SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entretien d'embauche abusif avec un notaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
XIII



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 25/06/2015

MessageSujet: Entretien d'embauche abusif avec un notaire   Jeu 25 Juin 2015 - 19:49

Bonjour à tous,


Je suis nouvelle sur ce forum que j'ai découvert par hasard sur internet en tapant des mots clés relatifs au notariat dans mon moteur de recherche.
Je suis donc tombé sur ce forum et me suis inscrite afin de partager mon expérience toute récente assez étrange confused !
Voilà, hier un notaire ma reçu en entretien d'embauche suite à une candidature spontanée de ma part.
Je suis honteuse de la tournure de cette entretien car je me suis totalement laissée faire (je suis de nature réservée et c'était mon première entretien d'embauche avec un "Maître de droit" )

Très rapidement, il à réussi à me déstabiliser et à aborder des questions illégales : ma situation matrimoniale et familiale (profession de mes parents et frères), si j'étais enceinte ou si j'ais des chances d'être enceinte dans les prochain mois, si j'avais un copain...Je suis titulaire du BTS Notariat, il ma demandé de lui communiquer mon relevé de notes de mes résultats !!!

Je suis honteuse  Embarassed  car je n'ai pas su me défendre et je me suis laissée impressionner par ces questions n'ayant pas eu le courage de refuser à répondre à ses interrogations. C'est un très grand manipulateur peu scrupuleux en faite !

J'avais déjà entendu des choses pas très claires sur ce notaire et j'ai voulu quand même de moi-même me rendre compte de qui il était vraiment.


Que pensez-vous de çà ?, Y'a t'il une personne ayant subi la même expérience ?, quels sont les recours contre cela (le pire c'est qu'il à tous noté sur une feuille !!!)

Pensez-vous que ces questions m'ont été posées pour me tester sur ma capacité à tenir ma langue ?

En vous remerciant par avance de vos réponses

Cordialement

XIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche abusif avec un notaire   Jeu 25 Juin 2015 - 23:05

Je passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blabla Premier



Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 09/11/2014

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche abusif avec un notaire   Jeu 25 Juin 2015 - 23:07

Moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flozram



Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche abusif avec un notaire   Jeu 25 Juin 2015 - 23:10

Idem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 25/06/2015

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche abusif avec un notaire   Jeu 25 Juin 2015 - 23:11

Comment çà je passe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flozram



Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche abusif avec un notaire   Ven 26 Juin 2015 - 6:40

Bonjour XIII,
L'inconvénient de ce genre de témoignages, parfois très vraisemblables, est d'être anonymes et parfaitement invérifiables.
Ta question semble indiquer que tu connaîtrais ce qu'il est normal ou anormal de demander à un candidat lors d'un entretien d'embauche.
En face d'un tel comportement d'un employeur que tu sembles dénoncer, il faudrait avoir le courage de témoigner à visage découvert ou sans pseudo. Ou bien celui d'aller voir "son" syndicat (celui dont on est membre parce qu'à jour de ses cotisations) ou un avocat, ce qui est plus prudent.
De l'inconvénient d'être seul(e) en face de notaires fort bien structurés et organisés.
En tout cas il n'est pas possible en principe pour une association de donner des consultations à des personnes autres que ses adhérents.
Du reste, c'est un point de vue personnel, il est délicat de commenter un tel témoignage - anonyme et invérifiable j'insiste - sans donner du crédit à des récriminations aussi sérieuses.
Très honnêtement, dans ce cas précis, j'ai peine à croire qu'un ou une notaire ait enfilé l'une derrière l'autre, une série de telles questions aussi grossièrement. Ou alors ce serait vraiment de la goujaterie avant toute chose. A ce niveau, je ne suis pas réputé pour être tendre avec les notaires, mais il me semble que c'est tout de même assez rare et sans vouloir insister, la formulation de la question me laisse assez dubitatif.
C'est peut-être un point de vue masculin et la multiplication de tels témoignages ici ou sur d'autres forums, serait un indicateur.
Je te recommande, à toi et tes jeunes collègues, bien entendu, de te syndiquer et de partager tes expériences et points de vue, comme vous semblez le faire hors syndicat, si j'en crois ton témoignage; c'est un choix, celui de 98% des clercs et employés du notariat, avec pour conséquence lourde de fragiliser collectivement et individuellement les clercs.

Qu'en penses-tu, citoyenne XIII ?

Iras-tu voir le syndicat de ton choix et comptes-tu te syndiquer, toi et tes collègues avec qui tu partages des informations sur les comportements de tel ou tel notaire?

C'est une question importante. Parmi les  questions que tu te posais tout au long de ta formation sur ton avenir, et les connaissance que tu y as acquises, cette question a infiniment plus d'importance que tu le crois. La réponse que donnera ta génération de clercs conditionne peut-être même l'existence de la basoche en tant que telle, à long voir moyen terme.

Peut-être que tu obtiendras une réponse mieux étayée juridiquement, d'un camarade mieux outillé et plus expérimenté que moi sur ce forum, sur la problématique précise que tu abordes, mais en attendant, peux-tu nous dire si cette réponse t'interpelle un peu, et s'il vous arrive, à toi et tes jeunes collègues, de vous intéresser au syndicalisme autrement que "par hasard"? Si oui ou non, pourquoi?

En attendant à mon tour, bienvenue, bien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blabla Premier



Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 09/11/2014

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche abusif avec un notaire   Ven 26 Juin 2015 - 8:25

Bonjour XIII,
Je te prie de bien vouloir excuser notre désinvolture d'hier au soir; bien entendu, la clique à Blabla rigolait hier soir et ton "comment çà je passe" nous a fait marrer derechef.
Bien.
D'abord Flozram a répondu à côté, c'est critiquable mais c'est une règle de base du blabla, jamais dans le mille, toujours à côté. C'est notre Grand Oère artilleur alsacien de la Grande Guerre et pacifiste qui nous a enseigné ce précepte bon partout, même en amour disait-il.
Ta seule question était selon moi;
pensez-vous qu'il voulait tester si je savais tenir ma langue.

A cette question je réponds non, bien entendu et je te passe les commentaires graveleux qu'elle suscitait si j'ose dire dans la clique avinée hier au soir.

Maintenant ta question est intéressante.
Ce n'est bien entendu pas dans un tel entretien que l'on peut s'assurer qu'un futur clerc saura "tenir sa langue".
Ok, un bavard impénitent du genre blabla doit être conduit sagement vers la porte ou la fenêtre, mais bon. La discrétion, c'est un fondement pour tout clerc ou clairette digne de ce nom.

Mais la discrétion ce n'est pas se taire à propos de tout et n'importe quoi. Nous sommes tenus au secret professionnel. Point barre. J'emmerde les notaires qui défendraient encore avec des mines compassées une fucking morale bourgeoise de style second empire. Je n'insulte personne vu que ce genre de taré n'existe plus. Faudrait voir à dépoussiérer le concept les amis. Armée du notariat ou pas, hein? Dis donc XIII, tu as deux solutions en cas qu'un connard te pose des questions sur ta vie sexuelle, ta lanière de faire la bête à deux dos, et tes intentions quant au peuplement futur de cette vallée de larmes.
1/ Genou gauche, couille droite.
2/ L'inverse.
Après, il y a des variantes genre te lever et lui bourrer le pif, ou faire le tour de la boutique pieds nus en demandant; "Savez ce qu'il vient de me demander votre taulier, les filles?!", si possible un sein à l'air, genre liberté.
XIII, retiens que tu n'as pas à dénoncer des crimes et délits imaginaires mais que la discrétion, fondamentale dans le notariat, n'a rien à voir avec l'omerta. Tu me suis?
Alors quand un notaire se comporte mal, en particulier avec le personnel, même si c'était encouragé - par hypothèse - par des espèces de pirates malouins qui pratiqueraient éméchés le chantage à l'emploi et l'abordage politique sabre ébréché au clair, tu hésites pas poulette, tu enlèves le voile, et tu racontes tout, partout, tu lui fous grave la honte à ton taulier.
Non mais les filles, à 85% de pisseuses dans le bastringue, z'êtes pas un peu connes de vous laissez encore traiter ainsi par des vieux barbons ou de jeunes blanc-becs?!
Oh!
Faut apprendre à ouvrir votre gueule chouia, pauvrettes! Pas que les (censuré).
Bon, je vais me planquer, sinon RWM ne va pas tarder à m'enguirlander.
Salut les filles et cessez de vous faire des films, si on vous demande des trucs sur vot copain et la date de vos dernières (censuré), c'est pas pour tester vos qualités professionnelles. Vu?
Et maintenant XIII, tu dégages. Moi aussi d'ailleurs. Câlins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 685
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche abusif avec un notaire   Ven 26 Juin 2015 - 8:45

Bonjour XIII,
Excuse ces idiots, pour hier soir, c'est vrai on blaguait. ils sont un peu farceurs et bourrés de la veille, mes poteaux de la clique.
J'espère cependant que ces réponses te conviennent.
Pas exclu que tu aies droit à un petit rappel fort utile sur ce qu'est un entretien d'embauche et les limites dans ce genre d'exercice.
Tu pourras pas dire que des syndicalistes masculins n'ont pas entendu ton cri de détresse.
En ce qui me concerne, comme Flozram, je doute qu'un(e) notaire se livre encore à ce genre de questions - ou alors il est con grave voir concave - surtout pour savoir si le candidat sait tenir sa langue, n'est-ce-pas?
Faut quand même pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages, XIII, et pas besoin d'être grand clerc pour comprendre qu'en face d'un tel employeur - peu probable aujourd'hui au stade que tu décrits, je dis bien au stade arriéré que tu décrits, le "management" moderne est en fait plus pernicieux... - mais tu te retires avec bienséance et en respectant les bonnes manières. Et tu vas raconter çà à tes camarades du syndicat qui feront circuler l'info, et qui auront l'oeil dessus, tu comprends? Si ce ne sont pas des syndicalistes foireux, j'en ai vu aussi mais c'est une autre affaire, XIII, beaucoup plus grave.
Cordialement comme dirait RWM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Notariat et entretien d'embauche   Ven 26 Juin 2015 - 12:35

Bonjour XIII,
Bienvenue sur le Forum des salariés du notariat découvert, une fois encore, par hasard, grâce à un moteur de recherche.
J'ai pris bonne connaissance de ton message initial, dont certains termes sont, tout de même, surprenants de la part d'un notaire "officier ministériel". Mais comme ces termes sont anonymes, je m'abstiendrais de les commenter inutilement pour nos utilisateurs. En toute chose, il ne faut jamais faire d'un cas très particulier, comme celui que tu relates, une règle générale.
Je retiendrais seulement que ce que tu qualifies d'abusif est effectivement "exagéré et dépasse une limite raisonnable".
Pour une information plus générale et bien que ce ne soit pas véritablement le lieu sur un forum de salariés, je donnerais ici, dans quelques jours, quelques conseils sans prétention et de simple bon sens, à un éventuel recruteur-notaire.
Pour conclure, il faut bien savoir, que les notaires ne reçoivent pratiquement aucune formation en matière de relations humaines, donc de recrutement et que ce sujet ne relève pas des dispositions d'une convention collective.
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 25/06/2015

MessageSujet: Re: Entretien d'embauche abusif avec un notaire   Ven 26 Juin 2015 - 14:01

J'espère au moins que tout le monde à compris que je suis jeune diplômée et que pour moi le monde du travail est inconnu !

C'est la raison pour laquelle je n'ai pas encore eu l’occasion de faire parti d'un syndicat !

Je répète encore une fois , j'ai honte de cet entretien et je ne généralise pas , je ne mets pas bien sur tous les notaires dans le même sac.

Je ne voulais froisser personne !


Je suis venu m'exprimer suite à cette mauvaise expérience car je voulais des conseils sur les recours que l'on peut avoir, qui ne sont pas nombreux malheureusement nombreux , faute de preuve !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6400
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Première embauche et notariat   Ven 26 Juin 2015 - 14:41

Re-bonjour XIII,
A défaut de cette précision dans ton premier post, je n'avais pas compris que tu étais une jeune diplômée BTS Notariat.
Si tu n'es pas encore syndiquée, ce que je comprends parfaitement vu ta première recherche d'emploi, j'espère que tu as observé que ce forum est un forum syndical s'adressant aux salariés du notariat, présents et futurs.
Tu n'as pas à avoir honte de ton premier entretien, car "c'est en forgeant que l'on devient forgeron". Il ne faut surtout pas être naïf devant un notaire-recruteur. Il est surtout nécessaire, de bien connaître ses droits et obligations professionnels. Il existe des techniques de conduite d'entretien de recrutement qu'il vaut mieux avoir parfaitement intégrées, avant de se présenter à un recruteur. C'est une démarche personnelle préalable à toute recherche d'emploi, que je conseille aux jeunes salariés diplômés BTS ou autres.
On ne s'attaque pas à l'ascension du Mont Blanc, si l'on ne connaît rien à l'alpinisme!!! CQFD
Ce sont mes conseils principaux.
Quant aux recours contre ce notaire-recruteur indélicat, je ne pense pas qu'il en existe sur le plan du droit, faute de témoins à l'entretien incriminé ou d'indices concrets de "dérapage verbal" par exemple. Et puis quel intérêt pour toi, sachant que le préjudice subit, pour autant qu'il soit reconnu judiciairement bien réel, est difficile à quantifier. En matière de procédure l'adage "pas d'intérêt, pas d'action" est toujours d'actualité.
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien d'embauche abusif avec un notaire   Aujourd'hui à 5:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien d'embauche abusif avec un notaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entretien d'embauche abusif avec un notaire
» Notariat - Tout sur l'entretien d'embauche
» Premier entretien d'embauche
» Entretien d'embauche : les bonnes questions
» Questions importantes lors d'un entretien d'embauche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: DIVERS :: RECHERCHE D'EMPLOI DANS LE NOTARIAT-
Sauter vers: