 2008 - 0:11

Bonsoir cher RWM,
Et tout d'abord je te souhaite de profiter longtemps de ta retraite bien méritée !
Et encore désolée, tu vois j'ai écris mes mails quasi d'une traite et je ne me suis pas relue... je voulais dire que l'on voyait certaines personnesde mon étude passer deux heures par jours au téléphone ! je vous jure que c'est vrai ! Alors si tout le monde s'en rend compte, pourquoi les patrons ne l'auraient pas vu?
That is the question...
Je ne vais pas attendre mon entretien annuel pour demander le pourquoi de ma prime... J'ai demandé à les voir la semaine prochaine...
Qui vivra verra !
Bonne fin de soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Jeu 3 Jan 2008 - 0:21

Bonsoir Valou,
Ta demande de la semaine prochaine, ne doit en aucune manière remettre en question, ma suggestion, car deux fois, valent mieux qu'une.
De la même manière n'hésites pas à rechercher un emploi ailleurs car le marché du travail notarial actuel est très favorable aux salariés conscients de leur valeur personnelle.
Bon courage!
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valou



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Sam 5 Jan 2008 - 12:14

Cher RWM,

Je te remercie vivement pour tes encouragements...
Je reviendrai probablement te donner le résultat de mon entrevue avec mes patrons...
Je te souhaite un bon week end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Dialogue social   Jeu 2 Sep 2010 - 16:30

Simple question :
" Le dialogue social est-il "naturel" dans les offices notariaux? "

Proposition de réponse :
Il est naturel dans le sens où le chef d'entreprise partage son activité professionnelle avec ses salariés.
Le notaire qui "fabrique ses actes" dialogue tout au long de sa journée de travail avec son personnel. Mais cela ne constitue pas du dialogue social. Il y a des choses qui ne se disent pas naturellement et le lien hiérarchique entre le patron et les salariés existe bel et bien.

J'attends vos réactions.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Sam 4 Sep 2010 - 0:09

Osé comme question, RWM! Mais c’est tout à ton honneur...
Si tous les clercs voulaient bien te répondre, le site déborderait de partout.
C'est peu probable ; est-ce heureux ou malheureux ?
(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Sam 4 Sep 2010 - 14:54

Cette page est calme comme le bord d’un joli ruisseau le week-end, en milieu « naturel ». Silence éloquent, à peine troublé par le clapotis des vagues.
Il résume peut-être l’état de la question ?
(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Dim 5 Sep 2010 - 20:06

C’est dimanche, ayons une pensée.
Par exemple, au hasard, à la mémoire d’Abel DELCLOY.
Savez -vous qui c’était ? Vous lui devez beaucoup, chers amis clercs de notaires. Tiens, je me demande ce qu’ils répondraient à la question de RWM, lui et ses camarades de l’époque. Je crois bien qu’ils seraient atterrés par certains comportements d’aujourd’hui.
Eux, et sans doute ceux avec qui ils finirent par dialoguer utilement.
Le dialogue se fait au moins à deux. S’il n’y a personne en face, il n’y a aucun dialogue possible. Les gens qui font dans leur froc ne sont pas des interlocuteurs valables. Ceux qui sont obnubilés par le fric non plus.
Allons ! Pas de rancoeurs !
Ayons le sens du pardon, tendons la main, la joue … et un miroir.
(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Lun 6 Sep 2010 - 15:11

Pour un coup d’essai, cette crise fut l’occasion d’un coup de Maîtres. Dix pour cent de l’effectif de la profession dégagé presque sans vagues. Beaucoup de professions n’ont pu en faire autant. Il va falloir ramer pour retrouver une confiance durable dans les études.
(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Mar 7 Sep 2010 - 12:23

Eh bien ? Combien de courageux pour s’exprimer sous couvert de l’anonymat (comme dirait Myosotis que je salue au passage, sans ironie pour personne, notez le bien).
Ce n’est tout de même pas le régime de terreur dans ce pays ! Il existe même un droit de grève, de manifestation, des libertés syndicales, un droit d’expression dont on peut user y compris dans l’entreprise. A condition de ne pas en abuser bien entendu.
Beaucoup de pays nous envient tout ceci. Le saviez vous, amis clercs de notaires ?
Alors ?
Eh bien non ! Silence dans les rangs.
De l’anonymat comme précaution donnant le la du dialogue social.
Si j’étais notaire, je serais un tout petit peu inquiet de cette chape de plomb qui semble peser. Mais je ne suis qu'un tout petit chenapan de clerc.
Posons la question à notariat 2010…pour voir.
En attendant je vous promets pour demain une brève illustration de ce que pourrait-être le dialogue social dans le notariat en temps de crise. Vous me direz si j’exagère ou pas.
C’est juste pour rire et partager ma bonne humeur et mon moral insubmersible.
Ca tombe bien, je suis licencié économique, je n’ai rien d’autre à faire (sauf chercher du boulot, ce que je fais ici même en ce moment avec le succès que vous devinez) et j’ai tout mon temps.
A demain, amis blogueurs.
bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uldrich



Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Mar 7 Sep 2010 - 16:03

Eh bien le silence d'aujourd'hui n'a qu'une explication évidente : tous les salariés, clercs et employés de notaire ont quitté leur étude pour se joindre au long cortège organisé dans chaque ville du pays.

Annecy, selon le Dauphiné Libéré : de 10.000 à 15.000 manifestant. C'est davantage que lors des manifestations contre le plan de relance où l'on avait déjà battu un record avec 12.000 manifestants selon les syndicats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DANY



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Mer 8 Sep 2010 - 11:53

Dans le Finistère on annonce 39.000 personnes dans la rue, le notariat y était représenté à Brest et à Quimper.
C'est vrai que beaucoup de personnes on peur d'aller manifester au vu des réactions des notaires.
Une réaction de notaire de l'étude où je travaille (mais pas à moi bien entendu) "ici si quelqu'un fait grève ou va manifester il n'a plus qu'à prendre la porte car c'est qu'il ne se plait pas dans l'étude". Il a tout compris celui là !!!!
Trés encourageant tout ça pour l'instant je n'ai pas encore pris la porte et je vais dans la rue quand il le faut, même pas peur !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Mer 8 Sep 2010 - 19:40

Chers amis, bonjour !
Avant de tenir ma promesse d’hier, MERCI DANY pour ce : « je n'ai pas encore pris la porte et je vais dans la rue quand il le faut, même pas peur !!! ». Ca fait bigrement plaisir de le lire. J’espère que l’avenir ne te réservera rien de désagréable (touchons du bois).
Dans le même genre, voici une autre « réaction de notaire » imaginée suite à des faits de grève datant de mars 2009 : « je pensais avoir insufflé un autre esprit dans mon étude ».
C’est Grand ! C’est inspiré ! Un peu Vieille France mais ce serait en Alsace tout de même.
Les alsaciens et les bretons, forte tradition de têtes de mules dans le syndicalisme des clercs.
Il ne manque plus qu’Avignon et sa mule papale. On a quelqu’un à Avignon pour nous livrer la substantifique moelle d’une déclaration inspirée d’un patron notaire de son coin ? Non ? A Angers peut-être ? A Lille ? En Corse ? Allez ! Lâchez-vous un peu qu’on s’amuse !
Comme vous pouvez tous le constater, certaines études sont munies de réacteurs modernes qui rétro-pétaradent de plus en plus fort. Faites en profiter les copains !
Pour nous distraire, imaginons par exemple ce que l’on aurait pu entendre les derniers temps dans la bouche d’un notaire s’apprêtant à licencier (pour motif économique, of course) son maudit clerc syndicaliste et gréviste à l’occasion :
EN CE MOMENT POUR VOUS PAYER JE PRENDS DE L’ARGENT… A MES PETITS ENFANTS.
Normalement, si vous ne tombez pas de votre chaise en entendant ça, c’est que vous êtes gravement conditionnés. Même Balzac n’aurait pas osé un truc pareil. A mon avis ce serait quand même un sommet du genre. Vous croyez que c’est possible, vous ? Ou bien est-ce une excroissance de l’imagination du clerc marzolf ?
Mine de rien j’ouvre à cet instant, hic et nunc, un concours de perles de notaires en matière de dialogue social. Il faudra songer à doter ce concours d’un prix et de récompenses idoines.
Toute ressemblance avec des faits ou personnes ayant pu exister y serait le fait du hasard, etc.
Un peu de sérieux.
J’ai presque fini mon blabla du jour. C’était simplement pour animer un peu le sondage de RWM sur le dialogue social et susciter davantage de témoignages ou de réactions sur sa question vraiment d’actualité.
C’est un plaisir de vous distraire en animant un peu ce blog, tout spécialement ce soir... Comme clerc chômeur je me réjouis d’appartenir (provisoirement ?) encore un peu à la profession par ce modeste billet quotidien. A propos, moi je vais bien, mais pensez de temps en temps à prendre des nouvelles de vos collègues sur la touche. Ils sont encore assez nombreux. Ca peut leur faire du bien.
A demain, si vous le valez bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Jeu 9 Sep 2010 - 11:11

On ne m’avait rien demandé, je sais ! Mais en fait de dialogue social, vous l’avez compris, je suis pour que les langues se délient.
En attendant il n’y a presque aucune réponse à la question de RWM.
Il ne faut pas te décourager mon ami.
Mon dernier grain de sel car j’abrège, je vais passer à d’autres occupations :
1/ j'espère qu'un nombre suffisant de clercs sauvera l'honneur en allant, autant que possible, devant les juridictions pour que les dérapages récents les plus significatifs soient constatés, réparés, et sanctionnés s'il y a lieu,
2/ il va falloir assurer sérieusement la relève syndicale ou fermer plus ou moins la boutique.
J’espère que RWM n’est pas trop fatigué de mon blabla quotidien. Dans l’affirmative, pardon et merci de ta patience légendaire et proverbiale, l’ami RWM.
C’est provisoirement la fin su spectacle. Entracte.
Salut tout le monde et merci de votre attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filledunjour



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Petite question   Jeu 9 Sep 2010 - 17:55

Bonjour voilà je me lance parce que là je suis dégoutée je vous expose ce qui se passe
Depuis environ un an et demi j ai une collègue qui joue à mon sens avec la convention
Elle a commence par une semaine de maladie par ci par là puis plusieurs moi d' absence puis par un mis temps thérapeutique accorde par le médecin du travail pur cause de dépression nerveuse ce qui peut être le cas à ce moment là je ne contestais pas son état puis six mois d' absence puis reprise quinze jours et à nouveau inapte on a le droit d' être malade quelle que soit la cause de la maladie mais là je boue en effet il y a six mois alors même qu elle souffre d une dépression nerveuse elle a demande à partir en formation pour le mois de septembre sachant que le mois de septembre était la date anniversaire de la période d' un an consécutive sans être venue au bureau d' ou un surcroit de travail pour les presents... Et la elle arrive comme une fleur alors qu elle est encore en maladie pour annoncer que comme la formation qu elle demandait a ete refuse par l organisme de formation elle va reprendre le boulot Je suis persuadée qu elle va rester deux mois et demis et reprendre six mois d' maladie payée plein pot Nous tous ses collègues sommes outrés de son coportement de la façon dont elle jongle avec la convention pouvons nous faire qqch car l idée de travailler ne serait ce qu une mn avec elle nous rend tous malades....ne pouvons nous rien faire???? Notre employeur est extraordinaire d' humanité et nous avons l impression tout le reste du personnel qu il est le dindon de la farce à cause de la convention collective Moi pâme qui suis malade je,me dis que c est anormal que c est nul qu elle est surprotégée bref je suis folle de rage
Pouvons nous aller à la médecine du travail par exemple pour dire qu il nous est impossible de travailler avec elle tous en bloc ?
Nous avons une super ambiance au boulot qu elle va détruire par sa seule présence

Quelqu un a t il une idée ?

Merci de m avoir lue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uldrich



Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Jeu 9 Sep 2010 - 18:19

Bonjour,

Ça ne plaira peut-être pas beaucoup mais depuis un point de vue extérieur, j'ai envie de demander où vous-même et vos collègues avez la légitimité pour juger de la maladie de cette personne, de juger l'intégrité du médecin qui a autorisé son arrêt-maladie et sa prorogation. En quoi l'employeur est-il le dindon de la farce en maintenant le contrat de cette personne dont l'absence est légalement justifiée par un arrêt-maladie ? Devrait-il licencier cette personne malade pour qu'il vous paraisse plus sérieux ?

S'il y a une surcharge de travail provisoire, c'est à l'employeur de la prévoir et de recourir à des contrats à durée déterminée pour l'encaisser.

Ça, c'est mon avis et mon interprétation. D'autres intervenants du forum pourront me corriger ou me compléter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filledunjour



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Jeu 9 Sep 2010 - 19:30

Je me suis mal exprimée visiblement je ne juge pas le médecin qui l a arrêtée et je ne contestait pas au départ son pb de santé a ce jour il a embauché qqn en cdd donc une précarité pour cette personne qui espérait en fait ce qui me fait douter et qui fait que je pense qu elle se moque surtout de ses collègues d' ailleurs c est qu elle réussit à prévoir à l avance qu elle va être guérie au mois de septembre alors que ses arrêts vont de mois en mois puisqu elle a demandé une formation pour septembre au mois d' avril! Je suis moi même malade et en fait mon sentiment et que cette personne fabule d' autant plus par des commentaires téléphoniques qu elle fait et qu elle met en péril la situation des personnes malades ayant vraiment besoin de soins par exemple elle dit je vais bientôt revenir pour pas que je me fasse virer tu peux dire à celle qui me remplace qu elle rêve si elle croit qu elle va avoir un cdi....
Voilà qu en penseriez vous ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Malade contre malade   Sam 11 Sep 2010 - 11:37

Bonjour Filledunjour,
Bienvenue sur le Forum des salariés du Notariat. En guise de mot de présentation pourrais-tu nous dire quand et comment tu as découvert notre forum ?
Visiblement malade toi-même (c'est toi qui le dit), tu voudrais contester la réalité de la maladie d'une collègue... C'est un sujet que seul le corps médical est en mesure de régler et il ne nous appartient pas ici de porter un quelconque jugement de valeur. Essaies de retourner la situation pour t'en rendre compte! Qu'en penserais-tu ?
Quand aux conséquences de l'absence prolongée d'un salarié malade, c'est à l'employeur de prendre ses responsabilités dans le respect de la convention collective du notariat et de la législation du travail. Les outils sont à portée de sa main, à lui de s'en saisir ou pas, mais ce n'est certainement pas à toi de t'en préoccuper, sauf s'il t'a chargée de la gestion des relations humaines de son office.
C'est ma pensée.
Cordialement


Dernière édition par RWM le Dim 26 Sep 2010 - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Aujourd'hui à 7:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Climat social dans les offices notariaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Climat social dans les offices notariaux
» Comment devenir inspecteur comptable national du CSN ?
» Sujet sanitaire et social
» DSA obligatoire dans les ASSU ?
» Cherche stage en entreprise dans le cadre d'une reconversion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: MEDECINE DU TRAVAIL-
Sauter vers: