SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 pauvres notaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Ven 1 Aoû 2014 - 5:18


DEFILE des notaires. Lettre ouverte d'une SALARIEE du notariat

voila le copié/collé demandé par jl Marzolf


REPONSE à l'appel d'une notaire à manifester contre le projet Montebourg


Madame,

Je tenais tout d'abord à vous remercier pour ce grand moment d'humour que vous nous avez offert mais en tant que salariée du notariat je me sens en droit de répondre à cet appel du 18 juin (pardon du 5 septembre) un brin manipulateur et de donner l'avis d'un certain nombre de salariés et notaires-assistants. Pour une fois qu'on pense à nous.

Une question à tous mes collègues pour commencer :

On y gagne quoi au fait ? Non, parce que ça fait déjà pas mal d'années qu'on ne gagne rien même quand l'activité et les prix sont au plus haut.

Donc là, si on manifeste et qu'on obtient gain de cause on aura quoi ??? Parce que le monopole et le chiffre d'affaires sera préservé grâce à nous quand même.

Ah c'est la crise ? Juste un merci alors ? C'est comme pour les augmentations et les heures supp' en fait ?

Et pour nos patrons pour qui rien ne changera c'est tout bénéf' c'est ça ?

S'il vous plaît, ne vous faites pas avoir.

Je ne suis pas syndiquée (pas le temps et l'envie) et juge notre gouvernement complètement incompétent mais demander aux employés de parader pour défendre le chiffre d'affaires...de leurs patrons c'est vraiment grotesque.

Franchement, il faudrait compter le nombre de secteurs professionnelles capables d'une telle prouesse.

Et la manif pour nos salaires elle est quand ? Je ne suis pas certain qu'on nous laisse y aller à celle-là.

Il est clair qu'une réforme sera utilisée par nos patrons pour ne rien nous donner pendant 15 ans mais de toute manière...C'EST DEJA LE CAS !!!

Vous parlez des avoués pour nous amadouer mais ils ont été supprimés or, pour l'heure, on parle de libéraliser la profession ou de réduire les émoluments.

S'il s'agit juste de libéraliser, je ne vois pas en quoi les notaires-assitants devraient avoir peur.

Dans ce secteur complètement archaïque Mme YAIGRE DEDIEU, sans famille ou relation et un apport conséquent, point d'espoir d'installation.

Ah si, il y a le notaire-salarié mais ça aussi c'est une bonne blague.

Tellement d'études passent encore comme au XIXe siècle du Papa au fiston ou à la fifille (sur ce point au moins, l'égalité des sexes est en marche).

Entre un espoir d'installation qui, si on n'est pas du milieu ou déjà riche, est de 0,5 %, et la possibilité de tenter sa chance à 100 % et de faire valoir ses compétences, bizarrement je préfère la deuxième option.

Et puis, chers notaires-assistants, il paraît que certains notaires souhaitent remettre en cause le passage automatique en C1 une fois le DSN obtenu. On manifeste aussi là ?

Vous dites que concurrencés par les services juridiques nous n'aurons aucune chance et des salaires de misère ?

Cela suppose que le notariat est un secteur qui paye grassement ses salariés...Vous avez l'air optimiste mais là ça en devient gênant.

Bon c'est vrai, je ne vois pas trop ce que je gagnerai à aller travailler en banque à part partir à l'heure, avoir un CE, qui sait un intéressement bénéfice, une convention collective appliquée, un Plan Epargne Entreprise, des droits à la formation respectés...

Donc, je marcherai pour sauver le notariat le jour où :

· en période faste on pense à nous, à nos familles et notre travail en nous donnant de vrais augmentations et non des cacahuètes qu'en plus, cons que nous sommes, nous nous empressons de gober à la volée,

· les heures supplémentaires seront payées automatiquement comme dans tout secteur professionnel, sans devoir passer pour une voleuse en les réclamant,

· les notaires cesseront de verser systématiquement des larmes de crocodiles en fin d'année (ce n'est pas du tout crédible et lassant à la longue) dans le seul but de réduire au maximum les primes à verser.

· les notaires recruteront au lieu de maintenir leur personnel sous pression sous prétexte qu'il n'y pas assez d'activité ???!!!

· la profession la plus riche de France (désolé mais c'est vrai), daignera partager un peu plus avec leurs salariés le gros gâteau, parce que sans nous il n'y en aurait pas beaucoup du chiffre d'affaires,

· certains notaires arrêteront de refuser des dossiers pas assez rentables (là, il est où le service public si souvent évoqué ?),

· les associations et rachats d'étude se feront uniquement sur la compétence, comme cela doit l'être au XXIe siècle,

· le CSN sera aussi efficace pour défendre les intérêts de sa caste que pour faire sauter des lois aussi stupides que cette loi ALUR qui pourrit notre quotidien à tous.

Si les notaires avaient été justes (certains le sont mais c'est rare) et n'avaient pas fait tout leur possible pour garder leur pré-carré doré, peut-être que moi aussi je lèverai mon poing (et non « mon point » Mme YAIGRE DEDIEU mais s'improviser la Che Guevara du notariat vous demandera quelques bases).

Bref, que les notaires et leurs conjoints, enfants, cousins, petits-neveux et arrières-tantes veulent manifester c'est tout à fait logique.

Ça fera une belle sortie en famille.

Mais si des salariés veulent suivre docilement leurs maîtres et être les cocus de l'histoire, qu'ils aillent se tirer une balle dans le pied tout seul, moi j'aurai piscine.

Une salariée qui n'ose même pas donner son nom de peur d'être grillée dans la profession, mais à part ça, parlons liberté de manifester et démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Sam 6 Sep 2014 - 17:28

Suspect


Je ne blague pas, ce n'est pas de moi. C'est hallucinant, c’est sur la boîte idée  du portail REAL, c'est signé Didier MATHY le 03 septembre 21 heures, et c'est intitulé;


"LES CHINOIS A PARIS"
"Hommage à Jean YANNE qui aurait sans doute beaucoup de matière pour des films à succès dans la débandade actuelle.
Et si nous appelions les chinois à la rescousse?
Après tout, nous avons réussi à convaincre ce pays dont la croissance rend le monde entier jaloux d'utiliser un système proche du nôtre et aujourd'hui on nous accuse d'être des freins à la croissance et des privilégiés?
Pourquoi ne pas diffuser des documents (textes, audio, vidéo) aux termes desquels les chinois expliquent pourquoi ils ont choisi ce système, en quoi il est moderne, et surtout pourquoi ils ont choisi cette voie plutôt que la Common Law...
A moins bien sûr que la cause ait simplement été "on ne veut pas du système des Etats-Unis, tout, n'importe quoi, sauf çà".
Mais ce n'est pas possible, si c'était ce motif là qui avait déterminé ce choix, on nous l'aurait dit,  hein?"



Mais naturamplement, Monsieur MATHY, que le CSN vous dit tout. Il va même vous expliquer pour quelles raisons il appelle à manifester avec la CGT le 17 septembre. Alors là, j’espère qu’on aura un Jean YANNE avec une caméra au poing !


drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Sam 6 Sep 2014 - 21:58

J'adoooooooooooooore cette boite à outils enfin à idée ! je la consulte tous les jours pour un peu de détente, parce qu'il vaut mieux en rire...

J'en ai vu un qui veut amener les merguez et un autre qui veut brûler le code civil, ça évitera l'achat de charbon de bois... c'est important les petites économies par les temps qui courent study Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: des sceaux et des sots   Dim 7 Sep 2014 - 1:16

 clown

Bonsoir Gracky. Merci pour le coup de main. Moi aussi j'adoooore, mais j'ose pas trop le dire; je crains RWM qui n'a pas l'air de goûter du tout nos mauvaises lectures (il a peut-être tort, elles détendent vraiment). J'en ai copié des pages entières, pour plus tard, comme source d'inspiration pour mes futurs blablas, un peu comme les sans dents font provisions de tout chaque début de mois et avant l'hiver.

Et dire que RWM me reproche de faire du blabla (l'a pas toujours tort la dessus par contre, et si j'étais de pure bonne foi je ne le reconnaitrais pas seulement entre parenthèses ou en machant mes mots entre mes gencives sans dents).
Il serait paf et me canoniserait d'autorité, RWM, s'il voyait certains blablas des notaires du portail REAL.
Mon blabla à moi, à côté de certaines pages de cette boîboîte, je vous le jure! c'est de la paille à puces.

J'espère que quelqu'un va se coltiner la collecte méthodique de toutes ces pages de nos amis notaires.
Beau sujet d'étude historique.
Après  tout, nous sommes à la veille d'une Révolution, non? (certains messages de la boîboîte le disent presque sérieusement).
Et on a bien conservé les cahiers de doléances en 89, pas vrai?
Alors il faut garder ces pages!
Tiens en voici une au hasard; du 5 septembre, signée Olivier TARDO-DINO (parce que, ce qu'il y a de bien sur ce machin, c'est qu'au moins ils ont les c. de signer et ceci, je le dis sans aucune ironie, je le respecte).
Donc, je vous jure, il faut oser s'exposer au retour pour signer certains trucs et moi Blabla, dans ce domaine je sais de quoi je parle! Vous allez voir, par exemple :

"Dans le cadre de nos phases d'action et de la réception des pétitions de nos clients, ne serait-il pas judicieux que nous authentifions les signatures en apposant notre sceau afin de marquer l'importance qu'il représente encore"

Naturamplement! Ca coule d'égoût. Ah ça, pour une riche idée, c'est une riche idée. Comme disait plus ou moins une citation de RWM l'autre jour, le notariat est devenu son propre pire ennemi. Me TARRADE, si je peux vous souffler discrètement un conseil: il faut d'urgence confisquer ou reprendre tous les sceaux aux petits car certains notaires font joujou avec et viennent d'inventer la pétition authentique, pour la CGT sans doute. D'ici à ce qu'ils tirent sur les CRS le17, les notaires à coups de sceaux et la CGT à coups de boulons, il n'y a pas des kilotonnes de c.o.n.nerie.

Et figurez-vous qu'un notaire répond, d'ailleurs très modestement au notaire ou peut-être au clerc TARDO-DINO, je n'ai pas vérifié  (Me Grégoire MEURILLON, notaire à Comines (59) pour ne pas le nommer, mes respects maître, j'espère que personne n'usurpe votre nom ou votre sceau); ce qui donne exactement ceci:

"Excellente idée. Merci. Je prends. Et la mets en musique dès ce jour."

Et puis le suivant à répondre, c'est Eric PELLETIER, mes respects aussi, même remarque, et ceci donne, voyez l'engouement que peuvent susciter les bonnes suggestions en ce moment, vraiment on est rarement entendu à ce point dans le notariat:

"Superbe idée que nous devons tous reprendre"

Moi des gags pareils, j'en prends, j'en reprends, et j'en rereprendrais tous les jours.
Comme Gracky, j'adoooooooooooooooooooooooore.

Ami Gracky, parmi les clercs qui semblent s'exprimer aussi sur ce forum des notaires, il y en a par exemple un qui m'a bien fait rigoler. Il se présente comme clerc et fait cash la leçon aux notaires, en les traitant plus ou moins de couards, genre mais allez y donc à fond, qu'est ce que vous attendez  etc. Et ceci sur le ton d'un célèbre moi président; ce qui donne  "moi notaire je..., moi notaire, je...". Moi je suggère qu'on envoie ceci à HOLLANDE. Bien chauffé par certaines publications familiales, il se pourrait en ce moment qu'il prenne la mouche pour moins que celà, et fasse payer au notariat via le garde des sceaux, toutes les impertinences passées sur un site du notariat à l'abri des Mariannes ou des sceaux par de misérables c.o.n. (traduire collaborateurs d'office notarial). Hélas je ne l'ai pas sous la main, ce message. Le clerc qui l'a semble-t-il pondu, si je l'avais sous la main, je crois bien que moi, condescendant, je m'abaisserais à faire passer un quart d'heure bruyant, à ses oreilles bien entendu. Le reste de sa courageuse carcasse, je la respecte, et je la laisse à la rousse; j'espère pour rire qu'elle va faire de ce grand héros révolutionnaire, le premier martyr du notariat ce 17 septembre.

Mais de notre côté, calmez vous les amis! Après le soutien chinois au notariat français (il semble réel, un message en parle très sérieusement et de manière circonstanciée sur le forum des notaires), il ne manquerait plus qu'un clerc plus fou que moi se déguise en tibétain et s'immole juste un peu pour rire, pour que le tableau soit complet. Je vous avertis à toutes fins utiles et à tout hasard, qu'il est inutile de me prêter le 17 septembre, Place de la République, un bidon d'essence et une boîte d'allumettes. Car que j'ai nullement l'intention d'y aller et encore moins celle de jouer les héros nulle part. Moi mon arme, c'est le blabla. La langue si vous préférez, la nôtre de préference; pas le mandarin ni celle du lèche q de base.

Délicate, cette conclusion, Blabla: franchement c'est pas brillant de finir un si brillant discours avec ce genre d'humour bourrin  pale .


geek affraid geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Dim 7 Sep 2014 - 11:34

Bonjour marzolf,
C'est très bien d'avoir cité Didier MATHY. Sais-tu qu'il est notaire à SAGY (Saône et Loire) et rédacteur en chef de la REVUE POMPADOUR NOTARIAT 2000?
J'aime beaucoup sa plume et son humour.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Dim 7 Sep 2014 - 12:37

Ah? Malgré mes titres de noblesse et mon honteuse auto sacralisation, moi Blabla Premier, je n'ai pas l'honneur de fréquenter ni de caresser des yeux la prose de la Pompadour. Effectivement son truc à MATHY sort assez nettement du lot. Il va falloir que je m'intéresse de plus près à ce citoyen. De Haute Saône? Bien. Je te demande pas de m'envoyer un exemplaire de la Pompadour puisque ton modernisme effréné t'interdit de m'adresser des coupures de presse même en morceaux choisis par la poste. Vu que j'ai déménagé deux fois depuis peu, c'est vrai que si tu changeais d'avis il faut tout envoyer chez ma petite mère, avec la Basoche si possible. Sans quoi, avec les renvois de courrier,  je ne la lirai pas avant huit jours au moins. Et pour un coup, moi le premier clerc de notaire sdf de France (pas loin d'être vrai), j'ai hâte. A moins qu'un tout petit courriel? Même pas un extrait? Non, le délicieux RWM a décidé de faire tourner Blabla en bourrique. C'est qu'il est taquin parfois, le RWM. MATHY, donc. Il est gonflé d'ironiser via les chinois, non? Le csn prend ce sujet très au sérieux. En tout cas vu de l'extérieur, c'est bien la débandade. Assez difficile de savoir ce qu'en pense vraiment MATHY à travers ces lignes. Nous allons voir cela.
Bon dimanche RWM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clerc-obscur



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 08/09/2014

MessageSujet: devons nous être des moutons de panurge ...   Lun 8 Sep 2014 - 22:27

Dans tous les échanges et infos qui affluent actuellement de part et d'autre, je suis notamment tombé sur une "3ème communication d'un collectif de sauvegarde du notariat" rédigé par des notaires.

Suite au "projet de bercy - août 2014", ce collectif demande notamment au CSN des "propositions sociales et professionnelles extrêmement novatrices, fortes et d'applications immédiates" au profit des collaborateurs,

en réponse à la tentation que ces derniers pourraient avoir, suite à ce "projet de bercy" qui propose, entre autres, d'ouvrir l'accès de notaire aux diplômés 1er clerc ou aux clercs habilités ayant plus de 6 ans de pratique...

Plutôt que de suivre nos "maîtres" tels des moutons de Panurge, aux manifestions qui s'organisent pour le 17 septembre prochain à Paris et dans chaque Préfecture,
les salariés du notariat ne devraient-ils pas profiter de l'occasion (pour une fois qu'une occasion telle que celle-ci se présente) pour demander des avancées sociales aux notaires, qui leur sont la plupart du temps refusées, au motif que nos "chers maîtres" ont du mal à réaliser un "résultat décent" (n'est ce pas parce que ces résultats sont au contraire "indécents", que les notaires sont dans le collimateur aujourd'hui...;-).

Les salariés pourraient ainsi négocier leur participation auprès de leurs maîtres dans ces manifestations, en contrepartie d'avancées sociales ?

Quelqu'un m'arrête si j'ai dit une connerie ?

Signé : le clerc-obscur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Quelle représentativité pour un collectif?   Mar 9 Sep 2014 - 2:15

Bonjour clerc-obscur,
Tout d'abord, bienvenue sur le Forum des Salariés du Notariat.
En guise de mot de présentation, pourrais-tu nous dire quand et comment tu as découvert notre forum?
Visiblement tu es complètement ignorant de la manière légale, dont doivent se dérouler des négociations sociales et professionnelles au niveau national ou régional d'une branche, comme de l'entreprise d'ailleurs.
Un collectif quel qu'il soit ne représente que lui-même car il n'est pas élu par les salariés.
Consécutivement il ne peut pas s'asseoir autour de la table des négociations, car seuls y sont autorisés les syndicats ayant participé aux élections professionnelles dans la branche et dont la représentativité est reconnue par la loi.
Donc je t'arrête car tu proposes "une connerie" (sic) aux salariés du notariat sans civisme ni convictions personnels et que tu qualifies, avec justesse à mon sens, de "moutons de Panurge" (sic).
A chacun de prendre ses propres responsabilités pour son avenir et de s'engager officiellement auprès du syndicat de son choix, sans se laisser dicter sa conduite par un "Maîîîître chanteur" qui ne pense qu'à ses propres intérêts pécuniaires.
Nous t'attendons donc pour grossir nos rangs et assumer pleinement nos responsabilités syndicales en toute démocratie.
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 9 Sep 2014 - 9:14

celà n'empeche pas les syndicats représentatifs de mettre le marché en mains dans le sens de clerc obscur, le problème c'est qu'il y a bien peu de temps pour obtenir un engagement quelconque avnt le 17, mais sinon l'idée n'est pas si bete,
c'est quand les hautes spheres ont besoin des petits qu'il faut que ces derniers en profite pour demander des contreparties,
meme si c'est plus facile à dire qu'à faire, je sais bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Manipulation des salariés par les notaires   Mar 9 Sep 2014 - 9:35

Bonjour pepita,
Par exemple, j'’ai bien compris que vu l’origine du "collectif de sauvegarde du notariat", il s’agit en fait d’un « collectif de sauvegarde des notaires », beaucoup plus que de ses salariés… qui ne représentent que le prolétariat desdits notaires. Ces derniers les mettent en avant, en les instrumentalisant pour obtenir des modifications statutaires profitables. Comme d’habitude les « gros » se cachent toujours derrière les « petits », c’est une technique vieille comme le monde, mais elle fonctionne.
Je pense que les notaires ne sortiront pas la tête haute, de ce combat perdu d’avance pour eux et dont, de toutes les manières, certains de leurs salariés feront les frais… et uniquement les salariés.
Nous n’avons strictement rien à gagner et au contraire, tout à perdre, (notre dignité de salarié) à nous laisser manipuler de la sorte.
Quant à négocier dans l'urgence, encore faudrait-il avoir le bon interlocuteur pour le faire... Et puis, tu devrais le savoir, les négociateurs ont horreur de négocier "le dos au mur" !
Il ne faut pas rêver, de bon matin et surtout garder "la tête froide et les pieds sur terre".
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloo



Nombre de messages : 156
Age : 33
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 9 Sep 2014 - 9:52

Bon alors moi je ne comprends pas bien votre position.

Je suis consciente que ce combat est celui des notaires.

Mais le fait est que si les notaires perdent, les salariés perdront beaucoup plus.

De facto, ne serait-il pas légitime que lesdits salariés montent au créneau?

Qu'avons nous à gagner à ne rien faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uldrich



Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 9 Sep 2014 - 12:25

Il semble qu'un Fax inFO numéro 69 circule actuellement, appelant à manifester à Paris le 17 septembre 2014 à 14 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloo



Nombre de messages : 156
Age : 33
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 9 Sep 2014 - 12:56

Effectivement, nous l'avons reçu ce matin. Il appel a manifester soit à Paris, soit devant nos préfectures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 9 Sep 2014 - 13:22

Il semble qu'un fax de la fgcen arrive dans les études appelant les employés à participer à la manif du 17 septembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Que dire du fax n°69 ?   Mar 9 Sep 2014 - 16:10

Bonjour à toutes et à tous,
Le fax n°69 qui vient d'être diffusé dans tous les études et offices notariaux de France, est le plus beau tête à queue, jamais réalisé par mon syndicat depuis sa création en 1927.
J'en suis ulcéré.
Comment est-il possible d'accompagner les notaires de France dans leur démarche de rassemblements, dès lors que mon syndicat n'a pas encore été reçu officiellement par le CSN, puisque le rendez-vous est fixé à demain 10 septembre 2014 à 15h00..?
Il faudra que l'on m'explique clairement le sens de la démarche entreprise vis à vis de notre base de syndiqués, à moins que l'on nous ait menti depuis la diffusion du fax n°68, histoire de mieux nous "rouler dans la farine" et suivre le mouvement instillé par une intersyndicale de plus en plus "caméléon".
Qui peut croire que le CSN avec son lobbying permanent à BRUXELLES, n'était pas informé depuis longtemps de ce qui se tramait à propos de son statut protecteur?
Décidément, "on ne nous dit pas tout" !
Cordialement à votre écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 9 Sep 2014 - 19:07


ça devient compliqué, surtout quand ça tourne aussi vite qu'une girouette par temps de mistral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gracky



Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 05/05/2008

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 9 Sep 2014 - 20:29

Ah ! même non syndiquée (oui je sais...) je me suis étonnée quand même quand j'ai vu ce fax atterrir comme une fleur... D'autant plus qu'il est affiché (bien évidemment) à l'entrée du personnel... alors que (toujours bien évidemment), c'est direction poubelle Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valou



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 9 Sep 2014 - 22:27

Oui moi aussi comme RWM je veux bien qu'on m'explique pourquoi je suis sensée descendre dans la rue pour ce rassemblement (oui rassemblement et pas manifestation, non, les notaires ça ne manifeste pas, ça se rassemble... gardons le standing tout de même !!)... j'avoue, rien que l'idée me donne la nausée... lorsque moi j'ai voulu aller aux manifestations de défense des retraites pour lesquelles j'avais trouvé le courage d'aller déposer mon preavis de grève et que j'ai subi la pression de ces messieurs en me disant que je ne pouvais pas leur faire ça.... pourquoi tout à coup j'aurais le droit de le faire, parce que c'est pour sauver leur petit train de vie ?!! Alors, quelqu'un pour me convaincre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mar 9 Sep 2014 - 23:55


Trouvé sur internet : http://avocats.notaires.over-blog.com - Lundi 8 septembre 2014

LE COMMENTAIRE D'UN DIPLÔMÉ NOTAIRE AU SUJET DES PRESSIONS EXERCÉES PAR LES NOTAIRES SUR LEURS COLLABORATEURS :

« Les notaires actuellement dans les études font pression psychologiquement sur les salariés pour qu'ils manifestent en leur faisant comprendre en sous-entendus qu'il ne faudra rien attendre d'eux plus tard si on n'y va pas … C'est illégal et tous les salariés se sentent obligés de mettre « oui » pour ne pas se sentir catalogués …

Je ne suis pas certain qu'ils feraient de même pour leurs salariés si ceux-ci étaient en danger !!!

Dans certaines études c'est soit vous manifestez, soit un jour de congé en moins …

Et certaines études seront fermées : pas le choix ... »


Cette manipulation par les employeurs est en effet inadmissible.

Ce sont là des mœurs d'une époque révolue, auxquelles la modernisation attendue devrait mettre un terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Mer 10 Sep 2014 - 0:05

Notariat Liberté est sur Facebook.

Nous appelons tous les notaires assistants et salariés de notaire à ne pas subir la pression du patronat et des syndicats en travaillant le 17 septembre 2014 !
Aillez le courage de vos opinions !
Votre destin est entre vos mains !
Unis nous vaincrons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloo



Nombre de messages : 156
Age : 33
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Jeu 11 Sep 2014 - 9:17

Alors cette réunion avec le CSN ça donne quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Jeu 11 Sep 2014 - 10:20

Ooooooooooooooooooooooooh là, Valou! Tu fais ce que dis ton patron et puis c'est tout.
Même Justin Conseil il va manifester, alors tu dissecutes pas, compris ?
Putain, les journalistes, ils vont se marrer à République. Et les photographes!!!
Pardon pour les camarades, je sais que je suis en dette et que je dois pas être ingrat, mais dans mon cas, Blabla Premier et moi même on a décidé de rester ensemble sur la même chaise le 17: à mon poste de travail.
Pour une fois que j'ai un peu de boulot (un an environ sur les quatre dernières années, c'est certain qu'en foutant le feu un peu partout...).
Et ben je travaille le 17, un point c'est tout!
A l'autre collègue que son patron devrait embrasser, selon message sur un autre endroit du forum ce matin, je dis: a pas peur mon petit bouchon. Tu vas être couverte de baisers. Ton patron va t'embrasser bientôt. Et surtout sur la bouche quand il comprendra que tu parlais peut-être d'or. En disant d'une certaine manière que les solutions étaient et sont toujours à chercher dans les études, pas sur le pavé. C'est un clerc qui l'était quasi quatre ans qui vous le dit.
Vous trouvez que c'est bien de traîner Marianne sur le pavé ? Avec quels slogans; "à poil Marianne" peut-être, et tous en marinière? Arrêtez un peu...
Maintenant si vous y allez le 17, au moins les amis profitez pour vous parler entre vous, les copains, et chargez un peu l'addition du boss au restau s'il vous oblige à vous mettre à table. En dessous du Corton Charlemagne, vous discutez pas.
Pour ce qui est du CSN, en effet j'attends. Sans méchanceté, sans agressivité. Vraiment je demande à voir mais comme disait RWM, appeler à manifester comme çà...
Le 17 et 18 octobre je suis à Paris, incognito et je suggère à nos amis clercs de se syndiquer enfin; je crois qu'il y a une AG de notre syndicat nationale ce jour là. C'est encore là qu'il y a des syndicalistes dans le notariat, quoi que l'on puisse en dire. Au passage demandez à vos patrons de payer la cotisation pendant la manif, pourront pour vous refuser ce petit service.
Il y en a même dans les syndicats FO qui s'occupent de défendre les petits, ceux qui perdent leur job. Et bien! Comme disait un syndicaliste du Nord je crois -voir sa nécro dans une Basoche récente - c'est aussi pour les petits, ceux qui perdent leurs jobs etc. que l'on fait du syndicalisme. Pas pour les fauteuils et les honneurs. Ne vous y trompez pas, je dis cela en pensant d'abord et avant tout à un tract fumeux de l'intersyndicale de ce lundi qui criait victoire... électorale. Je n'en dirais pas plus, sinon RWM va me faire fusiller.
En tout cas merci à la fgcen, même si son fax 69 porte bien son numéro 69 après le 68, d'avoir publié dans la dernière Basoche des chroniques judiciaires qui tombent à pic; heureusement que l'on trouve des clercs pour se bagarrer et chercher jusque devant les tribunaux les misérables 300 ou 400 euros que leur doivent leurs patrons, ou bien un fou pour faire appel d'une décision qui lui était pourtant favorable en doublant les indemnités après un licenciement plus que foireux. C'est peut-être un signe. Si des petits clercs s'amusent à cela, croyez-le bien, ce n'est pas du tout pour le plaisir, et si l'on en vient à de telles relations dans le notariat, c'est que vraiment, beaucoup de tensions et de lignes de fractures s'y sont accumulées. Pendant les années où beaucoup de notaires se sont goinfrés au lieu de s'occuper de ravaler la façade. Je regrette, c'est la vérité et ce n'est pas les petits notaires de cambrousse qui me diront le contraire parce que parmi eux, il y en a aussi qui sont de vrais héros du notariat. C'est eux - et leurs clercs - qui se tapent le """service public"""", celui qui justifie le monopole, non ? Alors péréquation? Va falloir réfléchir avec les études qui se font des résultats nets à sept chiffres.
Toutes ces tensions et ces fractures jouent en même temps en ce moment, entre clercs, entre clercs et notaires, entre les notaires, leurs instances, entre syndicats, et bien entendu entre le notariat et ses autorités. Ca craque de partout et c'est tant mieux parce que la parole se libère un peu, enfin!
Reste à savoir si on va se rendormir le 19 ou pas.
Salut, faut que je raccroche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valou



Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: pauvres notaires   Jeu 11 Sep 2014 - 11:11

Désolée de te decevoir marzolf, mais dans mon genre je suis plutôt du style insoumise.... je resterai donc moi aussi vissée à mon bureau le 17 septembre à 14h...quoiqu'il doive m'en coûter.... mais avec l'immense satisfaction de pouvoir me regarder dans la glace comme je le fais chaque matin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Conversations entre-soi au CSN   Jeu 11 Sep 2014 - 11:25

Bonjour liloo,
Tu penses bien que vu mes prises de position tranchées sur ce forum, je n'ai pas été invité aux conversations entre-soi au CSN et encore moins à la communication extérieure sur le sujet.
J'espère que tu seras rapidement informée, comme tous les adhérents, dont je suis...
Le 17 septembre, j'irais comme d'habitude, donner une journée de bénévolat à la Fondation Abbé PIERRE. Au moins j'aurais fait une "bonne action" pour les plus démunis d'entre nous.
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Afin que nul n'en ignore...   Jeu 11 Sep 2014 - 12:45

Lettre aux notaires de France - 8 septembre 2014

Mon cher confrère,

Alors que nous préparons avec ardeur le grand mouvement du 17 septembre qui nous rassemblera avec nos collaborateurs, pour les uns place de la République à Paris, et pour les autres devant les préfectures de département ou de région, les actions de sensibilisation des élus se poursuivent comme d’ailleurs les contacts au plus haut niveau.
Vous avez été nombreux à prendre l’attache des élus nationaux ou locaux pour les alerter sur les dangers du projet du ministère de l’économie relatif aux professions réglementées et en particulier au notariat.
Je remercie tous ceux qui ont entrepris ces contacts, car c’est là une action essentielle de notre plan de bataille. Je ne peux citer bien sûr tous les entretiens dont vous me faites part tant ils ont été nombreux et se sont concrétisés par des lettres de soutien ou des questions écrites parlementaires.
Mais je demande à tous ceux qui n’ont pas encore pris contact avec leurs élus de le faire le plus rapidement possible, pour donner plus d’écho à nos actions.
Je voudrais mentionner parmi d’autres le rendez-vous de nos confrères finistériens avec le Président de la Commission des lois de l’Assemblée nationale, Monsieur URVOAS que je rencontrerai à mon tour très bientôt. Nos amis bretons ont ainsi eu confirmation que la Commission des lois avait décidé la création d’une mission sur les professions réglementées qui rendraient son rapport dans un délai de six mois.
Autre exemple de notre action collective, celle conduite par les notaires bordelais qui ont convaincu Alain JUPPÉ d’agir pour défendre le modèle du droit français dont nous sommes le fer de lance.
Des contacts de haut niveau donc et notamment à l’occasion des déplacements récents de Madame TAUBIRA pour l’inauguration du tribunal de grande instance de Saint-Gaudens ou de Tulle qui ont été mis à profit par nos confrères des Cours de Limoges et de Toulouse pour établir de dialogue avec la Garde des sceaux.
J’ai pu, pour ma part, m’entretenir très récemment avec elle. Elle m’a annoncé une réunion avec Monsieur Emmanuel MACRON dans des délais rapprochés. Acceptons-en l’augure !
Ce serait le premier signe d’une ébauche de concertation avec le Ministère de l’économie.
Dans le même temps, avec les membres du Bureau du Conseil supérieur, je multiplie les contacts avec les membres du gouvernement comme avec les plus hauts personnages de l’Administration et de l’État.
Nous sommes également en contact très étroit avec les autres professions concernées et nous agissons de concert.
Le combat sera long…très long.
Je comprends votre impatience, mais vous invite à conserver votre sang froid.
Pour l’heure, nous devons concentrer nos efforts sur trois sujets :
-          les contacts avec nos élus,
-          la mise en place des actions décidées par l’assemblée du Conseil supérieur,
-          la réussite dans l’ordre et la discipline, de la journée du 17 septembre.

Plus que jamais, je compte sur chacune et chacun d’entre vous !

Votre bien dévoué confrère

Jean TARRADE

ndlr : Vous noterez au passage qu'il n'y a aucune allusion aux salariés de la profession, ni à fortiori à leurs syndicats...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pauvres notaires   Aujourd'hui à 7:58

Revenir en haut Aller en bas
 
pauvres notaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» pauvres notaires
» Pour B.C - venue vendre ses prestations aux pauvres âmes égarées.
» libre installation des diplomes notaires
» "Les mauvaises affaires du notariat"
» demande de stage en master 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: DIVERS :: DEVENIR DU NOTARIAT-
Sauter vers: