SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 pauvres notaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
NINA
Invité



MessageSujet: pauvres notaires   Jeu 26 Jan 2006 - 18:14

8,75% d'augmentation de la masse des honoraires des notaires en 2005.
et avec ça nos pauvres notaires ne peuvent augmenter leur personnel .
De plus, récemment dans la presse, il a été dit que ce sont les notaires qui ont les revenus les plus élevés en France, plus que les P.D.G. et cadres supérieurs. Ne pourrait-on pas envisager une répartition plus équitable.?
Revenir en haut Aller en bas
THOMAS
Invité



MessageSujet: pauvres notaires   Lun 30 Jan 2006 - 17:41

D'accord avec vous et d'ailleurs puisqu'on parle de chiffres la comparaison est simple : plus de 600 000 € par an pour les notaires contre 26 000€ pour leurs salariés
.
No comment affraid
Revenir en haut Aller en bas
cyrius
Invité



MessageSujet: Re: pauvres notaires   Jeu 16 Fév 2006 - 13:54

Faut-il encore les avoir les 26.000 €/an !!! santa
Revenir en haut Aller en bas
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mer 22 Fév 2006 - 13:58

cyrius a écrit:
Faut-il encore les avoir les 26.000 €/an !!! santa

Sad oui ...
malheureusement c'est le cas pour la plupart des employés de notaires.
Le pire dans tout ça, c'est à la demande d'une augmentation je me suis faite gentiment envoyée sur les roses avec des propos du genre "oui mais vous comprenez les petits salaires sont sûrs de garder le poste au cas ou les affaires iraient mal, et se sont les gros salaires qui partent... " et blablabla pale surtout qu'ils font un gros chiffre d'affaire, mais le bénéfice que pour eux bien sûr... et pas à ceux qui font presque tout le boulot derrière Neutral

Personnellement ça me dégoûte un peu du notariat ce genre de discours. No
J'ai une classification T1, avec les responsabilités qui vont avec... donc le mieux à faire chercher ailleurs Very Happy mais bon n'étant pas de la région à la base non plus, dur dur je ne sais pas où aller Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Ven 24 Mar 2006 - 0:59

Manifestement la "grande pauvreté" des notaires ne semble pas être un sujet à remuer les foules, si j'en juge par le peu de réactions sur le sujet.
Ou les salariés du notariat sont morts de trouille, oubien ils souffrent d'apathie; C'est bien dommage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 28 Mar 2006 - 22:18

RWM a écrit:
Manifestement la "grande pauvreté" des notaires ne semble pas être un sujet à remuer les foules, si j'en juge par le peu de réactions sur le sujet.
Ou les salariés du notariat sont morts de trouille, oubien ils souffrent d'apathie; C'est bien dommage !

je pense à la première option... les chocottes ! rien qu'à voir mes collègues, par derrière les conversation y vont bon train, mais quand on est en face des patrons, c'est une autre histoire. En plus, ceux-ci, font un superbe "brossage dans le sens du poil" pour calmer les moeurs.

Rassurez moi, les autres patrons ne sont pas tous comme ça Shocked fourbes et crochus !! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mer 29 Mar 2006 - 23:24

Amie chaussette, je te rassures, tous les autres patrons ne sont pas fourbes et crochus. Même s'il est vrai que chez les notaires le côté "pingre" et "près de ses sous" est fréquent, il ne faut pas généraliser tout de même. Dans cette corporation, comme dans d'autres certainement, on doit retrouver beaucoup des travers humains de tous les âges. D'ailleurs pourquoi les notaires n'auraient-ils pas de défauts ?
Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est pourquoi leurs salariés ont autant les chocottes. Quelle type de fascination ces patrons exercent-ils sur leurs si dévoués serviteurs ? Le délégataire d'une parcelle de la puissance publique, propriétaire d'un sceau, serait-il un authentique manipulateur de son entourage? Que faudrait-il faire ou dire pour qu'enfin ces salariés esclaves des temps modernes (maigres salaires, heures supplémentaires non payées, code du travail et convention collective maltraités...) prennent conscience de leur sort peu enviable d'un côté et de leur importance professionnelle d'autre part, sans laquelle le notaire tout seul, ne serait rien ou presque?
Pour terminer sur note optimiste, je savais que la musique adoucissait les moeurs, mais pas "le brossage dans le sens du poil"!!! Sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Ven 31 Mar 2006 - 17:37

Les jeunes collaborateurs (comme moi Laughing ) et les futurs collaborateurs n'ont pas et n'auront pas à mon avis les chocottes d'affronter leurs patrons ! Peut-être contrairement aux anciens, qui sont en place depuis bien longtemps et qui n'osent pas se rebiffer.

J'ai pour preuve plusieurs amis, qui lorsqu'ils ont demandé une hausse de salaire, se sont faits jetés, et n'ont pas hésité à faire jouer la concurrence auprès des autres notaires du coin pour se faire embaucher à meilleur salaire. iIl devient difficile recruter et de conserver du "bon personnel".

Je sais que dès l'obtention définitive de mon diplôme, je ne manquerais pas de passer à la négo. Si ça ne marche pas, et après avoir respecté mon engagement auprès de mon actuel employeur, je ne n'hésiterai pas à faire la même chose que mes amis !

L'avenir des notaires ne semble pas tout rose, est il va être dur de trouver des clercs qui viendront travailler pour une misère. La preuve : il suffit de regarder le regain d'intérêt des notaires pour les salons étudiants ou autres forums des métiers... Ou encore le questionnaire envoyé aux jeunes collaborateurs du notariat l'année dernière concernant nos attentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Sam 1 Avr 2006 - 21:40

RWM a écrit:
Amie chaussette, je te rassures, tous les autres patrons ne sont pas fourbes et crochus. Même s'il est vrai que chez les notaires le côté "pingre" et "près de ses sous" est fréquent, il ne faut pas généraliser tout de même. Dans cette corporation, comme dans d'autres certainement, on doit retrouver beaucoup des travers humains de tous les âges. D'ailleurs pourquoi les notaires n'auraient-ils pas de défauts ?
Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est pourquoi leurs salariés ont autant les chocottes. Quelle type de fascination ces patrons exercent-ils sur leurs si dévoués serviteurs ? Le délégataire d'une parcelle de la puissance publique, propriétaire d'un sceau, serait-il un authentique manipulateur de son entourage? Que faudrait-il faire ou dire pour qu'enfin ces salariés esclaves des temps modernes (maigres salaires, heures supplémentaires non payées, code du travail et convention collective maltraités...) prennent conscience de leur sort peu enviable d'un côté et de leur importance professionnelle d'autre part, sans laquelle le notaire tout seul, ne serait rien ou presque?
Pour terminer sur note optimiste, je savais que la musique adoucissait les moeurs, mais pas "le brossage dans le sens du poil"!!! Sympa.

LOL pour le brossage j'ai un de mes patrons il est SUPER fort pour dire ce que l'on veut entendre... rien de plus ... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Sam 1 Avr 2006 - 21:45

Jobo a écrit:
Les jeunes collaborateurs (comme moi Laughing ) et les futurs collaborateurs n'ont pas et n'auront pas à mon avis les chocottes d'affronter leurs patrons ! Peut-être contrairement aux anciens, qui sont en place depuis bien longtemps et qui n'osent pas se rebiffer.

J'ai pour preuve plusieurs amis, qui lorsqu'ils ont demandé une hausse de salaire, se sont faits jetés, et n'ont pas hésité à faire jouer la concurrence auprès des autres notaires du coin pour se faire embaucher à meilleur salaire. iIl devient difficile recruter et de conserver du "bon personnel".

Je sais que dès l'obtention définitive de mon diplôme, je ne manquerais pas de passer à la négo. Si ça ne marche pas, et après avoir respecté mon engagement auprès de mon actuel employeur, je ne n'hésiterai pas à faire la même chose que mes amis !

L'avenir des notaires ne semble pas tout rose, est il va être dur de trouver des clercs qui viendront travailler pour une misère. La preuve : il suffit de regarder le regain d'intérêt des notaires pour les salons étudiants ou autres forums des métiers... Ou encore le questionnaire envoyé aux jeunes collaborateurs du notariat l'année dernière concernant nos attentes.

Pour la négo si ça t'interesse ma mère est négociatrice (dans le notariat je précise)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Sam 1 Avr 2006 - 22:04

[/quote]

Pour la négo si ça t'interesse ma mère est négociatrice (dans le notariat je précise)[/quote]
(pour des conseils éventuels)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PHIL



Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Sam 1 Avr 2006 - 23:58

le problème j'ai bien l'impression c'est que d'une étude à l'autre d'après ce que j'entends, on retouve la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PHIL



Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Dim 2 Avr 2006 - 0:01

les notaires s'habituent à un turn over. il leur suffit d'avoir quelques personnes stables pour la mémoire de l'étude et le reste peut bouger sans que cela les dérange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Dim 2 Avr 2006 - 11:57

PHIL a écrit:
les notaires s'habituent à un turn over. il leur suffit d'avoir quelques personnes stables pour la mémoire de l'étude et le reste peut bouger sans que cela les dérange.

Hello Smile donc pour répondre à ton message, en fait dans mon étude, les anciens se sont barrés (après 20 ans dans la même étude, ils en ont eu ras le bol de l'exploitation, ils demandaient des augmentations = tu peux te brosser martine... donc ils sont partis cheers (dont un clerc principal, il est parti avec une bonne partie des clients lol! )

Laughing qu'est ce qu'on se marre Laughing

Et là, ils sont largement mieux payés, etc,

sunny donc là, raté pour le turn over, je fais parti des "anciennes" et moi ça fait 3 ans que je suis là lol!
bon j'espère ne plus faire parti de cette boite bientôt ... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PHIL



Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Lun 3 Avr 2006 - 0:40

remarque que je connais une étude du coin ou les 3/4 du personnel a émigré vers des cieux plus cléments en un an. cela n'empêche pas les notaires de l'étude d'être toujours aussi peu conciliants et obtus. ils arrivent a appater des clercs d'autres régions ou paris désirant revenant sur le coin,mais leur étude est grillée en ce qui concerne les clercs locaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Lun 3 Avr 2006 - 10:49

PHIL a écrit:
remarque que je connais une étude du coin ou les 3/4 du personnel a émigré vers des cieux plus cléments en un an. cela n'empêche pas les notaires de l'étude d'être toujours aussi peu conciliants et obtus. ils arrivent a appater des clercs d'autres régions ou paris désirant revenant sur le coin,mais leur étude est grillée en ce qui concerne les clercs locaux.
c'est tout à fait ça Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Lun 3 Avr 2006 - 22:11

CHAUSSETTE : quand je disais passer à la négo, c'était en termes de négociation avec mon boss ! Laughing
J aurai bientôt mon diplôme de notaire, je vais pas devenir négo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 4 Avr 2006 - 0:32

C'est vraiment dommage que l'on ne puisses pas créer un fichier de tous ces notaires "socialement infréquentables par leur attitude déplorable à l'égard de leur personnel". Heureusement mon syndicat m'a toujours bien aidé dans le cadre de mes recherches car ses membres m'ont utilement renseigné sur les notaires de leur coin de france.
Un truc pour ceux qui recherche un office employeur : Ne jamais se présenter chez un notaire qui est un abonné permanent aux revues spécialisées d'offres d'emplois dans le notariat. C'est un signe de turnover qui ne trompe pas. Ne l'avez-vous pas remarqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neo



Nombre de messages : 112
Localisation : Est
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 4 Avr 2006 - 13:26

Sans aucun doute. Je connais un office où le turn over est plus que monnaie courante. Mais cette pratique va cesser, et j'en suis convaincu.
Les notaires ne pourront plus compter sur des clercs qui accepteront de jouer à ce petit jeu. Enfin , je l'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaussette



Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/02/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 4 Avr 2006 - 22:25

Jobo a écrit:
CHAUSSETTE : quand je disais passer à la négo, c'était en termes de négociation avec mon boss ! Laughing
J aurai bientôt mon diplôme de notaire, je vais pas devenir négo...

désolée j'ai mal compris Embarassed

Neutral

Tu me diras ce que ça fait d'être notaire What a Face je crois que c'est un métier que je ne pourrais pas faire... Rolling Eyes (j'ai une collègue qui est encore à l'école, stage de deux ans, pour devenir notaire aussi)

cheers keskonsemarre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 4 Avr 2006 - 22:45

Ami Jobo. Je suis sincèrement ravi de ton optimisme à propos d'une éventuelle fin de la pratique du turn over dans les offices notariaux. Clerc de notaire depuis 1964, j'ai toujours connu ces pratiques malgré les différentes périodes économiquement fastes ou difficiles traversées par le notariat. Conclusion, comme cela est le cas depuis que le monde est monde, il y a les bons patrons qui ont de bons salariés et les mauvais patrons qui ne peuvent garder aucun salarié... C'est tellement évident, que j'invite qui le peut à me démontrer le contraire objectivement.
Pour l'heure j'exerce mon métier avec beaucoup de plaisir, même s'il est souvent difficile à cause de clients exigeants, mais dans un office sympa, c'est ce qui prime... Que les patrons qui méprisent ouvertement ou en cachette leur personnel aillent se faire voir chez les grecs!!! Moralité pas d'optimisme déraisonnable restons simplement très objectifs et gardons notre bon sens. Pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Marche arrière   Jeu 11 Juin 2009 - 12:39

Bonjour à tous,
Qu'il est agréable de lire, 3 années après son ouverture, le présent sujet et tous les messages qu'il contient.
Qu'en pensez-vous ?
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Jeu 11 Juin 2009 - 13:02

depuis ces lignes le vent a tourné, les gens ne cherchent plus à obtenir mieux mais à garder leur poste quand ils le peuvent,
quand au fait que les jeunes se rebiffent plus que les anciens je ne l'ai pas constaté dans les derniers mois de tension, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Humour notarial ?   Mer 17 Oct 2012 - 12:42

Le langage des notaires...
Une pure merveille.
Ne dit-on pas que la langue Française est très difficile à apprendre ?
En voici un exemple :
Les subtilités de la langue française !
Une vieille demoiselle se présente chez un notaire pour enregistrer l'acte d'achat de sa maison récemment acquise.
Le notaire l'invite à s'installer, appelle son clerc, et lui demande textuellement :
Veuillez, s'il vous plaît, ouvrir la chemise de Mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s'y opposent pas, faites une décharge pour qu'elle entre en jouissance immédiate!
On n'a toujours pas rattrapé la vieille fille !!!
Bonne journée à toutes et à tous.



Dernière édition par RWM le Dim 12 Mai 2013 - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manager2003



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 25/01/2013

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Lun 28 Jan 2013 - 10:37

En effet, ce sujet est agréable à lire ... surtout, avec le recul de la difficile période de 2007-2009 puis la bonne période de 2010-2012 ... on s’aperçoit au commencement d'une nouvelle période difficile que les leçons du passé n'ont pas servi à grand chose !
Et on reparle de vache maigre, de licenciement dans les études, de chômage partiel, .... bref, l'opulence des bonnes périodes est vite considérée comme acquise et chaque régression (si l'on peut parler de régression à ce niveau !) est perçue comme une catastrophe devant trouver rapidement une solution ! Bref, La bonne année 2011 est devenue une référence pour nos études en terme de CA/RÉSULTAT et chaque année devra désormais être aussi grasse !
Cela nous promet de belles et heureuses années de salariat ! Préparons nos trons pour soutenir l'opulence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pauvres notaires   Aujourd'hui à 21:16

Revenir en haut Aller en bas
 
pauvres notaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» pauvres notaires
» Pour B.C - venue vendre ses prestations aux pauvres âmes égarées.
» libre installation des diplomes notaires
» "Les mauvaises affaires du notariat"
» demande de stage en master 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: DIVERS :: DEVENIR DU NOTARIAT-
Sauter vers: