SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Climat social dans les offices notariaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
RWM

avatar

Nombre de messages : 6512
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Jeunes et notariat   Lun 5 Mai 2014 - 18:10

Lu dans ENTREPRISE ET CARRIERES n°1188 du 15 au 24 avril 2014 :

LES JEUNES SATISFAITS DE LEUR PREMIER EMPLOI
Les jeunes travailleurs sont globalement satisfaits de leur début dans la vie active, selon une étude Linkedln/CSA publiée le 10 avril 2014. Plus de 80% des jeunes interrogés (de 20 à 28 ans) se disent motivés par leur travail actuel, apprécient l'ambiance entre collègues et l'intérêt de leurs missions. 72% estiment que leur charge de travail est adéquate. Mais à peine plus de la moitié sont satisfaits de leur rémunération et de leurs perspectives d'évolution dans l'entreprise.

ndlr. Et dans le notariat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kbriole



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/09/2014

MessageSujet: Je vais jeter l'éponge !....comme d'autres   Lun 23 Mar 2015 - 15:21

Bonjour à tous.

Petite présentation tout d'abord :clerc depuis plus d'une quinzaine d'années dans deux études urbaines, au nord de Paris, dans une étude d'une petite 20aine de salariés avec 3 notaires.
J'ai beaucoup lu le forum sans m'y inscrire même si parfois j'ai eu envie de réagir (honte à moi...il faut s'emparer des débats...c'est vital).

En lisant d'autres sujets, quelqu'un s'est étonné que ce sujet du climat social ne soit pas plus "abondé". Je vais donc y mettre un peu mon grain de sel.

Et puis vous m'en excuserez (ou pas...) par avance, je vais m'en servir comme un petit défouloir (des fois ça fait du bien).

Je n'apprendrai rien à personne que les conditions de travail dans les études sont parfois à la limite du ridicule et supportable : surcharge, désorganisation généralisée (...pour être bref).

Et pourtant, ce métier, pour ma part, je l'aime bien et même beaucoup. De plus, une chance de mon côté, entre les salariés, nous sommes solidaires (jusqu'à un certain point). Je vous passerai le détail de mes interventions pour essayer de changer les choses (qui oscille entre la discussion "confraternelle", les engueulades, et le pétage de plombs)

Mais voilà, après 4-5 ans à me poser des questions et les deux dernières années à se sentir de plus en plus au bout du bout, je m'tire (comme dirait l'autre Maître Gimms.....le chanteur pas le notaire). Vous allez me dire que je suis lent à la détente, et vous n'aurez pas tort.

Certes, pour des raisons financières je n'ai pas tout envoyé valser avec perte et fracas. Nous avons tous une famille à faire vivre et des charges nous aussi, employés, à payer. Mais ma reconversion ou le départ hors du notariat est je l'espère proche, bien que difficile compte tenu du contexte économique actuel.

Passé ce constat personnel, que j'ai cru, peut être à tort, un cas isolé, les dernières actualités de la profession auront eu le mérite de nouvelles discussions avec les employés des études environnantes. Et ce qu'il en résulte est navrant et alarmant. Nombres de mes collègues chez les confrères font état du même surmenage, des même mauvaises gestion et organisation.

Et je finirai sur une question qui me taraude l'esprit : comment les employeurs peuvent-ils être aveugles à ce point sur le ras-le-bol presque général ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM

avatar

Nombre de messages : 6512
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Le notariat et le ras le bol de ses salariés   Lun 23 Mar 2015 - 16:02

Bonjour Kbriole,
Bienvenue sur le Forum des salariés du Notariat et merci de ta brève présentation.
Pourrais-tu cependant nous dire quand et comment tu as découvert ce forum? C'est important à connaître pour mon syndicat.
A ta question : "Comment les employeurs peuvent-ils être aveugles à ce point sur le ras-le-bol presque général ?", je te répondrais simplement, que la gestion des ressources humaines est le cadet des soucis des notaires en général, lesquels n'ont reçu pratiquement aucune formation sur le sujet durant leurs 7 années d'études et de stages...
Pour preuve, leur attitude inqualifiable vis à vis des personnels, à l'occasion des manifestions "anti-Macron" et à l'occasion de la dernière NAO (Négociation Annuelle Obligatoire) sur la valeur du point de salaire 2015... Est-ce suffisant comme début d'explication?
Bien cordialement à te lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kbriole



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/09/2014

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Lun 23 Mar 2015 - 17:26

Bonjour RWM et merci.

J'ai connu le forum il y a à peu près deux ans, lors de recherches sur le net sur la reconversion d'un clerc de notaire. Il y a avait un sujet là-dessus.
Effectivement, la gestion RH est bien aux abonnés absents des formations des notaires et dans la "vraie vie" des études. De mon côté, je crois avoir fait tout ce qui était en mon pouvoir pour changer les choses, y compris essayer de changer d'Etude.....mais mon pouvoir est faible (lol).

Situation vécue lors d'un entretien d'embauche il y a quelques mois :
-recruteur : "avez-vous une souplesse dans les horaires de travail ?"
-moi (faussement naïf): "que voulez vous dire exactement ?"
-recruteur : suit un long discours sur les périodes où il y a des coups de bourre dans le travail, l'urgence des dossiers, etc....
-moi (qui après 50 mn de retard pour le début de l'entretien et les questions stupides sur les professions de parents, mes défauts, mes qualités....est légèrement exaspéré): vous me demandez donc si en cas de besoin, je suis prêt à faire des heures supplémentaires non déclarées et non rémunérées ?
-recruteur :euh.....non...en fait...enfin, il peut y avoir des périodes où la situation l'exige d'une certaine manière, et avec certains clients importants....enfin vous voyez ce que je veux dire?
-moi : oui, je devine. Merci de m'avoir reçu et d'avoir pris de votre temps. Je vais devoir vous laisser.
-recruteur : bien...on ne vous rappelle pas...
-moi (limite sarcastique) : ne vous donnez pas cette peine. Je serai navré de vous faire perdre de nouveau de votre temps.


Quant à la NAO, entre négociation salariale et mendicité, on dirait qu'un pas a été franchi dans l'esprit des représentants des notaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM

avatar

Nombre de messages : 6512
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Notariat - entretien d'embauche vécu...   Lun 23 Mar 2015 - 17:57

Re-bonjour Kbriole,
Merci de ta précision sur la manière dont tu nous as découvert. Merci également à ton moteur de recherches sur Internet...
J'ai beaucoup aimé, le résumé de ton entretien d'embauche. Il faut dire que peu de salariés ont ce type d'humour (et de courage intellectuel) à l'égard de ceux qui font mine de leur tendre la main afin de leur donner à manger... Simplement et amicalement "Bravo!". Que cela serve d'exemple à toutes celles et à tous ceux qui estiment devoir se faire respecter dans le travail, comme dans la vie.
Concernant ton allusion à la NAO/mendicité, voici deux arguments (parmi d'autres du même tonneau) émanant du chef de file de la délégation du CSN, lors de la réunion du 19 février 2015 :
" La valeur actuelle du point de salaire dans le notariat a augmenté de 30,24% alors même que l'inflation cumulée sur la même période n'a été que de 18,6% (soit une augmentation de la valeur du point de 62,5% de plus que l'inflation);
L'augmentation de la valeur du point en 2014 a été de 0,7% dans le cadre de la clause de sauvegarde alors que l'inflation était moindre "
etc.
Bonne méditation sur la "grandeur d'âme" des notaires actuels à l'égard de leurs "serfs" qu'ils regardent de haut et sans honte, comme des "croquants"...
A bientôt, j'espère.
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM

avatar

Nombre de messages : 6512
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Ambiance de travail   Lun 6 Avr 2015 - 19:11

Lu dans DIRECT MATIN gratuit n° 1666 du 31 mars 2015

36% des salariés placent en tête des pires défauts que peuvent avoir leurs collègues, le fait de râler en permanence, selon un sondage OpinionWay pour Monster diffusé le 30 mars 2015.
Le manque d'hygiène d'un collaborateur est également cité (30%),
Tout comme le fait de parler trop fort (10%),
D'étaler sa vie privée (8%)
Ou d'être trop curieux (7%).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flozram



Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Lun 6 Avr 2015 - 22:49

Bonjour RWM,
Tu n'aurais pas plutôt un sondage pour savoir ce pourquoi les collègues s'apprécient le plus les uns et les autres? Tu me pardonneras le côté "aimez vous les uns les autres" un peu catho de gauche de ma question mais en ces temps dd fêtes pascales, et dans un milieu autrefois imprégné d'humanisme chrétien, parmi des gens qui prennent ces fêtes comme une sorte de fin de carême ou de ramadan, c'est kif, marqués par un individualisme forcené et un esprit de lucre etc. blabla, ma question, pleine de candide optimisme s'imposait.
Salutations à mes amis clercs et à leurs aimables patrons notaires. Même à ceux qui pratiquent ensemble depuis des mois, ce chantage politique inepte, â l'emploi et à la sécurité de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM

avatar

Nombre de messages : 6512
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Lectures partagées   Lun 6 Avr 2015 - 23:15

Bonsoir marzolf alias flozram,
J'ai souvent le sentiment d'être, un des rares utilisateurs, sur ce forum à faire partager au plus grand nombre, certaines de mes lectures quotidiennes... alors libre à toi de trouver le sondage qui t'intéresse... s'il existe, bien entendu.
Au surplus, je suis de plus en plus consterné par la passivité intellectuelle, presque maladive, de la grande majorité de nos collègues salariés et retraités du notariat, à l'égard de tout ce qui les entoure. C'est un peu "Chacun pour soi et Dieu pour tous" ... et "Après moi, le déluge!"
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM

avatar

Nombre de messages : 6512
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Vie professionnelle et vie privée   Dim 13 Déc 2015 - 20:00

Lu dans Direct Matin n°1795 du jeudi 10 décembre 2015

LES ENTREPRISES SE MOBILISENT - LA VIE PRIVÉE PRÉSERVÉE

Elles veulent assurer l'équilibre de leurs équipes. Le temps partagé par les salariés entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle est un sujet de plus en plus pris en compte par les employeurs, selon l'Observatoire de l'équilibre des temps et de la parentalité en entreprise (OPE), diffusé hier. Il sont en effet 59% à considérer cet élément comme "très important", un chiffre en hausse de 12 points par rapport à l'an dernier. Fin des réunions aux aurores ou tard le soir, souplesse des horaires, aménagement des congés parentaux, limitation des e-mails professionnels le week-end... Au total, 95% des responsables interrogés assurent avoir mis en place des actions pour aider leurs salariés, soit 11 points de plus qu'en 2014.

Ndlr. Un utilisateur de ce forum, pourrait-il nous dire s'il connaît un employeur-notaire qui aurait mis en place des actions pour aider ses salariés dans le sens de l'article qui précède?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM

avatar

Nombre de messages : 6512
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Clerc de notaire - métier déprimant   Dim 1 Oct 2017 - 21:22

Clerc de notaire
Le métier le plus déprimant de France !

Dans un sondage qui a été publié en mai 2017 par le cabinet d’étude « HappyAtwork », après avoir posé 18 questions auprès de plus de 118.000 employés afin de calculer leur taux de satisfaction au travail, parmi les métiers où les employés sont le moins satisfaits, arrive sur la 1ère marche du podium (loin devant le 2ème !) avec un taux de satisfaction de 10,3 %, le métier de CLERC DE NOTAIRE !
Le métier de clerc de notaire serait donc le métier le plus déprimant de France.
Si ce sondage a été commenté dans plusieurs revues et journaux, le Conseil Supérieur du Notariat et les notaires, n’en ont fait aucun écho, car évidemment ce sondage est loin d’être glorieux et est au contraire une honte pour le notariat.
Parmi le classement des 10 métiers où les employés sont le moins satisfaits, le métier de clerc de notaire arrive donc en tête avec 10,3 % de taux de satisfaction.
Loin devant le métier de chef de publicité, 2ème avec 26,5 % de taux satisfaction et le métier d’agent de police, qui arrive en 3ème position avec 27,4 % de taux de satisfaction.
Des métiers qui font parfois rêver les enfants : infirmière, agent de police, informaticien, figurent dans ce palmarès peu glorieux.
Le bain dans la vie professionnelle et la réalité du terrain, sont loin semble t-il, très loin des rêves d’enfants… C’est une véritable douche froide pour le notariat.
Parmi les 18 questions posées, ce qui pose le plus problème est le manque de progression (seulement 7,7 % de satisfaction), un salaire qui n’est pas adapté (23 % de satisfaction) et la sensation que leurs efforts ne sont pas assez reconnus (25,3 %).
Mais que le métier de clerc de notaire arrive le 1er de ce palmarès est un camouflet pour tout le notariat et évidemment plus particulièrement pour nos dirigeants et chefs d’entreprise que sont les notaires titulaires.
Le constat étant fait : Lamentable. Il est urgent pour une profession qui se respecte, d’en tirer des enseignements pour revaloriser le notariat et le métier de clerc de notaire en particulier.

Questions :
1 - Pourquoi les clercs de notaire se sentent-ils les plus dévalorisés des métiers Français ?
2 - Quel remède pour que les clercs de notaire soient demain, fiers et satisfaits de leur métier ?
Autant de questions que chacun(e) doit se poser. Notaires et collaborateurs.
Il est urgent de construire ensemble le notariat de demain. De restaurer la confiance et le respect qui semblent avoir fondu comme neige au soleil ces dernières années, entre notaires et collaborateurs, si nous ne voulons pas entrer demain dans une ère glaciaire, qui mènerait à n’en pas douter, à notre perte à tous.
Dès maintenant, vous êtes tous invités à réfléchir sur ces 2 questions, pour que chacun propose ses constats et ses remèdes. Que chacun apporte sa pierre à l’édifice de cette reconstruction.
Une commission a été spécialement créée au sein de la Fédération des clercs et employés de notaire FORCE OUVRIÈRE, dans le but de recueillir vos réponses. Vous serez consultés à ce sujet en 2018, afin de porter ensuite, tous ensemble, le fruit de toutes vos réflexions et suggestions, auprès des notaires membres des commissions paritaires, pour qu’ensemble nous dessinions le portrait du notariat de demain.
Le métier de clerc de notaire, ne doit plus être le métier le plus déprimant de France.
(Article rédigé par un adhérent de la FGCEN-FO, clerc professionnel dans un office notarial)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloo



Nombre de messages : 160
Age : 34
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   Mer 4 Oct 2017 - 11:38

Roh c'est moche, et triste....

Je pense que c'est quand même beaucoup lié au caractère du/des notaire(s).....

Si le salaire est important, l'ambiance de travail est primordiale et vu ce qu'on entend sur quelques brebis galeuses je ne comprends même pas comment font les gens pour le supporter et tenir leur poste.

Quand on sait que certains font des heures de dingues (bien sur non rémunérées) tout ça pour finalement se faire pourrir par le boss.... Intolérable!! Evil or Very Mad

En dehors de ça le problème c'est aussi que le travail est de plus en plus complexe et qu'il faut le faire de plus en plus vite (pression du boss et des clients). Ce n'est pas gérable et à terme, c'est intenable.

Il y aura forcément un moment où ça ne va plus fonctionner.

Le problème c'est que pour les clients, on ne fait qu'appuyer sur des boutons, ils ne comprennent pas (et c'est normal) ce qu'est le travail de clerc..... Peut être qu'il faudrait aussi communiquer la dessus, et le valoriser auprès de la clientèle....

Et une bonne fois pour toute faire bien comprendre à tout le monde que le notaire c'est bien, mais sans clercs/formalistes/comptables... l'étude ne tourne pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Climat social dans les offices notariaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Climat social dans les offices notariaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Climat social dans les offices notariaux
» Comment devenir inspecteur comptable national du CSN ?
» Sujet sanitaire et social
» DSA obligatoire dans les ASSU ?
» Cherche stage en entreprise dans le cadre d'une reconversion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: MEDECINE DU TRAVAIL-
Sauter vers: