SALARIES DU NOTARIAT

Forum des salariés du notariat
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
medsab



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/09/2015

MessageSujet: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Sam 12 Sep 2015 - 21:08

mehdi-s(arobase)gmx.com        
0780439545        
22ans
Célibataire, véhiculé.

Mesdames, Messieurs les membres du forum, dans le cadre de ma formation en BTS Notariat à l'IMN de PARIS, j’ai l’honneur de solliciter un stage de 2 semaines non rémunérées, au sein d'un office du 16 au 27 novembre 2015.
Je possède une expérience professionnelle, propre à l'exercice d'emplois durant chaque été depuis 4 ans dans le milieu du commerce et de la vente.
J’ai auparavant occupé des postes faisant appel à l’autonomie et au sens des responsabilités, atouts que je disposerai à la réalisation de toutes les taches qu'on jugera utile de me confier.
Discret, je m'adapte facilement à mon environnement et aux autres.

Conscient que ma candidature par message sur un forum est peu conventionnelle et ne saurait apprécier mes larges aptitudes, je me tiens à votre entière disposition pour des informations complémentaires.


Je vous prie d’agréer Mesdames, Messieurs, l’expression de mes salutations respectueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Dim 13 Sep 2015 - 0:21

je ne suis pas sure que l'endroit est approprié, nous sommes sur un forum syndical d'employés du notariat et pas de notaires,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
medsab



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/09/2015

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Dim 13 Sep 2015 - 16:02

pepita a écrit:
je ne suis pas sure que l'endroit est approprié, nous sommes sur un forum syndical d'employés du notariat et pas de notaires,  
Je me disais aussi... c'est le désespoir qui m'a poussé à en arriver là Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blabla Premier



Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 09/11/2014

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Dim 13 Sep 2015 - 19:49

medsab a écrit:
pepita a écrit:
je ne suis pas sure que l'endroit est approprié, nous sommes sur un forum syndical d'employés du notariat et pas de notaires,  
puis medsab a écrit:
Je me disais aussi... c'est le désespoir qui m'a poussé à en arriver là Sad

Bonjour Medsab,

Mais c'est une très amusante réponse que tu nous fais "là"!
La clique à Blàblà apprécie beaucoup et t'attribue d'emblée le titre de goliard stagiaire, premier grade de l'élite blàblàtienne de la basoche, avec encouragements spéciaux à l'unanimité.

Mais dis-moi, Medsab! Il faut être bien désespéré pour en venir à lire et écrire sur ce forum syndical, voir sur n'importe quel forum syndical.
Compte tenu du fait que 98 % des clercs et employés de notaire ne sont pas syndiqués,
que seuls 1 % d'entre eux semblent, à vue d'orteil, s'y promener et y écrire ("là", dans ce dernier cas qui est celui d'y contribuer en y écrivant, ils seraient environ à 0,001 % à vue de coccyx),
ma foi! j'en déduis que c'est approximativement, entre 98 et 99,999 % de clercs, qui sont heureux voir jubilants.
A tout le moins, j'en déduirais qu'ils n'ont rien à dire sur leur situation ni aucune demande (j'ose dire revendication) à formuler pour leur avenir personnel ou celui de leur profession.
Ce raisonnement te semble-t-il correct?
La seule erreur en serait éventuellement que pour être "clerc", il faudrait d'abord que tu trouvasses à t'employer dans la profession avant que de tomber dans l'une de ses crevasses; mais tu as déjà, sans doute, mis un peu les pieds, bien encordé, dans l'une ou l'autre de ces étude qui parsèment le grand glacier fondant du notariat, non ?
Allez, on va dire que tu fais partie de la famille, les notaires devraient accueillir les jeunes à bras ouverts, mais il rechignent un peu, soit. Nous les goliards de la Basoche, on n'hésite pas, bienvenue Medsab.

Puisque tu fais partie de la famille, je te suggère de lire régulièrement ce forum; on s'y invective joyeusement, l'esprit goliard y renaît comme tu vois. Et puis il y a aussi, parfois, des contributions d'un bon niveau blablatinesque, et surtout! d'excellentes réponses techniques à diverses questions de nos collègues. Ces dernières témoignent d'un savoir faire syndical que ne maîtrisent plus, hélas, qu'une poignée de syndicalistes, tel RWM (à tout casser vingt homo syndicalus dans tout l'hexagone, pas plus que de doigts de pieds et mains réunis), que nous mettons ici gratuitement en vitrine syndicale, comme dirait notre ami RWM. Hélas le lien entre le site de la fgcen et le présent forum est un peu coupé en ce moment, mais bon, le tenancier n'est pas satisfait malgré la variété des prestations que nous offrons dans ladite vitrine. Il y a parfois même des images et des commentaires désopilants sur ce forum, effectivement syndical, où tu peux t'exprimer assez librement, foi de Blabla. L'arrière boutique est encore plus excitante.

Medsab, écoute-moi. Il n'y a que des avantages à fréquenter ce forum, même s'il est un peu obsolète etc. Tu devrais évoluer favorablement, si tu suis mon conseil du paragraphe précédent (celui de le fréquenter avec assiduité), vers plus de bonheur et de félicitude, d'équilibre même, et rejoindre ainsi le grand troupeau des 99,999 % de clercs heureux, sans problèmes. Ainsi tu te sentiras mieux intégré dans la Grande Armée du Notariat, c'est ce que je te souhaite. Sincèrement.

Blagues mises à part, Medsab. Au point où tu en es, voudrais-tu nous raconter ta formation, ce que tu en penses, quels ont été tes contacts avec les formateurs, tes premiers contacts avec les notaires et tes premières impressions à leur sujet, nous dire de quelle école tu sors, Paris je crois, et nous en raconter tout ce que tu peux, et nous en faire raconter aussi tout ce qu'ils voudront, par tes collègues, nous dire aussi par exemple ce que tu penses de la suppression de l'habilitation (te sens-tu concerné, la voyais-tu comme un horizon intéressant ou gratifiant, en parlez-vous entre vous?), ce que tu penses des manifestations des clercs contre la loi Macron, de la manière dont le mouvement a été dirigé côté notaire et/ou syndicats de clercs. Que sais-tu du syndicalisme des clercs, de son histoire, de la convention collective de la mcen, de la crpcen, de inafon, des comités mixtes ? Comment vois-tu ton début de carrière et ton évolution dans la profession, sais-tu déjà comment tu vas organiser et orienter ton début de carrière ou tu y vas au doigt mouillé? Il y a plein de choses que tu pourrais aller raconter ou apprendre, par exemple au tout prochain congrès de la fgcen fo. Le numéro de téléphone que tu as passé sur ce forum est-il vraiment le tien ? As-tu été appelé par un membre d'un quelconque syndicat de clercs ? Es-tu syndiqué, Medsab ? Es-tu syndiqué ? Contrairement à ce que tu dis sans doute pour blaguer, on ne vient pas au syndicalisme par désespoir, bien au contraire.

Ne crois pas que l'on se moque de toi en te parlant ainsi. Tu n'es pas seul à chercher du boulot et le moral, dans ce cas, c'est très utile. On le garde plus difficilement seul. J'ajoute que l'idée de passer ici des demandes d'emploi ou des offres d'emploi n'est pas idiote du tout du tout. Ce serait-amusant que les notaires viennent lire régulièrement ce forum et y trouve cet intérêt, en plus de celui-ci : prendre la température du moral des troupes, moyen en ce moment à mon très humble avis.

Ceci pourrait-se faire sauvagement de la manière suivante:
"les clercs habilités ou non, diplômés notaires ou non, et ensemble les notaires salariés de la section syndicale de l'étude X, pensent qu'il manque tant de personnels dans leur étude".
Ou bien ;
"A telle heure de tel jour, ont été vus sortant de l'étude notariale un tel, tant de clients et tant de clercs".
Ou bien plus sagement, par exemple ;
"L'étude qui m'emploie a passé telle annonce dans tel journal".
Il y aurait plein de choses à faire, pas forcément pour mettre la pagaille encore que...
Tant que les clercs accepteront de faire des sup. non rémunérées, et il semblerait que beaucoup s'en plaignent.
Je cite à l'appui de ce propos qui n'est pas le mien mais celui de la fgcen fo syndicat national, au travers de son n° 253  du 2ème trimestre 2015 de "L'Echo des Clercs" - Bulletin syndical de la fgcen fo - section Alsace Moselle ISSN 0750 1544 (cf. note 1) :
"Alors que les effectifs sont passés du 31 mars 2014 au 31 mars 2015 de 18.100 salariés à 47.289 soit une baisse de 811 salariés en une année, que les licenciements économiques déclarés durant cette même période ont été de 73 (professionnels : 102), il en résulte que les collaborateurs qui ont quitté la profession soit par rupture de leur contrat de travail, soit par le départ à la retraite n'ont pas été remplacés.
Alors que le travail ne manque pas dans les Offices, que les salariés travaillent à flux tendu, que les employeurs hésitent à embaucher, le résultat tombe sous l'évidence : pour absorber la masse de travail le seul recours est celui des heures supplémentaires ... non rémunérées  



A te lire, ami Medsab, en espérant que tu n'es pas un des farceurs anonymes qui viennent de temps en temps taquiner ici les derniers syndicalistes, dans leur tanière. J'espère que ce message amical fera de toi un lecteur régulier de ce forum, que tu en amèneras d'autres, parmi des collègues de promo, et que ta génération saura reprendre en main les rênes de son syndicat historique. Tout est à faire, voir à refaire dans ce domaine. Sais-tu qu'il existe une section Ile de France de la fgcen fo ?

Tout ceci dit sous réserve que tu sois vraiment un clerc et pas un farceur, encore que personnellement j'aime beaucoup les farceurs; mais surtout les goliards.

A bientôt, Medsab, et si tu as décidé de travailler dans le notariat, ne te laisse pas décourager trop facilement. C'est le grands Blabla à lunette qui te le dit et il faut toujours écouter ce que le grands Blabla à lunette a à dire. Arrow



note 1 - j'ai cité "L'Echo des Clercs", feuille de chou syndicale d'Alsace et de Moselle, à laquelle je suis attaché - ô combien, je n'ai cessé de la citer sur ce forum cet été  clown - et que je me réjouis de voir continuer son travail, ceci depuis plusieurs numéros maintenant sous l'en tête de la section Alsace Moselle. Je ne cesse pas de houspiller les camarades de ma région - parfois injustement et très violemment même - mais je ne vous cache pas le plaisir que j'ai de voir l'aventure syndicale se poursuivre ici, dans une section régionale Alsace Moselle de la fgcen fo, une section régionale pour la constitution de laquelle je me suis beaucoup bagarré en m'attirant quelques inimitiés au passage; compte tenu du ton très combatif de ce numéro 243, et malgré ses nombreuses imperfections, pas que de forme à mon humble avis, je leur adresse, à mes camarades et spécialement à SB, mes sincères encouragements. Au passage, je les remercie de m'adresser leur prose bien que je ne sois même plus membre, pour le moment. pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Recherche de stage dans le notariat   Lun 14 Sep 2015 - 11:29

Bonjour medsab,
Bienvenue sur le Forum des Salariés du Notariat et merci de ta brève présentation appuyée par un CV.
Certes notre forum n'est pas l'endroit approprié, pour une recherche de stage dans le cadre d'une formation BTS, mais il aurait été utile de te conseiller une petite annonce gratuite dans le bulletin de la Commission Nationale Paritaire de l'Emploi dans le Notariat édité par le Conseil Supérieur du Notariat à PARIS. Dommage que nos deux intervenants n'aient pas eu ce réflexe d'entraide. Quant au blabla de Blabla Premier c'est un délire complètement à côté de ta préoccupation immédiate... Ce type de réaction est le reflet des dégâts collatéraux d'une longue période de chômage chez un technicien du notariat victime des conséquences d'une politique de gestion prévisionnelle des emplois, désastreuse dans la profession . C'est une chose à savoir avant de se lancer, actuellement, dans la profession notariale en pleine mutation intellectuelle marquée d'une grande incertitude liée à la mise en application de la loi Macron.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flozram



Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Lun 14 Sep 2015 - 12:10

Bonjour RWM,

La clique te remercie pour le qualificatif de délire et te renvoie poliment le compliment.

Soutenir devant un jeune sortant du BTS dans le même souffle;
1/ que l'on ne doit pas, Syndicalement, manquer de signaler les merveilleux outils mis en place par le csn "à Paris" (sic) pour la recherche et l'offre d'emploi,
2/ que la "politique de gestion prévisionnelle des emplois" est désastreuse dans le notariat,
3/ que compte tenu de la loi Macron il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de s'engager dans le notariat,
voilà qui me semble bien plus délirant que nos joyeuses divagations.

Si tu ne faisais pas personnellement partie de la poignée de syndicalistes du notariat défendant âprement  nos "intérêts matériels et moraux" sur le terrain, en procédure (presque toujours gagnées) s'il le faut, je te répondrais moins légèrement.

Tu fais en revanche partie de la vieille garde syndicale, celle d'une génération de clercs qui pour la première fois de l'histoire de la Basoche peut-être, ne passera pas le relais syndical ni professionnel.

Que des camarades tachés et compromis dans des opérations du genre campagne anti macron, ne l'admettent pas, c'est sans surprise. Que des vieux briscards comme toi s'accrochent à des bouts de chiffons et des vétilles (telles les efforts prétendus du notariat pour aider les clercs (qu'ils portent d'une main et noient de l'autre), sous prétexte de rigueur intellectuelle et d'efficience, ou parce que vous avez contribué â construire un édifice bien fissuré maintenant, là est le délire.

La preuve en est qu'au prochain congrès, la fgcen va se retrouver entre quatre yeux, une poignée avec quelques européens pour boucher les trous. Il y a fort à parier que même dans cet état, à quelques dizaines sur 47500 clercs, nos petits camarades continueront à donner des leçons, à gérer les conséquences des décisions de nos Maîtres, à se faire mousser pour certains. Cà c'est du vrai délire, d'une petite poignée qui tient un syndicat ne comptant plus 2 % de la Basoche s'obstine à trouer la coque, même en cale sèche.

En ce qui nous concerne, ça va, même passés par pertes et profits par les notaires, les collègues et les camarades, nous pensons être plus lucides que ceux qui continuent à manier la langue de bois et la chignole à fond de cale comme tu viens de le faire, RWM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Délirium "très épais"   Lun 14 Sep 2015 - 12:42

Bonjour flozram et sa clique délirante,
Je ne suis pas d'accord, mais pas du tout avec la non structure de tes "délires". Inutile d'en rajouter, visiblement pour moi, tu "perds les pédales". C'est ton problème que de vouloir "cracher continuellement dans la soupe syndicale", pas le mien. J'en suis ulcéré, mais face à une forme de maladie psychologique qui te gagne de jour en jour, je n'en dirais pas plus, car c'est totalement inutile...
Dont acte.
Syndicalement très peiné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carrérond



Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Lun 14 Sep 2015 - 13:02

Bonjour RWM,
Nous ne sommes ulcérés de rien mais simplement convaincus de n'être que peu entendus. Ceci nous rend plus carrés que ronds à l'approche du congrès. Nous publierons cet am l'entier article de l'Echos avec des commentaires appropriés, dans le sujet syndicalisme.
Tu as assez de compétences pour ne pas t'attribuer inutilement celle de psychonaute. Nous nous sommes déjà écharpés ici à ce sujet. Contrairement à ce que tu dis, "nous" allons bien, et compte tenu de notre situation, c'est épatant, et ne relève pas du miracle mais d'un gros boulot.
A bientôt, sans rancune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Lun 14 Sep 2015 - 17:59

Bonjour Carrérond et sa clique,
Selon Wikipédia le psychonautisme est un néologisme, regroupant les « navigateurs de l'âme » et leur doctrine, signifiant à la fois une méthode pour analyser les effets subjectifs des états modifiés de conscience (obtenus avec des substances psychotropes ou bien même avec des méthodes naturelles) et en même temps, une recherche de paradigme dans lequel le chercheur trouve un moyen d'explorer l'existence, d'enrichir l'expérience humaine comme de trouver des réponses aux questions religieuses.
Bien évidemment je ne prétends à rien de tout ça.
Il ne suffit pas de dire et affirmer urbi et orbi que l'on va bien dans sa tête, lorsque manifestement on a des troubles du comportement comme c'est ton cas sur ce forum dont tu te sers comme d'un exutoire, que cela soit lié, ou non, à l'absorption de substances psychotropes ou simplement d'alcool courant.
Si certains utilisateurs n'osent pas te le dire, je pense sincèrement utile de te l'écrire ici. Comme toute chose, la "connerie" a ses limites et ce qui était plaisant un temps, devient à force, très très désagréable, voire insultant à l'égard de la gent syndicale.
Je t'ai déjà menacé de te bannir et tes troubles comportementaux répétitifs sur ce forum, vont me faire "passer à l'acte". Dans ton état, même si tu ne veux pas l'admettre un seul instant, je doute de plus en plus de ta capacité à rebondir professionnellement, sans une aide extérieure appropriée. Et je ne plaisante pas! Pour ma part j'abandonne la partie, ne souhaitant pas essuyer de reproches, suite à une quelconque forme de recommandation ou simplement d'indication auprès de qui que ce soit.
Désolé, mais j'ai fait de mon mieux... sans résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carrérond



Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Ven 18 Sep 2015 - 18:42

Bonjour,

Je réponds à ce message dans le sujet se syndiquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
medsab



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/09/2015

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Dim 20 Sep 2015 - 20:16


Salut, à tous et merci pour votre chaleureux accueil Smile
Il est vrai que je me suis un peu fourvoyé en postant ma demande sur un forum de syndicat, après réflexion on pourrait penser à une blague, mais ce n'en est pas une.
(j'ai cherché le premier forum qui me tombait sous la main et n'aimant pas lire le plus important, je suis passé à cotés du but du forum)

J'ai 23 ans et je viens d'entrer cette année dans un "pauvre" BTS notariat(je ne suis pas clerc et même pas encore collaborateur de notaire),et je cherche justement un stage "découverte" dans le cadre de cette formation. Je ne trouve aucuns stages et je ne pensais pas que c'était un milieu si fermé et conservateur(ou bien j'avais l’illusion que MOI, je ferai la différence par rapport aux autres...(toujours eu cette mentalité rêveur d’être meilleur que les autres ou les paris suicidaires.) ). Pour un homme il est plus difficile de trouver un stage dans ce métier, si l'on a pas de la famille dans le domaine ?

Je ne cherche pas à me rétracter de ce domaine méconnu du public, cependant je pense être tombé dans le panneau de l'ignorance et justement ne pas m’être assez renseigné au préalable.
Des lectures et un peu de renseignement sur l'actualité m'ont fait prendre conscience du problème qui concerne les métiers autour du notaire : le salaire bas, l'emploi difficile, licenciement car les notaires ne veulent pas partager la recette avec des salariés.

J'imagine que seules les notaires se plaignent de la loi macron, il me semble que ce serait un avantage pour tous les collaborateurs ainsi que les nouveaux diplômés notaire qui n'auront plus besoin d'avoir l'opportunité miraculeuse de reprendre les cabinets et pourront en faire ou bon leur chante. La concurrence va être ouverte et donc logiquement l'emploi de collaborateurs va croitre étant données que les notaires vont croitre et les discriminations de tout types tendront donc à disparaitre(car l'offre d'emplois en vu de la multiplication des notaires, anciens notaires salarié de notaire, va décupler)?

Le gâteaux sera tout simplement partagé par plus de monde ?

J'ai bon ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Dim 20 Sep 2015 - 20:39


je ne suis pas completement d'accord avec ta vision de la loi macron, on verra à l'usage,
pour le stage, en principe ce n'est pas trop difficile d'en trouver un s'il est de courte durée et gratuit,
s'il est long et/ou payant là ça se complique, et effectivement il vaut mieux connaitre du monde
il faut ajouter à celà que, je parle d'expérience, lorsqu'on prend un stagiaire, si l'on veut s'en occuper correctement celà fait perdre du temps au personnel, ce n'est pas toujours facile ni bien vu non plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lost94



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 14/09/2015

MessageSujet: Euh pas vraiment...   Mer 7 Oct 2015 - 20:05

salut

Pour ton histoire de gâteau à partager je te fais part d'une anecdote. Une collègue avait eu un entretien avec une notaire qui venait de s'installer (ladite notaire qu'un de nos collègues avait croisé une fois à une réunion et qui se plaignait que les notaires ne la payaient pas à sa juste valeur et qu'ils devraient mieux payer ses salariés que si c'était elle, elle paierait bien et en entretien qu'à t-elle dit à ma collègue ?  Elle a dit mais c'est la crise je ne peux vous payer plus que E1 (une collègue diplômée 1er clerc avec 7 ans de bouteille). En gros les futurs installés ont pour but unique de faire comme les actuels pigeonner les salariés. Donc le gateau partagé est une utopie.

S'il y a trop d'études ca va diviser le nombre d'actes par études aussi. Donc moins d'actes donc paie inférieure aussi. Donc je pense que ça profitera juste aux notaires installés mais pas aux salariés.

Les futurs installés font comme certains notaires qui jouent les Dames au Camélias alors qu'ils gagnent plein d'argent. Donc les jeunes exploités décideront à leur tour de monter leurs affaires les notaires essaieront de les en empêcher car ils n'ont pas envie de se faire concurrencer. etc.

Je pense que la nouvelle génération est plus malhonnête que l'ancienne. Le notariat a connu un certain âge d'or comme les banques dans les années 80 et qu'il y avait plus de respect autrefois dans cette branche.

De façon générale nous vivons une époque où le salarié est perçu comme un salarié jetable et interchangeable (notariat ou pas notariat).

Ta difficulté est liée à la conjoncture. Cette branche est assez instable et pour y rester il te faut tomber dans une bonne étude (à mon avis).

Sinon pour le stage en avoir un c'est bien mais après le but est quand même de te faire embaucher. Si tu bosses à l'œil ca serait bien de te faire embaucher en fin de stage pour continuer ensuite dans la branche.

Pourquoi Pepita trouves tu que ça soit mal vu de former les jeunes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Jeu 8 Oct 2015 - 8:20


ce qui est mal vu c'est que les employés consacrent du temps à former des stagiaires au lieu de sortir des actes, certains patrons considèrent que c'est du temps et de l'argent qui s'envolent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Rapports entre stagiaire et salarié de l'office notarial   Jeu 8 Oct 2015 - 16:22

Bonjour pepita,
Ôtes-moi d'un doute, dans ton cas, c'est bien l'employeur qui a décidé de "prendre sous son aile" un stagiaire et non le salarié?
Si donc c'est un choix délibéré (et louable au demeurant) de l'employeur, je ne comprends pas pourquoi, il serait reproché au salarié du maître de stage, de "perdre son temps" avec le stagiaire.
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pepita



Nombre de messages : 1072
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Dim 11 Oct 2015 - 18:32

oui mais à la base on voit surtout que l'on va beneficier d'un employé à bas coût pendant un certain temps, sauf qu'avant d'en arriver là, il faut former et c'est là que l'on s'aperçoit que ça prends du temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Le nombre de stagiaires en entreprise est plafonné   Ven 30 Oct 2015 - 18:05

Article du 28 octobre 2015, trouvé sur le site www.leparticulier.fr sous la plume de Stéphanie ALEXANDRE

Le nombre de stagiaires en entreprise est plafonné

Pour éviter que les stages ne se substituent à un emploi, le nombre d'élèves et d'étudiants pouvant être accueillis au sein d'une même entreprise est désormais plafonné en fonction de la taille de l'entreprise. Pour veiller au respect des quotas, l'inspection du travail peut effectuer des contrôles.
Les entreprises ne peuvent plus accueillir autant de stagiaires qu'elles le souhaitent. Pour éviter les pratiques abusives de certains employeurs, les firmes de moins de 20 salariés ne peuvent pas prendre plus de trois stagiaires pendant une même semaine. Pour les sociétés de plus grande taille, le quota est fixé à 15 % des effectifs.
Des dérogations peuvent toutefois être accordées pour les élèves du secondaire, en particulier pour ceux inscrits dans un lycée professionnel. Pour ces derniers, le recteur d'académie peut relever le plafond à cinq stagiaires dans les entreprises de moins de 30 salariés et à 20 % de l'effectif dans les entreprises de 30 salariés et plus.
Pour s'assurer que l'objectif recherché par l'entreprise repose sur la formation, le jeune devra être placé sous l'encadrement d'un tuteur. Désormais, un salarié ne peut pas prendre charge plus de trois stagiaires, en même temps.
Davantage de contrôles
Pour vérifier que les quotas sont bien respectés par les entreprises, les inspecteurs du travail peuvent obtenir copies des conventions de stage. En cas de manquement, les employeurs pourront être condamnés à payer une amende dont le montant sera fixé par la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi.
Établies sur la base d'un accord d'entreprise,  les tâches confiées au stagiaire ne doivent en aucun cas correspondre à un poste de travail permanent ou saisonnier, être liées à un accroissement, même temporaire, d'activité de l'entreprise ou à un remplacement d'un salarié malade. Le stagiaire ne peut non plus se voir confier des tâches "dangereuses".
Toutes ces mesures sont applicables aux conventions conclues après le 29 octobre 2015.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Notariat et recrutement   Ven 23 Sep 2016 - 18:41

Article du 20 septembre 2016 trouvé sur le site www.leparticulier.fr sous la plume de Stéphanie ALEXANDRE

Chômage : gare aux fausses offres d'emploi publiées sur internet

Pôle emploi met en garde les demandeurs d'emploi contre les propositions d’encaissement de chèque lors d’une procédure de recrutement.

"Des personnes mal intentionnées ont déposé sur le site internet de Pole-emploi des offres répondant aux critères de légalité et de non-discrimination, soit en tant que particulier employeur soit en usurpant le Siret d'une entreprise", alerte Pole emploi.

Une fois que le demandeur d'emploi a postulé sur ces offres, ces soi-disant recruteurs les informent que leur candidature est retenue et leur proposent d'encaisser un chèque. Sous un autre prétexte, ces mêmes personnes leur demandent alors, de restituer une partie de l'argent la plupart du temps par virement bancaire. Après avoir fait cette démarche, les chômeurs découvrent abusés que les chèques remis par les escrocs ont été volés et qu'il est impossible de se faire rembourser l'argent que l'on leur a demandé de restituer.

Face à la recrudescence de ces arnaques,  Pole emploi appelle à la vigilance. L'organisme rappelle qu'il ne faut jamais avancer de somme d'argent à un futur employeur ou en accepter une de sa part, avant la signature du contrat de travail.

Pour mémoire : en septembre 2016, Pole emploi avait déjà mis en garde les demandeurs d'emploi contre les principaux abus et les tentatives de fraude dont ils peuvent être victimes pendant leur recherche.

Ndlr. Ce n'est pas dans le notariat que cela peut arriver, car je n'ai jamais vu un notaire-recruteur vous proposer un chèque au moment de la retenue de votre candidature !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Notaire raciste ?    Mar 29 Nov 2016 - 21:06

Voici le courriel anonymisé par nos soins, adressé ces jours derniers, par une collègue juriste diplômée de haut niveau :
" Bonjour,
Concernant le poste de formaliste, le notaire était enthousiaste à me recevoir malgré mon temps hors notariat, et ce, au téléphone.
Par contre, lorsqu'il m'a vu avec mes cheveux frisés et ma peau métissée, l'enthousiasme a disparu, les yeux ce sont baissés et l'entretien a duré 5 minutes.
Ce n'est malheureusement pas la première fois que cela m'arrive.
Je m'accroche quand même, je maintien ma candidature auprès des agences d'intérim pour début janvier 2017.
Bien à vous "


Ndlr. Vous avez dit, notaire raciste? Oh non, surtout pas de ça chez ces gens-là! C'est tout simplement scandaleux !


Dernière édition par RWM le Mar 6 Déc 2016 - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Mer 30 Nov 2016 - 20:47

Bonsoir RWM,
Encore un de ces nombreux témoignages qui paraissent ici sur de supposées pratiques jugées peu ragoûtantes dans le notariat. Quand je dis jugées, c'est un abus de langage parce que...
Je ne vais pas m'étendre sur le fond - j'en aurais bien pour trois pages - et comme à mon habitude, je vais plutôt faire un splendide hors sujet.
Intéressant ce témoignage, à double titre, d'abord car pour une fois, il semblerait qu'il n'était pas anonyme, ensuite parce qu'il sonne juste plutôt que que vraissemblable.
Tu as choisi de le publier après nettoyage du nom etc.. Il conserve cependant quelques éléments identifiables au moins par le protagoniste de cet entretien d'embauche. En tout cas, Tu sembles lui donner du crédit et peut-être as-tu pris soin de vérifier s'il y a plus que de la vraisemblance dans cette histoire.
Tu as par exemple pris soin de vérifier que cette personne est bien avocat et diplômée notaire. Vous savez ce qu'il vous reste à faire pour être publié ici sur ce forum des clercs, avec la bénédiction du chef de forum! Etre non seulement diplômé notaire mais avocat en prime. Je plaisante.
Avocat notaire ou pas, la vraisemblance y est, et la vérité hélas, j'en suis convaincu. Mais sauf lorsque l'on a affaire à de gros balourds qui affichent et assument leur xénophobie ou plus directement leur racisme, ce genre de pratiques est assez difficile à prouver. Plus que beaucoup d'autres, ici en matière respect du droit du travail. Il y a bien d'autres discriminations tout aussi ravageuses.
Par exemple choisi au hasard, si vous êtes syndicaliste et qu'un ex patron de la boutique met, sans aucun fondement juridique ou comptable, cinquante cinq mille euros sous la table pour vous virer avec un ou deux x y, frôlant vaguement le traffic d'influence et la corruption... Ceci doit te rappeler quelque chose, RWM. Ma foi, même dans un tel cas, vous pouvez aller jusqu'en appel ou en cass, pourquoi pas. il n'y aura pas beaucoup de bulles qui remonteront à la surface. C'est l'omerta. Alors une histoire de délit de sale gueule ou de mauvaise couleur, une affaire subjective sur un entretien en tête à tête qui laisse encore moins de traces qu'un licenciement foireux. Même lorsque de telles dérives, qui consistent à discriminer ici selon les opinions, là selon la couleur, ailleurs l'origine sociale ou la bonne famille, l'appartenance à un syndicat, le fait d'avoir fait grève ou pas, l'esprit critique, les orientations diverses. Même si cela saute aux yeux, qu'il y a des traces écrites, bon courage! Vous n'avez de chances de coincer l'auteur de tels fait que si l'entourage, les collègues... S'il y a un consensus plus ou moins existant autour de telles pratiques dans votre milieu, des pratiques difficiles à cerner, vous aurez beau dire, rien n'y fera.
Sauf si par exemple, un premier syndicaliste comme RWM, prend sur lui de lever un coin de voile, si j'ose dire. Ce que tu viens de faire ici. Pas tout à fait sans risques mais les notaires ne lisent guère ce forum, encore moins le CSN. Bref, si si et si si si, alors, plus tard, après un second type doté d'un peu plus de conscience. Et il faudra un temps énorme et un énième type consciencieux pour faire évoluer les mentalités, les choses, les comportements. C'est valable pour toutes les pratiques discriminantes en milieu professionnel. Un type d'infraction ou de pratiques vraiment très difficile à cerner et même à bien comprendre.
Mais ici, le témoin est diplômé notaire et avocat et je suppose que tu as vérifié cette qualité et la sincérité du témoignage, RWM?
Il y a justement cette chose qui me frappe dans ce témoignage. c'est mon hors sujet... C'est un notaire avocat qui "postule" pour un emploi de clerc. Intéressant. En plus de la concurrence des nombreux diplômés notaire, va falloir se coltiner celle des jeunes avocats? Cela fait longtemps, RWM, que je te dis que les clercs sont mis dans des situations de concurrence qu'ils ne peuvent pas soutenir. Je vais éviter ce raccourci et ma rengaine qui mèneraient droit au mauvais procès. Mais... Vous avez mis longtemps à me convaincre qu'il fallait supprimer le premier clerc etc pour que les clercs ne soient plus captifs des notaires et soient banalement libres sur un marché de l'emploi des professions juridiques. On est en plein dedans. Alors s'il faut avoir fait de études d'avocat pour boucher un trou aux formalités dans une étude, en plus de tous les critères plus ou moins foireux (échine souple, références sociales, un petit rien de Justin Conseil et une bonne couche de conformisme etc). Des préjugés de gauchiste sur nos patrons, sans doute. De raccourcis en raccourcis, les clercs, sur la défensive, disons que, par hypothèse ils vont être plus ardents défenseurs que leurs patrons, de certaines traditions faisant du notariat un milieu particulièrement fermé. C'est très exactement la mécanique qui les a fait prendre l'uniforme avec oeillères de la Grande Armée du notariat. Oh je sais je vais vite en besogne. Disons que... Vu l'ambiance générale, c'est l'histoire du type qu'on vire parce qu'il bouffe le pain des français mais!  il est boulanger. Bref, les gens s'en foutent mais quand les places sont chères - cf les menaces de quinze mille licenciements encore dans toutes les oreilles - tous les coups sont permis et, si vous avez encore l'ombre d'une illusion à ce sujet, pas moi. Autrement dit, ces menaces gratuites n'auront pas contribué à ouvrir l'esprit des clercs pour se replacer dans la perspective de ce qui les attend. Autrement dit encore, dans le notariat comme ailleurs, ce que décrit notre avocat témoin, c'est monnaie courante et tout le monde ou presque s'en accommode. C'est affaire de conscience de le relever ou pas. Malheureusement, cela peut arranger tout le monde à tour de rôle, y compris lex victime, de tels procédés. Voilà pourquoi en face de ceci, encore un raccourci, tant que les lignes ne bougent pas, il n'y a qu'une solution: l'intransigeance. Quel que soit le type de discrimination. Et çà, c'est plus difficile à faire qu'à dire. Bien souvent, rompre cette loi du silence se paye cher. Es-tu prêt à le payer le prix RWM? Beaucoup,de notaires lisant ton post t'en feraient violement le reproche. Et pourtant, regarde bien ce qui se passe chez nous. Les statistiques ethniques sont interdites dans ce pays. Mais je ne sais pas par quelle magie, il me semble que c'est assez mono coloré, socialement et politiquement très standardisé, le notariat... Ce n'est pas franchement une photo de la société française, la basoche d'aujourd'hui. Quand on y fait du rap, c'est Justin Conseil, pas Manu tu descends de ta barre du quartier. Là. Mais pour comprendre pourquoi on force un peu le trait chez nous, il suffirait de prendre quelques livres d'histoire et le présent s'éclairerait, si j'ose encore dire. Et personnellement, j'ai ce sentiment que les pratiques discriminantes en tous genres sont partculièrement répandues parmi nous et ont encore de beaux jour devant elles. Là aussi j'attends les horodatés qui dénonçaient à tort ou à raison, voir à travers, l'eugénisme social et les fils à Papa notaire. Et le sentiment que de les vaincre, ces pratques, demandera presqu'autant d'efforts en direction des clercs que de ceux qui en ont fait cette de cette catégorie de gens des "conservateurs par nature", plutôt que des goliards du bon vieux temps. Des conservateurs par nature, pour reprendre une expression fourre tout. Entendue dans la bouche d'un de nos vaillants camarades de la vieille garde. Et je lui donne raison, même s'il employait ce terme de manière ambigüe. Brouillard et confusion entretenues? Sur ce coup là, ce n'était pas decmon fait. Le constater et en tirer les conséquences, soit. Faire évoluer les choses, c'est autre chose. Encore un gros chantier syndical à ouvrir. En attendant on ne voudrait pas de gens qui bouffent le pain des, pas de gens qui crachent dans la soupe des, pas de gens trop typés genre vache qui rit, pas de pas de pas de. Rien à voir avec le job mais, oui, pour moi il ne fait guère de doute que ce témoignage fait partie des plus vraisemblables parmi tous ceux déjà publiés ici. En plus, pour une fois, j'insiste, il est moins anonyme que d'habitude et tu as sans doute vérifié Chouia ce qu'il y a derrière cette "chose". Mais hors de cas particulier que tu mets assez vite dans la catégorie racisme, c'est un sujet à creuser; dans la catégorie plus large des pratiques discriminantes propres au notariat. Selon moi. Même si cela peut conduire à des conclusions désagréables un petit peu pour tout le monde, y compris notre petit monde syndical cultivant le pré carré et refusant de se fondre dans celui des professions juridiques et judiciaires. Vous avez pourtant tout fait pour en mettant la basoche en concurrence sur un vaste marché de l'emploi des professions juridiques. C'était nécessaire. Mais... Un avocat notaire postulant pour un emploi de formaliste? La suppression du premier clerc conduisait à cela. Frisés ou pas, il y a beaucoup de clercs, pardon de C.O.N. qui vont s'arracher les cheveux les prochains temps. Dans cette histoire, c'est davantage ceci qui m'intéresse en fait que tout le reste. Je pense que notre collègue à l'esprit assez bien formé pour savoir où elle met sa tête et ses jambes en venant dans le notariat. J'espère qu'elle y trouvera sa voie. en ce qui me concerne elle est bienvenue. Maintenant si elle cumule son look et un affichage syndical, pour l'instant je ne donne pas cher de sa peau dans la petite boutique notariale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RWM



Nombre de messages : 6401
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Discrimination et notariat   Mar 6 Déc 2016 - 19:43

Bonsoir marzolf,
Me connaissant, tu devrais te douter que je connais parfaitement l'auteure du message que j'ai rapporté et modifié un peu ce jour, à sa demande, afin d'éviter une identification toujours possible.
Notre collègue a longtemps été syndiquée FO et défendue par deux fois. C'est pour cette raison qu'elle s'était dirigée un temps vers un autre métier du droit, mais elle souhaite maintenant revenir dans le notariat. C'est son choix personnel et je le respecte totalement. Personnellement j'évite de raconter des conneries et surtout de ressasser toujours les mêmes "salades fanées". Tu ferais bien d'en faire autant, cela t'éviterait des hors sujets continuels, sans aucun rapport ici, avec le recrutement dans le notariat.
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marzolf



Nombre de messages : 686
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Mer 7 Déc 2016 - 22:46

Ah quel ennui de me relire, c'est vrai, mais de te lire parfois, aussi.
Donc, résumons nous. Ton amie est diplômée notaire, avocate, elle veut revenir dans le notariat et se trouve confrontée à quelques difficultés relevant de la discrimination. Au total tu choisis de nous raconter tout ceci dans le fil d'un sujet ouvert sous un onglet intitulé "recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS notarial". Il n'y a aucun problème, RWM, j'adore tout ce qui rampe et se tortille de l'esprit comme du cul, du boa constricteur à l'orvet  sans oublier ni le ténia,  ni le ver à gober des autruches et moineaux.
Soit dit en passant, je croyais faire un hors sujet, pensant que ton amie ne faisait que te transmettre le courrier d'une clerette mais non! Nous avons bien à faire avec des notaires et des avocats venant brouter la paille de la basoche et vider son pot d'eau dans son box. Mais ce n'est pas grave puisque dotés de merveilleux diplômes,  délivrés de l'emprise de leurs affreux patrons, les clercs sont enfin libres de courir le vaste monde et le marché de l'emploi des professions juridiques, à égalité de chances. Aucun problème RwM. Les clercs seront bientôt - sont déjà - discriminés dans leurs propres emplois au profit des diplômés notaire ou avocats de tous poil, et ta copine prend part à ce mouvement. Je dis juste, provoc c'est vrai, que la discrimination dont elle se plaint pour laquelle tu t'enflammes en parlant de racisme, ce n'est rien à côtè de celle qui monte dans les études devant tes paupières closes.
Pour une fois, mes copains alsaciens sont plus clairvoyants que toi Cela tombe bien, cela sert mon propos, il y avait hier mardi un article dans les DNA, local alsacien, un article sur deux colonnes consacré â une conférence de presse. De la section Alsace Moselle parlant donc pour la fgcen syndicat national. Un 67 et un 68 ensemble, là j'applaudis même si ces deux là je n'ai cessé de leur casser les oreilles, RWM. Plus qu'à toi.
Je cite l'article, il y y est question de "la horde des diplômés notaire" (sic) qui prend la place des clercs, de la paupérisation de ces derniers. Et d'un hypothétique combat pour remettre les habilitations, là c'est moins malin mais comme il n'y a pas de gouvernail, de voiles ni de vent sur la coquille de noix de la fgcen, c'est normal. Juste un logo bleu blanc rouge apparu voici peu il le semble.
Depuis au moins cinq ans, je tiens le même discours. A force de vous voir en autruche la tête mâchant du sable, je le demande s'il en reste encore dans la Loire.
En tout cas les notaires ne nous calculent plus, nous les clercs.
Bon retour dans le notariat pour ton amie notaire et avocat, sur un poste de formaliste, de rédacteur, de standardiste, il n'y a aucun problème RWM.
Aucun.
Cordialement et même avec ficelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT   Aujourd'hui à 7:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche d'un stage dans le cadre d'un BTS NOTARIAT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» stage dans l'aérien
» Cherche stage en entreprise dans le cadre d'une reconversion
» Recherche petite société d'ambu dans la campagne du 76
» stage dans une grue
» Stage de découverte 140h dans le cadre d'un CIF ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALARIES DU NOTARIAT :: FGCEN :: DIVERS :: RECHERCHE D'EMPLOI DANS LE NOTARIAT-
Sauter vers: